IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 11 peine toujours à séduire. Le système tourne sur moins d'un PC sur six et est toujours devancé de très loin par Windows 10
Qui reste la version la plus utilisée de Windows

Le , par Stéphane le calme

3PARTAGES

9  0 
Une grande partie du monde Windows n'a pas encore adopté le dernier système d'exploitation de bureau de Microsoft plus d'un an après son lancement, selon les statistiques d'octobre publiés par Statcounter. Seulement 15,44 % des PC à travers le monde ont installé Windows 11, ce qui signifie qu'il a gagné 1,83 % en un mois. De son côté, Windows 10 dispose de 71,29 % de parts de marché, une légère chute comparée à ses 71,88 % de septembre. Windows 7 s'accroche toujours avec une emprise ténue, à la troisième place avec 9,61 %, Windows 8.1 à la quatrième place avec 2,45 %, les vieux Windows 8 et Windows XP ont respectivement 0,69 % et 0,39 % de parts.

Lorsque Microsoft a annoncé Windows 11 il y a un an, il a également déclaré qu'il continuerait à prendre en charge Windows 10 jusqu'à (au moins) 2025. Sachant cela, les utilisateurs ont largement choisi de rester avec Windows 10 et c'est une tendance qui n'est pas prête de changer de si tôt.

StatCounter a publié son dernier rapport mensuel sur l'état du marché des systèmes d'exploitation de bureau.

Selon les derniers chiffres de la société, Windows 10 continue de dominer avec une part d'utilisation de 71,29 %. Il s'agit tout de même d'une baisse par rapport aux 71,88% réalisés le mois précédent, soit une petite baisse de seulement 0,59 point de pourcentage.

Windows 11 a augmenté de près de deux points de pourcentage au cours de la même période, passant de 13,61 % à 15,44 %.

Cela le place au-dessus de Windows 7, qui détient une part de 9,61 %, bien que Microsoft ait cessé de le prendre en charge il y a longtemps.


Au total, Windows détient près de 76 % du marché mondial des systèmes d'exploitation de bureau, suivi par OS X avec 15,7 % et Linux avec 2,6 %.

Android représentait 42,37 % de la part de marché totale des systèmes d'exploitation, avec Windows à 30,11 %, iOS à 17,6 %, OS X à 6,24 % et Linux à 1,04 %.

Statcounter est un service d'analyse Web avec un code de suivi installé sur 1,5 million de sites Web, enregistrant des milliards de pages vues pour chaque site. AdDuplex rassemble les statistiques des applications Microsoft Store contenant le SDK AdDuplex (estimé à 5 000 applications) et affirme que Windows 11 détenait 23 % de part de marché en juin. Microsoft publie les données d'activation des marqueurs PC, mais celles-ci ne sont pas rendues publiques.

Cela étant dit, en France, les statistiques suivent la même tendance que dans le monde.

Windows 10 représente 72,88 % des parts de marché de Windows, suivi par Windows 11 avec ses 16,49 % de parts, puis Windows 7 (5,38 %).


Du côté des professionnels de l'informatique qui ont fréquenté developpez.com sur la même période, Windows se taille la part du lion avec 69,07%, suivi par Android (11,53%), Mac (8,17 %) et Linux (6,565 %). A noter que 6,5% pour Linux c'est énorme à comparer à environ 2% pour le grand public, les professionnels de l'informatique sont plus nombreux à adopter Linux que les utilisateurs en général.


Un système d'exploitation auquel on ne s'attendait pas forcément, après l'annonce de Windows 10

Windows 11 a été lancé le 5 octobre 2021. C'est le système d'exploitation dont on n'aurait jamais pensé qu'il arriverait après que Microsoft ait déclaré environ six ans plus tôt : « Avec Windows 10, l'expérience évoluera et s'améliorera encore au fil du temps. Nous proposerons de nouvelles fonctionnalités lorsqu'elles sommes prêts, nous n'attendons pas la prochaine version majeure. Nous pensons à Windows en tant que service ».

