IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 11 appelle un fichier zip un "fichier de code postal" en anglais britannique
Le bogue aurait été introduit lors de la série de mises à jour pour le traitement des fichiers compressés

Le , par Anthony

1PARTAGES

5  0 
Des rapports ont fait surface sur Twitter selon lesquels, lorsque la langue d'un système Windows 11 est l'anglais britannique, une erreur de traduction légèrement humoristique apparaît lorsque vous souhaitez compresser un fichier. Le menu contextuel indique que vous pouvez "compresser en fichier de code postal" au lieu de "compresser en fichier zip", comme on le verrait en anglais américain.

Il semble qu'il s'agisse d'une erreur de traduction, car un code ZIP aux États-Unis est identique à un code postal au Royaume-Uni. Il s'agit d'une série de chiffres et parfois de lettres qui définissent la plupart du temps une zone géographique, utilisée ensuite avec une adresse pour accélérer le tri du courrier à travers le pays.


Il reste à voir combien de temps il faudra pour que cette erreur soit corrigée. Microsoft a introduit une série de mises à jour pour le traitement des fichiers compressés au début du mois de juin, et il est possible que ce bogue ait été introduit en même temps, et qu'il commence tout juste à être découvert et partagé. Pour l'instant, aucun rapport ne fait état d'une traduction différente dans d'autres langues que l'anglais.

Ce n'est ni le premier ni le dernier bug que Microsoft livrera avec Windows 11, mais il s'agit d'un bug relativement inoffensif qui peut faire rire ou troubler quiconque le voit par hasard.

Source : Twitter

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Trouvez-vous ces informations utiles et pertinentes ?

D'après vous, les erreurs de traduction dans les interfaces logicielles telles que Windows 11 reflètent-elles la qualité globale et l'attention portée aux détails du produit ?

Voir aussi

Microsoft annonce que Windows 11 est désormais prêt pour (presque) tout le monde qui répond aux exigences minimales

Windows 11 : Microsoft met à jour la configuration matérielle minimale requise pour exécuter son OS, tout en permettant aux autres appareils d'effectuer une installation manuelle

Windows 11 22H2, la nouvelle mise à jour majeure de Windows 11, est disponible. Cette version embarque de nouvelles fonctions de sécurité, de productivité et d'accessibilité

Windows 11 peine toujours à séduire. Le système tourne sur moins d'un PC sur six et est toujours devancé de très loin par Windows 10, qui reste la version la plus utilisée de Windows

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/06/2023 à 19:47
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de la stratégie de Microsoft pour déplacer Windows vers le cloud ?
Il n'y a pas que Windows, qu'ils voudraient déplacer dans leur cloud. Il y a aussi toutes les données personnelles de leurs utilisateurs...
13  0 
Avatar de phil995511
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/06/2023 à 21:21
Citation Envoyé par archqt Voir le message
Je n'ai pas tout lu, déplacer dans le cloud tout windows ? Il ne vont pas télécharger 4Go de données à chaque connexion ? J'en déduis que c'est juste le profil, des données...Pas tout l'OS
"Microsoft aurait une vision à long terme de déplacer entièrement Windows vers le cloud"

Ils veulent que ton PC ne soit plus qu'un terminal, bonjour la confidentialité des données... Ce doit être leur contribution maison aux efforts de la NSA et autres agences US pour tous nous fliquer.

Le principe est un peu le même que Nvidia et leur GeForce NOW, mais étendu à la bureautique and co.

Au vu du succès très mitigé de Chrome OS qui lui ne stoque que les données de l'utilisateur en ligne, j'ai peur que Microsoft ne fasse fausse route une fois de plus...

Une chose est sûre, ça ne va pas plaire aux fabricants de CPU's, disques durs, etc. Par contre ça risque de booster l'utilisation de Linux si cela devient la seule manière de faire tourner Windows.

