IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft débarrasse le guide Windows 11 des instructions de conversion d'un compte Microsoft en compte local,
Les utilisateurs se plaignent de la privation de leur liberté et de leur autonomie numérique

Le , par Patrick Ruiz

4PARTAGES

18  0 
Le guide "Passer d'un compte local à un compte Microsoft" montre aux utilisateurs comment modifier leurs identifiants de connexion à Windows 11 pour utiliser leur compte Microsoft. La société a également fourni des instructions sur la façon de "Passer d'un compte Microsoft à un compte local" sur la même page. Les instructions relatives à cette dernière opération sont apparues le 12 juin 2024, puis ont disparu le 17 juin 2024. Les instructions "Passer d'un compte Microsoft à un compte local" ne sont toujours pas réapparues. La décision suscite des plaintes des utilisateurs qui crient à la privation de leur liberté et de leur autonome numérique via Windows 11.

La manœuvre fait suite au blocage par Microsoft de la mesure de contournement qui permettait de créer un compte local lors de l’installation de Windows 11. Ces décisions ravivent le débat compte local contre compte Microsoft.

Le penchant de la firme de Redmond pour le compte Microsoft n’est qu’une redite. Cela s’était déjà vu lors de la publication de Windows 10 May 2019 Update : un processus d’installation conditionné à la création d’un compte Microsoft puis la possibilité de créer un compte local. Enfin, le carrefour du choix pour l’utilisateur puisque Microsoft avait précisé que « si un tiers ne veut pas faire usage d’un compte Microsoft, il peut procéder à sa suppression après l’installation ».

Un compte local requiert de fournir un nom d’utilisateur et, accessoirement, un mot de passe afin de commencer à utiliser son dispositif compatible avec Windows 10 même en étant hors ligne. Ce type de compte est meilleur pour la confidentialité puisqu’il évite, par exemple, de transmettre l’ensemble des données relatives à sa vie et à ses activités en ligne vers des serveurs d’une entreprise. Cependant, il est spécifique à un seul appareil et offre moins de garanties, notamment sur le plan de la sécurité, qu’un compte en ligne qui ouvre l’accès à des services supplémentaires synchronisés, comme le stockage dans le cloud OneDrive et les applications Office sur le web.

Dans la pratique, la plupart des appareils dont on fait usage au quotidien nécessitent de passer par une certaine étape d’authentification pour accéder à la totalité des services. Les Mac d’Apple permettent la création d’un compte local lors du processus d’installation. Si le système d’exploitation Android requiert de posséder une connexion à Internet pour l’activation, l’accès à l’écran d’accueil en est exempté. Même Chrome OS dispose d’un mode invité sur lequel on peut s’appuyer pour permettre une navigation de base sans compte d’utilisateur. Windows se démarque de l’ensemble des systèmes d’exploitation grand public depuis quelques années déjà en nécessitant une connexion Internet et la création d’un compte Microsoft pour le démarrage de la procédure d’installation.

Des choix de Microsoft qui confirment la prise de position de la FSF qui estime que Windows 11 prive les utilisateurs de leur liberté et de leur autonomie numérique en raison des restrictions du nouvel OS

Dans un billet de blogue publié le 5 octobre 2021 (date de sortie officielle de Windows 11) par Greg Farough, le responsable des campagnes de la FSF, l'organisation affirme que Windows 11 est une régression en ce qui concerne les libertés numériques. « Le 5 octobre est sorti Windows 11, un système qui a longtemps refusé aux utilisateurs la liberté et l'autonomie numérique, et cette nouvelle version ne fait rien pour y remédier. Si Microsoft a lancé un certain nombre de slogans vagues et inspirants sur la communauté et la solidarité, Windows 11 constitue un grand pas dans la mauvaise direction en ce qui concerne la liberté des utilisateurs », a écrit Farough.

« Il n'est plus approprié de l'appeler un ordinateur personnel lorsqu'il est plus soumis à Microsoft qu'à l'utilisateur », a-t-il fait remarquer. Farough a déclaré que le fait que Windows 11 obligera désormais l'utilisateur à créer un compte Microsoft qui donnera au géant de Redmond "la possibilité de corréler le comportement de l'utilisateur avec son identité personnelle". « Même ceux qui pensent qu'ils n'ont rien à cacher devraient se méfier de partager potentiellement toute leur activité informatique avec n'importe quelle entreprise, et encore moins avec une entreprise dont le siège social est situé dans un autre pays », a ajouté le cadre de la FSF.

