IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 11 active la sauvegarde des dossiers OneDrive sans permission des utilisateurs
Et renforce leur sentiment de privation de leur liberté et autonomie numérique

Le , par Patrick Ruiz

2PARTAGES

9  0 
En discrétion et sans aucune et sans aucune annonce, Microsoft a modifié la configuration initiale de Windows 11 afin qu'il puisse activer la sauvegarde automatique des dossiers sans en faire la demande. En d’autres termes, Windows 11 active la sauvegarde des dossiers OneDrive sans permission des utilisateurs. La situation qui dure depuis plusieurs mois d’après des rapports renforce le sentiment de privation de liberté et d’autonomie numérique des utilisateurs de Windows 11.

La décision s’inscrit en droite ligne avec le blocage par Microsoft de la mesure de contournement qui permettait de créer un compte local lors de l’installation de Windows 11. Elle affecte en premier les utilisateurs qui configurent un nouvel ordinateur Windows comme Microsoft le souhaite (c'est-à-dire en se connectant à Internet et en se connectant à un compte Microsoft). Conséquence : OneDrive synchronise des données provenant de dossiers tels que Images, Documents, Musique et Vidéos. En fonction de la quantité de données stockées dans ces dossiers, les utilisateurs peuvent se retrouver avec un bureau et d'autres dossiers remplis de raccourcis vers divers contenus.


Des choix de Microsoft qui confirment la prise de position de la FSF qui estime que Windows 11 prive les utilisateurs de leur liberté et de leur autonomie numérique en raison des restrictions du nouvel OS

Dans un billet de blogue publié le 5 octobre 2021 (date de sortie officielle de Windows 11) par Greg Farough, le responsable des campagnes de la FSF, l'organisation affirme que Windows 11 est une régression en ce qui concerne les libertés numériques. « Le 5 octobre est sorti Windows 11, un système qui a longtemps refusé aux utilisateurs la liberté et l'autonomie numérique, et cette nouvelle version ne fait rien pour y remédier. Si Microsoft a lancé un certain nombre de slogans vagues et inspirants sur la communauté et la solidarité, Windows 11 constitue un grand pas dans la mauvaise direction en ce qui concerne la liberté des utilisateurs », a écrit Farough.

« Il n'est plus approprié de l'appeler un ordinateur personnel lorsqu'il est plus soumis à Microsoft qu'à l'utilisateur », a-t-il fait remarquer. Farough a déclaré que le fait que Windows 11 obligera désormais l'utilisateur à créer un compte Microsoft qui donnera au géant de Redmond "la possibilité de corréler le comportement de l'utilisateur avec son identité personnelle". « Même ceux qui pensent qu'ils n'ont rien à cacher devraient se méfier de partager potentiellement toute leur activité informatique avec n'importe quelle entreprise, et encore moins avec une entreprise dont le siège social est situé dans un autre pays », a ajouté le cadre de la FSF.

Farough a décrit la décision de Microsoft de ne pas permettre aux PC plus anciens d'exécuter Windows 11 comme une tentative de forcer l’utilisation du TPM (Trusted Platform Module). Notons que Microsoft soutient depuis l'annonce de Windows 11 en juin que l'exigence du TPM 2.0 est primordiale pour bénéficier pleinement de la sécurité renforcée que le nouveau système d'exploitation apporte aux utilisateurs. « Ce [TPM] est légèrement trompeur, car lorsqu'il est déployé par une société de logiciels propriétaires, sa relation avec l'utilisateur n'est pas fondée sur la confiance, mais sur la trahison », a affirmé Farough dans son message.

« Lorsqu'il est entièrement contrôlé par l'utilisateur, le TPM peut être un moyen utile de renforcer le chiffrement et la vie privée des utilisateurs, mais lorsqu'il est entre les mains de Microsoft, nous ne sommes pas optimistes », a-t-il poursuivi. Selon les propos du responsable des campagnes de la FSF, l'organisation s'attend à ce que Microsoft utilise son contrôle plus strict de la cryptographie dans Windows 11 pour imposer un DRM (Digital rights management gestion des droits numériques) plus sévère sur les médias et les applications afin de s'assurer qu'aucune application ne peut fonctionner sans l'approbation de Microsoft.

