IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Les performances du menu démarrer de Windows 11 sont mauvaises même avec un puissant PC », d'après un ex développeur chez Microsoft
Qui ravive le débat de la comparaison avec Linux sur divers axes

Le , par Patrick Ruiz

21PARTAGES

18  1 
Windows n’est plus bon aussi bon que ce qu’il était autrefois est l’essentiel de ce que la sortie d’Andy Young à propos de Windows 11 suggère d’en tirer. C’est une prise de position similaire à celle d’un utilisateur de l’OS dans un retour d’expérience sur un forum dédié DVP : « Il y a pas mal de choses qui ne vont pas bien dans cette mouture de Windows. » Windows 11 se retrouve plus que jamais sous les projecteurs à l’approche de la date de fin de support de Windows 10 et à un moment où Microsoft le rappelle aux utilisateurs à coups de publicités Windows 11 en plein sur les écrans de PC Windows 10.

Le menu démarrer de Windows 11 est connu pour être l’une des pierres d’achoppement entre les utilisateurs de l’OS et son éditeur qu’est Microsoft. Ce dernier avait fait l’objet de critiques aux premières heures du lancement de Windows 11. Le menu Démarrer et les icônes de la barre des tâches n’étaient plus centrés par défaut et non alignés à gauche comme ce fut toujours le cas dans les anciennes versions de Windows. De plus, il n’était plus possible de déplacer la barre des tâches en haut de l’écran. De même, le glisser-déposer qui était disponible sur la barre des tâches de Windows 10 ne l’était plus avec Windows 11.

Sachant que les choix opérés sur ce nouveau menu Démarrer pourraient ne pas plaire à tout le monde, l’équipe de Microsoft avait intégré des outils de personnalisation dans le nouveau système. La solution Microsoft étant fastidieuse, l’entreprise Stardock avait fini par proposer son outil Start11 qui permet de personnaliser en profondeur le menu Démarrer de Windows 11 et même de restaurer certaines fonctionnalités du menu de Windows 10 avec plus de simplicité.

Le menu démarrer Windows 11 revient néanmoins sur la scène avec une plainte d’un utilisateur, ex développeur chez Microsoft, selon laquelle ses performances sont mauvaises même avec un puissant PC.


Le problème de fond : le lancement du menu démarrer suivi de la saisie d’un nom d’application à ouvrir provoque en parallèle celui d’une session de recherche sur le navigateur Edge. « Chaque fois que l'on utilise le menu Démarrer, c'est la mauvaise application qui est chargée parce que la perf est tellement mauvaise qu'elle rate les 1 à 3 premières saisies au clavier », commente un utilisateur.


Les rapports d’utilisateurs ennuyés par le système d’exploitation touchent à divers aspects en dehors du menu démarrer, comme le rapportent des internautes.


C’est à tel point qu’un d’eux généralise : « Malheureusement, tout sous Windows est de qualité similaire (je suis devenu un pessimiste de Windows). »


« Je relance assez souvent la machine virtuelle Win95 lorsque je veux retrouver des sensations », lance l’ex développeur chez Microsoft suivi d’autres internautes selon lesquels Windows 7 serait le dernier OS de qualité chez Microsoft.


Le tableau ravive la question de savoir pourquoi des alternatives à Windows comme Linux peinent à s’imposer dans la filière des ordinateurs de bureau

La situation dans l’écosystème Windows est, d’avis de certains utilisateurs, un motif suffisant pour penser à passer à Linux.


Les données de Statcounter pour le mois de février 2024 ont montré que Linux a dépassé pour la première fois en 30 ans 4 % de parts sur le marché mondial des systèmes d'exploitation pour bureau. Linux était présent sur 6,34 % des ordinateurs le mois dernier si l'on compte ChromeOS. La mise à jour du mois de mars 2024 révèle que la part de Linux sur les ordinateurs de bureau est restée non seulement supérieure à 4 %, mais a aussi augmenté légèrement, ce qui est le meilleur résultat qu'il a jamais obtenu. Cela suggère que l'utilisation de Linux sur les ordinateurs de bureau est hausse.