En tout cas une chose est sûre, cela se fera sans moi.
8  0 
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 27/06/2023 à 17:19
Windows 11 : Microsoft envisage de déplacer son OS vers le cloud pour apporter une offre Windows 365 au grand public,
d'après des documents internes de l'entreprise

Un document interne de Microsoft a révélé des plans pour apporter Windows 365 aux consommateurs. Microsoft souhaite déplacer Windows 11 vers le cloud et permettre aux utilisateurs de parcourir numériquement leurs PC sur plusieurs appareils. En interne, la société a élaboré des concepts de ce à quoi pourrait ressembler un Windows 365 pour les familles.

La nouvelle provient d'un petit extrait d'un document de juin 2022 qui a été publié dans le cadre de la bataille Xbox en cours de Microsoft avec la FTC. Dans l'une des pages, Microsoft mentionne son intention de continuer à déplacer de plus en plus l'expérience Windows vers le cloud : « Déplacez de plus en plus Windows 11 vers le cloud : construisez sur Windows 365 pour activer un système d'exploitation Windows complet diffusé depuis le cloud vers n'importe quel appareil. Utilisez la puissance du cloud et du client pour permettre des services améliorés alimentés par l'IA et une itinérance complète de l'expérience numérique des personnes ».


Microsoft aurait une vision à long terme de déplacer entièrement Windows vers le cloud, permettant aux utilisateurs d'accéder à un système d'exploitation à part entière qui peut être « diffusé » du cloud vers n'importe quel appareil. L'entreprise fait déjà des progrès dans cette direction pour ses clients commerciaux et elle entend faire de même pour les utilisateurs réguliers également.

Cette direction a été dévoilée dans une présentation interne de Microsoft de juin 2022, qui a été divulguée dans le cadre du procès FTC contre Microsoft en cours, car elle inclut la stratégie globale de jeu de Microsoft et son lien avec d'autres parties des activités de l'entreprise. Dans cette présentation, il est indiqué que la société souhaitait introduire de « nouvelles innovations de système d'exploitation » pour accroître la popularité de Windows. Le déplacement de « Windows 11 de plus en plus vers le cloud » est identifié comme une opportunité à long terme dans l'espace grand public « Modern Life » de Microsoft, y compris l'utilisation de "la puissance du cloud et du client pour permettre des services améliorés alimentés par l'IA et une itinérance complète de l'expérience numérique des personnes .”

Le document mentionne également les services d'intelligence artificielle comme un différenciateur clé, ainsi que la possibilité de parcourir entièrement les expériences numériques des utilisateurs sur tous les appareils.

Sur le plan commercial, les opportunités à long terme de Microsoft incluent l'augmentation de l'adoption des PC cloud avec Windows 365. Une autre diapositive mentionne la nécessité de « renforcer la valeur commerciale de Windows et de contrer la menace du Chromebook ».

Actuellement, Microsoft propose Windows 365, un service qui permet aux utilisateurs de diffuser la version complète de Windows sur les appareils. Ce service est actuellement disponible uniquement pour les clients d'entreprise, mais Microsoft a intégré ses fonctionnalités directement dans Windows 11. Une future mise à jour inclura le démarrage de Windows 365, une fonctionnalité qui donnera aux utilisateurs la possibilité de démarrer dans une instance Windows basée sur le cloud au lieu de celle locale.

Windows 365 a été présenté en 2021 comme un nouveau service qui permettra aux entreprises d'accéder à des PC virtuels et de faire usage de Windows 10 ou Windows 11 dans un navigateur Web.


« Windows 365 introduit une nouvelle façon d'expérimenter Windows 10 ou Windows 11 (lorsqu'il sera généralement disponible plus tard dans l'année civile) pour tous les types de travailleurs, des stagiaires et entrepreneurs aux développeurs de logiciels et concepteurs industriels », a-t-il ajouté.

Selon Scott Manchester, directeur de la gestion des programmes chez Microsoft, le PC dans le cloud est spécialement conçu pour répondre aux exigences croissantes des environnements de travail hybrides qui permettent aux employés de partager leur temps entre le bureau et la maison. Le nouveau service permettra aux utilisateurs d'accéder à leurs appareils, y compris les données, les applications et les paramètres, à partir d'un appareil personnel ou professionnel ou d'un téléphone, éliminant ainsi la nécessité de se déplacer avec leur PC.