Il a ajouté qu'au lieu de DRM, la FSF parle dans ce cas de « gestion des restrictions numériques ». Pour illustrer ces propos, Farough fait la remarque suivante à propos des applications propriétaires de Microsoft intégrées à Windows : « Microsoft a choisi de placer son application de vidéoconférence Teams - qui n'est pas l'application la plus appréciée au monde, puisque même les utilisateurs de Windows optent généralement pour une alternative plus populaire (bien que profondément problématique) comme Zoom - à un endroit central et irritant et l'a aussi intégrée étroitement à la manière dont Windows gère les contacts personnels ».

Et vous ?

Êtes-vous utilisateur de Windows 11 ? Partagez-vous les avis selon lesquels Microsoft multiplie les décisions qui ôtent aux utlisateurs le sentiment que leurs PC sont leurs propriétés ?
Partagez-vous l’avis de la FSF sur la privation des utilisateurs de leur liberté et de leur autonomie numérique par Windows 11 ? Comment comprendre que Linux continue à peiner pour s’imposer sur le desktop dans un tel contexte ?

Voir aussi :

Redmond préfèrerait que vous installiez Windows 10 avec un compte Microsoft plutôt qu'un compte local et pourrait rendre la création d'un compte local encore plus difficile pour parvenir à ses fins

Microsoft aurait masqué l'option permettant d'utiliser un compte local sur Windows 10 May 2019 Update, pendant l'installation d'un nouveau PC, voici comment contourner ce désagrément

Un développeur fait tourner Windows 11 sur un Lumia 950 XL, la prochaine version du système d'exploitation s'adapte donc bien à un format mobile

Windows 11 tourne déjà sur Raspberry Pi 4, une opération rendue possible grâce à des projets open source comme Windows on Raspberry

Des millions d'ordinateurs pourraient ne pas être en mesure d'installer Windows 11, Microsoft tente d'expliquer ses choix et met en avant l'aspect sécuritaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de skaarj
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 11:04
C'est une excellente nouvelle. Peut-être qu'à force que les éditeurs de logiciels propriétaires se permettent ce genre de forcing, les gens vont se donner l'envie d'essayer d'autres alternatives.
3  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 11:27
Il n'y a plus un jour sans une annonce indiquant que Microsoft "baise" ses clients!

Microsoft est devenu le cancer du monde numérique...

Une seule solution: OS Windows à la poubelle!!! 3 indices...
4  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 19:53
Ouais ou encore faire un énième article bidon sur un illuminé de Twitter qui est pas foutu de lire les informations à l'écran et qui clique "next, next" et qui vient se plaindre après !
Dans ce cas, ça pourrait être considéré comme un abus de faiblesse.
3  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 11:23
Citation Envoyé par skaarj Voir le message
C'est une excellente nouvelle. Peut-être qu'à force que les éditeurs de logiciels propriétaires se permettent ce genre de forcing, les gens vont se donner l'envie d'essayer d'autres alternatives.
Pas sur, on vit en démocracie, et c'est pas dit que la majorité soit pas en mode "cool j'ai un backup automatique de fait". Microsoft sait très bien qu'il y a une partie qui désapprouveront, et ils l'ont quand même fait.

En vrai, les entreprises font leur part du boulot, les politiques eux ont toujours 15and de retard et ce retrouvent a galérer devant un quasi "fait accompli"
0  0 
Avatar de dragonofmercy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 13:11
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Il n'y a plus un jour sans une annonce indiquant que Microsoft "baise" ses clients!
Ouais ou encore faire un énième article bidon sur un illuminé de Twitter qui est pas foutu de lire les informations à l'écran et qui clique "next, next" et qui vient se plaindre après !
0  3