Farough a décrit la décision de Microsoft de ne pas permettre aux PC plus anciens d'exécuter Windows 11 comme une tentative de forcer l’utilisation du TPM (Trusted Platform Module). Notons que Microsoft soutient depuis l'annonce de Windows 11 en juin que l'exigence du TPM 2.0 est primordiale pour bénéficier pleinement de la sécurité renforcée que le nouveau système d'exploitation apporte aux utilisateurs. « Ce [TPM] est légèrement trompeur, car lorsqu'il est déployé par une société de logiciels propriétaires, sa relation avec l'utilisateur n'est pas fondée sur la confiance, mais sur la trahison », a affirmé Farough dans son message.

« Lorsqu'il est entièrement contrôlé par l'utilisateur, le TPM peut être un moyen utile de renforcer le chiffrement et la vie privée des utilisateurs, mais lorsqu'il est entre les mains de Microsoft, nous ne sommes pas optimistes », a-t-il poursuivi. Selon les propos du responsable des campagnes de la FSF, l'organisation s'attend à ce que Microsoft utilise son contrôle plus strict de la cryptographie dans Windows 11 pour imposer un DRM (Digital rights management gestion des droits numériques) plus sévère sur les médias et les applications afin de s'assurer qu'aucune application ne peut fonctionner sans l'approbation de Microsoft.

Il a ajouté qu'au lieu de DRM, la FSF parle dans ce cas de « gestion des restrictions numériques ». Pour illustrer ces propos, Farough fait la remarque suivante à propos des applications propriétaires de Microsoft intégrées à Windows : « Microsoft a choisi de placer son application de vidéoconférence Teams - qui n'est pas l'application la plus appréciée au monde, puisque même les utilisateurs de Windows optent généralement pour une alternative plus populaire (bien que profondément problématique) comme Zoom - à un endroit central et irritant et l'a aussi intégrée étroitement à la manière dont Windows gère les contacts personnels ».

Sources : Microsoft1, Microsoft2

Et vous ?

Compte local vs compte Microsoft : de quel bord êtes-vous ? Pour quelles raisons ?
Partagez-vous l’avis de la FSF sur la privation des utilisateurs de leur liberté et de leur autonomie numérique par Windows 11 ? Comment comprendre que Linux continue à peiner pour s’imposer sur le desktop dans un tel contexte ?

Voir aussi :

Redmond préfèrerait que vous installiez Windows 10 avec un compte Microsoft plutôt qu'un compte local et pourrait rendre la création d'un compte local encore plus difficile pour parvenir à ses fins

Microsoft aurait masqué l'option permettant d'utiliser un compte local sur Windows 10 May 2019 Update, pendant l'installation d'un nouveau PC, voici comment contourner ce désagrément

Un développeur fait tourner Windows 11 sur un Lumia 950 XL, la prochaine version du système d'exploitation s'adapte donc bien à un format mobile

Windows 11 tourne déjà sur Raspberry Pi 4, une opération rendue possible grâce à des projets open source comme Windows on Raspberry

Des millions d'ordinateurs pourraient ne pas être en mesure d'installer Windows 11, Microsoft tente d'expliquer ses choix et met en avant l'aspect sécuritaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/06/2024 à 19:10
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Compte local vs compte Microsoft : de quel bord êtes-vous ? Pour quelles raisons ?
Bien entendu, compte local. Les arugments ne tiennent à mon sens mais le compte local n'est pas dans l'intéret de Microsoft. Microsoft souhaite que l'on stocke le maximum de chose (cf Windows 12 avec une prédominance du cloud).
Donc j'imagine que Microsoft va faire 2 pieds en avant puis un pieds en arrière mais un jour il arrivera à faire passer la mesure à mon avis. Et de mon point de vue, il a les moyens d'aller contre l'avis des utilisateurs.
5  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/06/2024 à 23:22
Pas besoin de faire de grands discours, Microsoft est devenu un voyou du numérique qui se croit tout permis.

Cette multinationale fait tout pour éviter de respecter les lois, ne paye pas les impôts sur le bénéfice qu'elle doit (exemple: Les logiciels Microsoft de l'armée française vendus par Microsoft Irlande pour ne pas avoir à payer les impôts sur le bénéfice en France), viole la vie privée de ses utilisateurs, ne respecte même pas le droit des auteurs...

Depuis des années Microsoft et Apple font la course pour savoir qui aura le comportement le plus dégueulasse!

Ils ne changeront jamais!

Une seule solution: Jeter à la poubelle les OS Windows!

Ce mouvement est déjà en marche dans les entreprises!
5  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 01/07/2024 à 18:26
Des personnes qui ont une si haute opinion de leur "liberté" et de leur "indépendance" utilisent malgré tout Windows, sans doute par masochisme ?
Ou par obligation. Imposé au travail, logiciels utilisés non disponible ailleurs que sous Windows.

Personnellement, j'utilise une compte MS et je suis encore libre : incroyable, non ?
Que tu n'ai pas de prob. avec Microsoft ou le fait qu'ils imposent l'utilisation par défaut un compte Microsoft tant mieux pour toi (ou temps pis). Ce n'est pas parce que cela te satisfait que c'est un cas général.