Il est conçu pour offrir une expérience informatique complète par le biais d'un navigateur Web ou d'une application native sur tout appareil disposant d'une connexion Internet active. Les utilisateurs peuvent utiliser Windows 365 à partir d'un PC, d'un Mac, d'un iPad ou de tout appareil mobile doté d'un navigateur, y compris les micro-ordinateurs Raspberry Pi qui ont gagné en popularité dans l'enseignement. Microsoft disposait déjà d’un produit similaire, Azure Virtual Desktop, mais la nouvelle offre est censée être plus simple à mettre en place et à gérer.

En avril, Microsoft a annoncé la disponibilité en Public Preview de Windows 365 Frontline.

Lors de l'annonce, Sam Tulimat, chef de produit au sein de l'équipe Windows 365 de Microsoft, explique les avantages du nouveau service :

« Windows 365 Frontline permet d'étendre plus facilement et à moindre coût la puissance des PC dans le cloud aux employés de première ligne et aux travailleurs postés, afin qu'ils puissent bénéficier des avantages de Windows dans le cloud. Une seule licence Windows 365 Frontline prend en charge jusqu'à trois PC. Ces PC dans le cloud peuvent être utilisés par n'importe quel employé, à condition qu'un seul employé par licence soit actif à un moment donné. Ainsi, au lieu d'acheter Windows 365 Frontline pour chaque employé, vous ne devez acheter que le nombre de licences nécessaires pour prendre en charge le nombre maximum d'utilisateurs actifs simultanés ».

Il poursuit en expliquant pourquoi cela peut être utile :

« Par exemple, si vous avez 300 représentants du service clientèle qui travaillent sur plusieurs fuseaux horaires ou équipes, mais que seuls 100 d'entre eux travaillent en même temps, seules 100 licences doivent être achetées pour provisionner un PC cloud personnalisé pour chaque employé. Lorsque ces 100 employés sauvegardent leurs données et se déconnectent à la fin de leur service, le groupe d'employés suivant peut se connecter à son PC cloud personnalisé et reprendre son travail exactement là où il l'a laissé à la fin de son service précédent. Et à la fin de leur service, un troisième groupe peut se connecter. Les travailleurs postés peuvent se mettre au travail immédiatement car leurs paramètres, données et applications personnels ont été sauvegardés et sont disponibles dès qu'ils se connectent à leur PC cloud Windows 365 Frontline ».

Contrairement aux PC Windows 365 Enterprise Cloud, les PC Windows 365 Frontline Cloud restent par défaut hors tension lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Les employés devront sauvegarder leur travail à la fin de leur service, puis se déconnecter ou fermer la session pour un changement d'utilisateur.


En plus de la migration vers le cloud, Microsoft a également souligné l'importance d'investir dans des partenariats de silicium personnalisés dans l'une des diapositives. Microsoft explorerait la possibilité de concevoir ses propres processeurs basés sur ARM pour les serveurs et peut-être même les appareils Surface. Apple, qui l'a déjà fait pour ses Mac, a constaté des améliorations significatives des performances et de l'autonomie de la batterie après être passé à ARM avec le M1 Silicon.

Source : document publié dans l'affaire FTC contre Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de la stratégie de Microsoft pour déplacer Windows vers le cloud ?
Avez-vous déjà essayé Windows 365 ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Si non, pourquoi ?
Quels sont les avantages et les inconvénients de diffuser Windows depuis le cloud vers n’importe quel appareil ?
Quelles sont les implications de cette évolution pour la sécurité, la confidentialité et la performance de Windows ?
Quel est votre système d'exploitation préféré ? Pourquoi ?
7  0 
Avatar de tabouret
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/06/2023 à 10:55
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Pas sûr : A titre personnel oui, mais dans le cadre du travail ?
Si Windows part dans le cloud, j'interdis totalement Windows dans ma boite (on fait dans l'hébergement de données de santé).