Citation Envoyé par Microsoft
Windows en tant que service est un moyen de simplifier la vie des professionnels de l'informatique et de maintenir une expérience Windows 10 cohérente pour ses clients. Ces améliorations visent à maximiser l'implication des clients dans le développement de Windows, à simplifier le déploiement et la maintenance des ordinateurs clients Windows et à niveler les ressources nécessaires pour déployer et maintenir Windows au fil du temps.

Avant Windows 10, Microsoft publiait de nouvelles versions de Windows toutes les quelques années. Ce calendrier de déploiement traditionnel imposait une charge de formation aux utilisateurs car les révisions des fonctionnalités étaient souvent importantes. Ce calendrier impliquait également d'attendre de longues périodes sans nouvelles fonctionnalités - un scénario qui ne fonctionne pas dans le monde actuel en évolution rapide, un monde dans lequel de nouvelles capacités de sécurité, de gestion et de déploiement sont nécessaires pour relever les défis. Windows en tant que service fournira des mises à jour de fonctionnalités plus petites deux fois par an, vers mars et septembre, pour aider à résoudre ces problèmes.

Dans le passé, lorsque Microsoft développait de nouvelles versions de Windows, il publiait généralement des aperçus techniques vers la fin du processus, lorsque Windows était presque prêt à être livré. Avec Windows 10, les nouvelles fonctionnalités seront livrées à la communauté Windows Insider dès que possible - pendant le cycle de développement, via un processus appelé flighting - afin que les organisations puissent voir exactement ce que Microsoft développe et commencer leurs tests dès que possible.
L'une des raisons de la nouvelle version était l'amélioration de la sécurité et de la fiabilité, a expliqué Microsoft, y compris la racine de confiance matérielle via le module de plateforme sécurisée (TPM) 2.0, le démarrage sécurisé, l'intégrité du code protégé par l'hyperviseur et la protection de la pile appliquée par le matériel.

Windows 11 a suscité la controverse en raison de ses exigences matérielles. Microsoft a décidé que Windows 11 ne s'installerait pas sur les appareils dépourvus d'un processeur récent équipé de TPM, et bien qu'il existe une solution de contournement, c'est une solution imparfaite. Selon les données de Lansweeper, quelque 42,76 % des 27 millions de PC testés dans 60 000 organisations ont échoué au test du processeur, et il a déclaré que cela obligeait les utilisateurs qui ne voulaient pas mettre à niveau le matériel à s'en tenir à Windows 10.

La plupart des grandes entreprises n'ont pas encore migré vers Windows 11. En général, elles attendent 18 mois après le lancement d'un système d'exploitation avant de mettre à niveau les ordinateurs professionnels. L'ensemble de l'écosystème PC attendra avec impatience de voir si cela se produira l'année prochaine ou si les entreprises voudront suer leurs actifs plus longtemps en clin d'œil à l'incertitude économique.

Windows 11 22H2, la nouvelle mise à jour majeure de Windows 11, est disponible depuis septembre

Annoncée en grandes pompes par Panos Panay, EVP, Chief Product Officer, Windows + Devices, cette mise à jour apporte son lot de fonctionnalités pour tenter de séduire à la fois le grand public mais surtout les utilisateurs professionnels.

Sous-système Windows pour Android

Grâce au sous-système Windows pour Android, votre appareil Windows 11 peut exécuter des applications Android disponibles dans l’Amazon Appstore. Microsoft a publié un guide à l'intention des développeurs désireux de créer des applications optimisées pour le système d’exploitation Windows qui ciblent des appareils de bureau Windows.

À noter que l’installation de l’Amazon Appstore entraîne automatiquement celle du sous-système Windows pour Android. Par ailleurs, outre la boutique d’applications d’Amazon, il est possible d’installer manuellement des applications Android en utilisant directement les fichiers APK ou en optant pour des boutiques tierces comme F-Droid.

Disponible depuis près d’un an aux États-Unis, le sous-système Windows pour Android, qui permet d’exécuter des applications Android directement dans Windows 11, est enfin accessible en France.