On peut aussi apprécier certains aspect de Windows mais pas d'autres.

Je ne viendrais pas critiquer un utilisateur de Windows, je donne mon avis comme d'autres.
3  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 9:40
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Cette multinationale fait tout pour éviter de respecter les lois, ne paye pas les impôts sur le bénéfice qu'elle doit (exemple: Les logiciels Microsoft de l'armée française vendus par Microsoft Irlande pour ne pas avoir à payer les impôts sur le bénéfice en France), viole la vie privée de ses utilisateurs, ne respecte même pas le droit des auteurs...

Depuis des années Microsoft et Apple font la course pour savoir qui aura le comportement le plus dégueulasse!
De mon point de Microsoft est le champion et cela de loin.
Comme tu l'as dit, Apple fait tout pour optimiser au maximum avec l'Irlande, il y a quelques actualité assez croustillant sur leurs optimisations fiscale en Irland.
Mais de mon point de vue, en dehors de la fiscalité, ce sont des petits joueurs face à Microsoft.

Microsoft a réussi le coup de maitre de faire du lobby à l'éducation national de bien des pays d'Europe. Comme tu l'as mentionné, Microsoft a réussi à un tour de passe passe pour que l'on soit en full Microsoft pour notre armée. Il y a des personnes haut placé à l'amée qui s'en morde les doigts que ce soit du point financier et sécurité.

Pour ma part, je n'ai jamais touché à un produit Apple, il y a fort longtemps quand j'avais une copine qui avait un iphone il y a 10-15 ans. Alors que les produits Microsoft, tu avoueras que c'était une infection complète. Au moins avec Apple, on peut avoir de la concurrence, alors qu'avec Microsoft qui occupe 100% l'esprit de Monsieur Tout le monde à coup de lobby, c'est extrêmement compliqué.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Une seule solution: Jeter à la poubelle les OS Windows!

Ce mouvement est déjà en marche dans les entreprises!
Pour le coup, pour l'obligation de compte distant, cela ne va pas du tout parler à mon entourage, c'est trop technique. Ils ne vont pas m'écouter. Je serai un incompris, si je dois sortir cet argument.

Par contre, si tu arrives avec ton entourage, bravo à toi. N'hésites pas à nous faire partager comment tu t'y pris.
2  0 
Avatar de Gluups
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/06/2024 à 22:44
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Windows 11 est une régression en ce qui concerne les libertés numériques.
C'est ma foi vrai. Dans le même temps, l'arrivée de la combinaison Windows 10 / Windows 11 s'est accompagnée de régressions fonctionnelles.
Ce qui me handicapait le plus a fini (au bout de ... dix ans ?) par être résolu, alors ... Ce n'est pas que tout soit résolu, mais ce qui reste ne justifie plus de s'échiner à réclamer pendant dix ans comme j'ai fait pour pouvoir comprendre ce que Windows me dit à chaque fois que je veux ouvrir une application.

En fait Windows a fini par s'avérer capable d'afficher les infobulles jusqu'à la taille 24. Si on considère qu'après la cinquantaine il est très courant de subir une chute de son acuité visuelle, et qu'après ça sauf accident on conserve ce qui reste pour le restant de sa vie, ça devrait aider la plupart à s'en sortir. Plus précisément, il y a de temps en temps encore une petite baisse, qui dure quelques jours, et ça ravive les souvenirs d'utilisation de le loupe.
***
Il paraît que nous n'en serions pas là si la commercialisation du raisin de table était efficace comme il y a quelques décennies, mais ... ça ne relève plus du même forum.

« Il n'est plus approprié de l'appeler un ordinateur personnel lorsqu'il est plus soumis à Microsoft qu'à l'utilisateur »
Vrai aussi. Bon, pour une clef Linux ... ce n'est pas le lieu j'imagine ?

« Lorsqu'il est entièrement contrôlé par l'utilisateur, le TPM peut être un moyen utile de renforcer le chiffrement et la vie privée des utilisateurs, mais lorsqu'il est entre les mains de Microsoft, nous ne sommes pas optimistes », a-t-il poursuivi. Selon les propos du responsable des campagnes de la FSF, l'organisation s'attend à ce que Microsoft utilise son contrôle plus strict de la cryptographie dans Windows 11 pour imposer un DRM (Digital rights management gestion des droits numériques) plus sévère sur les médias et les applications afin de s'assurer qu'aucune application ne peut fonctionner sans l'approbation de Microsoft.