D'autre part quid de la certification Secnumcloud de l'ANSSI? L'ANSSI sera forcée de reconnaitre Windows comme une ménace de sécurité (la elle joue l'autruche parce qu'elle n'a pas le choix).
6  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/06/2023 à 7:42
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Microsoft souhaite déplacer Windows 11 vers le cloud et permettre aux utilisateurs de parcourir numériquement leurs PC sur plusieurs appareils.
Et le contraindre à payer un abonnement dont le tarif sera fixé par eux.
Que pensez-vous de la stratégie de Microsoft pour déplacer Windows vers le cloud ?
Ne proposer que ça est un pari dangereux mais qui se tente quand on s'appelle Microsoft.
Peuvent ils vraiment imposer le cloud? Combien d'entreprises devraient trouver une autre solution (toutes les armées, les entreprises de sécurité un peu sérieuse, la médecine etc).
Oui je sais aussi que je suis naïf dans ma liste, certains contournent déjà régulièrement les systèmes de sécurisation existant pour se faciliter la vie.
5  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/06/2023 à 17:57
Sans parler de lobbying, il faut bien comprendre que ça va se vendre en grande surface. Et c'est ce que veut Microsoft : réinventer le minitel avec son modèle juteux de services payant. Windows en concurrence avec Macintosh a d'abord conquis le grand public avant les entreprises. Mais ayant connu le minitel, véritable poule aux œufs d'or pour France Telecom, je n'ai jamais été tenté par les Chromebooks. Donc Windows dans le cloud ne me tentera pas plus.
5  0 
Avatar de urumaru
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/09/2023 à 17:54
Cela fait longtemps que les états européens ont délégué la surveillance de masse aux US.

il suffit de reprendre un peu d'histoire

les sites de rencontres, réseaux sociaux

les systèmes de messagerie

les aéroports

les téléphones

les réseaux de communications

les serveurs

les logiciels de navigation internet, bureautique, professionnels

les systèmes d'exploitation

le nouvel accord d'échange de données entre l'UE et les US

tout ce beau monde collecte et envoie des millions de data aux GAFAM sans que cela ne fasse sourciller ni les commissaires ni le parlement européen.

donc à quoi bon se plaindre...

il y a clairement un problème politique bien plus large : tout le monde se fout de la data, d'internet, c'est abstrait, ce n'est pas si grave...

Avec l'avènement de l'IA intégrée aux produits courants (bureautique, travail collaboratif) certes cela va simplifier le travail des cols blancs mais cela va également contribuer à creuser leur tombe.

quand l'IA aura bien ingéré toutes les connaissances, le salarié ne sera vraiment plus qu'un esclave.
5  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/01/2024 à 1:10
Donc rien d'indispensable.
5  0 
Avatar de cd090580
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/06/2023 à 21:10
Et ca fonctionne comment si:

OS sur le C:
Applications sur le D: (ex: Photoshop, Visual Studio, Vegas Pro,....)
Fichiers, photos et documents sur le E:
Et espace de travail temporaire sur le F:

Tout est cloné/répliqué dans leur cloud ?
4  0 
Avatar de Arb01s
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/06/2023 à 15:51
Ton PC/Tablette/Téléphone/ChromeBook et même Mac devient un client léger qui n'a qu'un unique client TSE / RDP et rien d'autres (ce que voudrait Microsoft).
Tout est dans le cloud, rien ne t'appartiens et tu es obligé de payer à vie pour conserver ces données, données consultées par toutes les agences gouvernementales américaines (NSA/FBI/Etc.)

Le pire est que ça pourrait marcher en entreprise.
Avantage : Pas d'installation de poste, service informatique réduit au strict minimum, pas besoin de sauvegarde, en cas de panne du poste, on en prend un autre et tout revient en ordre.
Inconvénient : Tes données accessibles dans le Cloud et surveillées par tes concurrents américains.

Mais quand je vois que des boites du CAC40 utilisent la messagerie Outlook.com, je me dis que ça peut marcher ...
4  0