Les choses semblent bouger plus rapidement pour Linux ces dernières années. Statcounter a attribué une part de marché de 4,03 % à Linux en février et 4,05 % en mars, soit un petit gain de 0,02 %. Bien que nous soyons encore loin de l'année Linux sur les ordinateurs de bureau, l'intérêt pour Linux s'est quelque peu accru ces derniers temps. Pour illustrer cela, le passage de 3 à 4 % de parts a été réalisé en 8 mois seulement, alors qu'il avait fallu plus de 30 ans pour atteindre une part de plus de 3 %. L'évolution de la part de marché de Linux sur le bureau depuis le mois de janvier 2023 se présente comme suit :

  • janvier 2023 : 2,91 %
  • février 2023 : 2,94 %
  • mars 2023 : 2,85 %
  • avril 2023 : 2,83 %
  • mai 2023 : 2,7 %
  • juin 2023 : 3,07 %
  • juillet 2023 : 3,12 %
  • août 2023 : 3,18 %
  • septembre 2023 : 3,02 %
  • octobre 2023 : 2,92 %
  • novembre 2023 : 3,22 %
  • décembre 2023 : 3,82 %
  • janvier 2024 : 3,77 %
  • février 2024 : 4,03 %
  • mars 2024 : 4,05 %


Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Linux continue d’être un échec face à Windows dans la filière des ordinateurs de bureau en dépit de toutes les tares dont Windows fait montre ces dernières années. L'une d'entre elles est que Linux continue à être considéré comme un système d'exploitation pour geeks, contrairement à Windows qui serait plus adapté à madame Michu. Et certains chiffres ont tendance à renforcer cet état de choses. En effet, 13,1 % des utilisateurs de Linux rencontrent des problèmes de compatibilité matérielle dus aux noyaux obsolètes dans les distributions.

La donne des idées reçues sur Linux pourrait néanmoins prendre un coup avec l'arrivée de nouvelles plateformes matérielles comme le Steam Deck de Valve. C’est un ordinateur personnel optimisé pour les jeux vidéo. L’idée avec le Steam Deck est de faire comprendre aux utilisateurs qu’il est possible de bénéficier sur Linux d’une expérience de jeu similaire à celle sur Windows. La plateforme s’appuie pour cela sur SteamOS, une distribution Linux optimisée pour le jeu, ainsi que sur Proton, un logiciel qui permet de faire tourner les jeux Windows sur Linux. Les données de Valve révèlent que Linux est devenu le deuxième système d'exploitation le plus utilisé sur sa plateforme Steam. Selon les analystes, c'est la preuve que la vente liée via le Steam Deck est un atout pour Linux.

Linux n'a pas bénéficié de ce facteur sur le marché des ordinateurs de bureau en comparaison à Windows. La donne est néanmoins en train de changer. En outre, d'autres considèrent le système d'exploitation ChromeOS de Google comme un Linux. Et bien que certains critiques aiment débattre de cela, lorsque vous combinez les parts de Linux et ChromeOS, cela représenterait en fait 6,32 %. Un chiffre que les développeurs de toutes sortes ont de plus en plus de mal à ignorer. En matière de pourcentage global, c'est encore relativement peu, mais quand on pense au nombre de personnes que cela représente, c'est beaucoup.

Source : Andy Young

Et vous ?

Ces rapports sont-ils cohérents avec la réalité à propos de Windows 11 dont vous êtes au fait ?
Les développements en cours dans l’écosystème Windows vous inspirent-ils une certaine nostalgie d’une précédente mouture de Windows ? Quel système d’exploitation de Windows vous a marqué au point de remonter dans votre souvenir dans ce contexte de multiplications de critiques contre Windows 11 ? Windows 98 ? Windows XP ? Windows 2000 ? Windows 7 ?
Comment expliquer que Linux continue à essuyer un échec face à Windows dans la filière des ordinateurs de bureau, dans un tel contexte ? Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen en comparaison à Windows ?

Voir aussi :

« Linux sur Desktop est une catastrophe de Tchernobyl » pour le créateur de GNOME qui n'a pas lancé son poste Linux depuis fin 2012

Le support des applications Linux débarque en préversion sur Chrome OS dans un premier temps sur Pixelbook

« L'année de l'ordinateur de bureau Linux est arrivée » selon le Directeur de la Technologie d'Intel

2017 est officiellement l'année de Linux desktop selon un utilisateur de macOS : le patron de la Fondation Linux, quel message aux fans de Linux ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 13/04/2024 à 15:17
Les performances du menu démarrer de Windows 11 sont mauvaises même avec un puissant PC
Comme si on avait pas remarqué.

Ou est-ce que c'est le fait d'admettre que les utilisateurs puissent avoir des idées sur ce dont ils ont besoin, qui n'est pas acceptable ?
quand on est en situation de monopole, les utilisateurs .....
9  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/05/2024 à 11:36
Houlala, au moment de l'écriture de ce message, 5 personnes ont noté de manière négative mon message sur les dérives de Microsoft...