Il a ajouté qu'au lieu de DRM, la FSF parle dans ce cas de « gestion des restrictions numériques ». Pour illustrer ces propos, Farough fait la remarque suivante à propos des applications propriétaires de Microsoft intégrées à Windows : « Microsoft a choisi de placer son application de vidéoconférence Teams - qui n'est pas l'application la plus appréciée au monde, puisque même les utilisateurs de Windows optent généralement pour une alternative plus populaire (bien que profondément problématique) comme Zoom - à un endroit central et irritant et l'a aussi intégrée étroitement à la manière dont Windows gère les contacts personnels ».
Jusque là ils ne nous ont pas trop embêtés avec ça, mais ... c'est vrai qu'ils en sont bien capables.
1  0 
Avatar de ALT
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 12:38
Quand j'étais en activité (y a moins d'un an), nous avions un AD pour l'authentification des utilisateurs, mais nous avions toujours un compte d'administrateur local. Je vois mal comment on pourrait confier les identifiants de ce compte à Microsoft.
Enfin... ça sera le problème de mon successeur !
1  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/06/2024 à 21:01
Citation Envoyé par ALT Voir le message
Quand j'étais en activité (y a moins d'un an), nous avions un AD pour l'authentification des utilisateurs, mais nous avions toujours un compte d'administrateur local. Je vois mal comment on pourrait confier les identifiants de ce compte à Microsoft.
Enfin... ça sera le problème de mon successeur !
Très bonne remarque. Autant à titre perso, le concept est assez simple, on se créé un compte distant, et cela permet à MS d'avoir l'upload automatique de nos différents paramètres, de nos fichiers.
Par contre quand on a un petit réseau, avec une gestion des utilisateurs centralisée avec un AD, j'ai du mal à comprendre le concept. Il y aur siait du coup, un compte utilisateur sur l'AD ainsi qu'un compte admin local mais qui ne serait pas vraiment local.

Microsoft est incroyable, ils peuvent faire un peu n'importe quoi. Il n'y a pas bcp d'entreprise avec ce luxe. A voir si nos DSI vont se décider à ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier pour éviter de tjrs subir
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 27/06/2024 à 21:24
Par contre quand on a un petit réseau, avec une gestion des utilisateurs centralisée avec un AD
Dans ce cas, tu utilises la version Pro. Si tu te connectes à un domaine, pas de création de compte Microsoft.
1  0 
Avatar de Gluups
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 01/07/2024 à 14:11
Il y a quand même des motivations.

Quand tu rentres de la boutique avec une machine Windows toute neuve, tu as juste à donner un nom d'utilisateur et son mot de passe, sélectionner le réseau et donner son mot de passe, et tu es prêt à recevoir tes mails, enfin du moins avec le webmail.

Avec Unix on doit pouvoir arriver à quelque chose d'assez rapide aussi, une fois qu'on baigne dedans depuis un moment.

Quand j'ai installé la machine de ma mère, il y avait déjà Windows 10 d'opérationnel, alors j'ai attaqué directement les applications et j'en ai eu pour deux semaines à les paramétrer.

Avec Unix je crains d'avoir davantage de questions auxquelles chercher les réponses, et du coup d'en avoir pour plus de temps. Et ... Il apparaît toujours un truc à faire, qui fait que ... je n'ai toujours pas fait ce boulot.

C'est certain que si j'avais passé sur Unix le temps que j'ai passé sur MS/DOS puis Windows, je serais intarissable dessus.

Le problème se pose en médecine, aussi : en dehors des centres spécialisés on ne trouve pas de médecin capable de soigner l'hypertension, d'une part parce que ça prend du temps, d'autre part parce que la formation des médecins n'est pas payée par l'État, mais assurée par les laboratoires. Si ce sont les fournisseurs des anti-hypertenseurs qui doivent expliquer aux futurs médecins à quoi est due l'hypertension et comment on lutte contre, c'est clair qu'on ne va pas avancer beaucoup dessus. C'est comme ça qu'on entend dire que l'hypertension est héréditaire, et que quand on prend un hypertenseur c'est à vie.

Le problème des antihypertenseurs se situe surtout au niveau des actions croisées avec d'autres médicaments ou compléments alimentaires : elles ne sont pas toutes documentées, et peuvent représenter un danger de mort violente, pour soi et pour les autres.
1  0 
Avatar de Ti-Slackeux
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/07/2024 à 0:16
Citation Envoyé par Gluups Voir le message
Avec Unix on doit pouvoir arriver à quelque chose d'assez rapide aussi, une fois qu'on baigne dedans depuis un moment.
.....
Avec Unix je crains d'avoir davantage de questions auxquelles chercher les réponses, et du coup d'en avoir pour plus de temps.
....
C'est certain que si j'avais passé sur Unix le temps que j'ai passé sur MS/DOS puis Windows, je serais intarissable dessus.
Histoire d'éclairer ma lanterne,

Unix c'est comme Linux, il y en a pas mal et donc de quelle version Unix parlez-vous ?
1  0