Ancrage des fenêtres

Le système d’ancrage des fenêtres, qui permet de réorganiser le positionnement des fenêtres ouvertes à l’écran, évolue. S’il ne proposait jusqu’à maintenant que quatre organisations prédéfinies, il en propose à présent six par défaut.

Citation Envoyé par Panos Panay
Les mises en page sur Windows 11 ont changé la donne pour le multitâche, aidant les gens à optimiser leur vue lorsqu'ils ont besoin d'avoir plusieurs applications ou documents devant eux en même temps. Avec la nouvelle mise à jour, nous rendons les mises en page plus polyvalentes avec une meilleure navigation tactile et la possibilité d'enclencher plusieurs onglets de navigateur dans Microsoft Edge.
Améliorations apportées à l'explorateur de fichiers

Les onglets débarquent dans l'explorateur de fichiers. La fonction d'onglets comprend un design rafraîchi qui facilite l'accès rapide aux dossiers ou la recherche des fichiers favoris. La conception actualisée de l'explorateur de fichiers comprend des onglets pour naviguer dans plusieurs dossiers dans une seule fenêtre et la possibilité de déplacer les onglets librement. Microsoft a initialement testé les onglets dans les applications Windows 10 il y a quatre ans dans une fonctionnalité appelée Sets. Celle-ci prenait en charge les onglets dans l'explorateur de fichiers, mais Microsoft a finalement annulé le projet et ne l'a jamais livré aux utilisateurs de Windows 10.


Améliorations de la barre des tâches

Le glisser-déposer signe son retour dans la barre des tâches. C’était l’un des grands reproches faits à Microsoft. Au lancement de Windows 11, la barre des tâches ne permettait plus de glisser-déposer des éléments, pour les ouvrir par exemple dans une application. La suppression de cette opération pourtant courante avait créé un véritable tollé auprès des utilisateurs. Microsoft qui avait initié son retour dans les versions bêta de Windows 11 auprès des Insider l’a enfin restauré dans Windows 11 22H2.

De plus, l'heure et la date sont enfin disponibles sur plusieurs moniteurs dans Windows 11, ce qui manquait au lancement. Le widget météo revient également dans la barre des tâches et une nouvelle fonctionnalité de désactivation / activation du son dans la barre des tâches sera disponible pour les appels Microsoft Teams. Vous pourrez également partager rapidement une application ou une fenêtre spécifique depuis la barre des tâches directement dans un appel Microsoft Teams.

Source : Statcounters

Et vous ?

Sur quel système d'exploitation êtes-vous au bureau ? En privé ?
Que pensez-vous de Windows 11 ?
Qu'est-ce qui, selon vous, pourrait expliquer son faible taux d'adoption après un an de disponibilité ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/03/2023 à 9:08
Perso j'ai une machine neuve depuis décembre 2022 et MS ne m'a proposé d'installer W11 que début mars, ils ne doivent pas être pressés de le diffuser...

Après hésitation (règle du 1 windows sur 2 pourri) je suis passé sous W11 dans l'espoir de gagner en ergonomie dans la gestion du multifenêtre qui a fait l'objet d'améliorations.
Première impression : que c'est moche ! W11 est surchargé de partout, par exemple la barre de tache qui prend inutilement plus de place qu'avant ou l'espace démesuré entre les ligne en mode détail dans l''explorateur (on même surchargé le menu pour une option "réduire l'espace en question"
Seconde : pertes d'ergonomie en ajoutant de partout des clics pour faire la même chose. L'exemple ultime étant le menu contextuel sur le clic droit où il y a plus rien à part un bouton pour voir le reste.
Troisième : Après une première bonne impression je m'arrache les cheveux avec la gestion des fenêtres qui a pleins de comportements inattendus (sans doute trop de modes et donc ça fait pas forcément celui qu'on s'attendait à avoir), j'ai au final l'impression d'avoir perdu sur ce point attendu.

En bref W11 c'est W10 avec un designer qui a voulu mettre du "style" en oubliant la définition de "design" et donc des notions d'ergonomie (nombre de clics par exemple).
Je déconseille de passer à W11 : perte de temps.

Et ça c'est sans compter sur le fait que W11 oblige à prévoir la mise au rebus de pleins de machines parfaitement capables en 2025, situation lamentable au regard des enjeux environnementaux d'aujourd'hui.
13  1 
Avatar de fredofenua
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/01/2023 à 16:59
Salut,

Changer de matériel parce qu'on a un projet particulier, parce qu'on a envie de se faire plaisir en changeant un vieux bousin, pourquoi pas.
Changer de matériel pour mettre à jour Windows ? Foutage de gue**e.
9  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 13/04/2024 à 15:17
Les performances du menu démarrer de Windows 11 sont mauvaises même avec un puissant PC
Comme si on avait pas remarqué.

Ou est-ce que c'est le fait d'admettre que les utilisateurs puissent avoir des idées sur ce dont ils ont besoin, qui n'est pas acceptable ?
quand on est en situation de monopole, les utilisateurs .....
9  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/03/2023 à 21:40
Pensez-vous que Windows 11 est en train de faire un bide à l'image de Windows vista et Windows 8 ?
La question du bide ne se pose même plus, ils ont dépassé ce concept...

Ils n'ont pas besoin d'être particulièrement bons ni de susciter un intérêt particulier des utilisateurs. Ils ont déclenché une obsolescence programmée en blacklistant sans aucune réelle raison du matériel apte à faire tourner windows 11. Quand ils mettront windows 10 en fin de vie, tous les utilisateurs captifs vont migrer sous windows 11 (et les boîtes paieront des extensions de mises à jours pour ne pas renouveler un parc qui marche).
8  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/11/2022 à 8:42
Je pense que le gros point qui fait que Windows 11 est moins vite adopté, vient de ses restrictions matérielles. Tout le monde n'a pas envie de changer de PC, surtout dans un contexte économique difficile.
5  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 20/03/2023 à 6:37
Je suis satisfait d'avoir un PC mieux sécurisé avec une puce TPM 2.0 sur la carte-mère
Attention à l'illusion de sécurité en plus. tu n'es pas plus protégé des rançonware par exemple. Pour l'aspect chiffrement disque, ça peut se faire sans TPM, ce qui est mieux car si ta carte mère grille, tu perdras l'accès aux données sauf à avoir généré une clé de secours.
5  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/11/2022 à 4:20
Encore 3 ans et ils auront réinventé Windows 10 augmenté des fonctionnalités abandonnées en cours de route.
4  0 
Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/05/2023 à 8:09
Bonjour

Dans mon secteur où j'upgrade des instruments scientifiques, beaucoup roulent encore avec des machines du Moyen Age (Win2K, WinXP).
Alors, passer sous Windows 11, pourquoi faire me répondront certains. Et bien déjà d'un point de vue réglementaire, la FDA impose un système qui soit toujours à jour en terme de sécurité.
Après, réfléchissons un instant, Windows 11 n'est qu'une version de transition pour un LTS qui sera Windows 12. Du point de vue client, je préfère alors attendre Windows 12 plutôt que de migrer vers Windows 11.
Par ailleurs, je crains revivre avec Windows 10 qui s'est bien déployé ce que nous avons vécu avec Win 7 : des mises à jour payantes parce que migrer vers un nouveau système LTS nous mène vers l'inconnu.

@++
4  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/11/2022 à 8:31
Je trouve que Windows est le seul système qui ralenti avec le temps (même avec un SSD). Ma distribution Linux est installée depuis 4 ans et c'est toujours fluide/aussi rapide au démarrage.
4  1 
Avatar de nasserk
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/01/2023 à 16:17
Permettre à tout les processeurs de 7eme génération d'Intel d'installer Windows 11, et non seulement celui qui équipe Surface. Elle oblige ça surtout pour forcer les gens à changer d'ordinateurs sans réelle valeur ajoutée, et en profiter pour faire payer les licenses Windows 11. Mais apparemment ça marche pas. Microsoft veut de l'adoption génératrice d'argent, pas une qui génére trés peu voir rien. Mais elle aura pas le choix, sinon ça sera un échec, Windows 10 continuera à dominer le marché pour plus longtemps que Windows 7 et XP...
4  1