On va finir par savoir combien d'employés de Microsoft sont présents sur ce forum.

Dommage pour vous, la totalité de mes affirmations sont vraies et sont vérifiables par la simple lecture de la documentation Microsoft (et oui, même l'écoute des utilisateurs est indiquée en toute lettre ):

L'utilisateur de Win11 n'a plus aucun contrôle de son ordinateur:
  • Il est espionné en permanence: Son activité est scrutée (cela va jusqu'à à écouter l'utilisateur en cachette mais attention... C'est pour améliorer les services offerts par Microsoft)
  • Ses données n'ont plus rien de personnelles puisque même lorsqu'elles sont cryptées, c'est avec une clé qui est stockée par Microsoft (Microsoft l'annonce d'ailleurs en toute lettre dans ses conditions générales que personne ne lit mais que tout le monde accepte)
  • Il n'a plus aucun contrôle sur les mises à jour qui, bonnes ou mauvaises, efficaces ou faisant planter l'ordinateur, sont imposées par Microsoft
  • On lui impose des fonctionnalités sans rien lui demander et s'en qu'il puisse s'y opposer (cryptage du disque dur qui ralenti le fonctionnement de l'ordinateur, affichage de pub, etc...)
Alors plutôt que de perdre votre temps à contredire des réalités, parlez en à votre management pour que Microsoft se mette à respecter sa clientèle plutôt que d'avoir un comportement de voyou !!!!!!!!!!!!!!!!!
4  1 
Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/05/2024 à 1:26
microsoft ne fait que ce que les utilisateurs on accepté religieusement chez d'autres comme apple, google, sony, nintendo, etc., pour moi il est là le problème, on a laissé ces entreprises nous obliger à avoir des comptes chez eux pour utiliser et avoir de la pub de leurs produits. microsoft veut sa part du gâteau pour windows, surtout vu le nombre de machines concernées.

-> Ces rapports sont-ils cohérents avec la réalité à propos de Windows 11 dont vous êtes au fait ?

j'ai pas constaté ça sur mon win11 pro sur ma machine perso, ni celle que j'ai au bureau ; il faut dire aussi, de la même manière que je le disais déjà avec win8 et son fameux menu démarré plein écran, "mais qui passe sa journée dans le menu démarrer, chez moi il doit être ouvert 5s dans une journée complète" (citation approximative).
donc non, chez moi, je n'ai pas spécialement constaté de problème de truc lent, mais bon, y a peut être un coup fourré.

-> Avez-vous envisagé de passer à Linux au vu des développements en cours dans l’écosystème Windows ?

non, toujours pas, et je ne vais pas épiloguer, ça serait comme pisser dans un violon ...
3  0 
Avatar de Andnotor
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/04/2024 à 23:04
Je comprends pas bien si on parle réellement du menu "Démarrer" (souris) ou de la zone de recherche (clavier).

On a d'un côté un OS pilotable à la souris et en gros ça se plaint que c'est pas assez orienté console

Perso je suis pas le gars à installer pléthore de soft. Sous XP mes apps étaient dans l'accès rapide et depuis 7 dockées sur la barre de tâches (j'ai zappé Vista). Le menu Démarrer je l'ouvre une fois tous les tremblements de terre, principalement pour l'accès à la config

Mais lorsque je clique dessus il s'ouvre en un clin d'œil, y compris sur ma tablette "soi-disant" non supportée.
3  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 03/05/2024 à 12:27
tant mieux pour toi, mais je pense que c'est loin d'être la majorité.

Même si les utilisateurs de base utilisent surtout la barre des taches avec les applis épinglées, il y a régression par rapport aux versions antérieures, on ne peut plus la positionner en haut en bas à gauche à droite. J'ai eu des utilisateurs de base gênés par ça.

Quant à l'explorateur, le nouveau menu contextuel est une vraie galère avec un clic en plus pour voir toutes les fonctionnalités. Et la latence d'ouverture d'une fenêtre, déjà présente avec Windows 10, est juste insupportable.
2  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/05/2024 à 8:14
le vrai probleme pour moi c'est qu'on a de moins en moins le contrôle de l'os qu'on utilise.
C'est le cas chez apple (d'ou le faite que je possède aucun de leur produit, ca et le prix...)

une installation de Windows 11 PRO c'est par défaut: l'obligation pendant l'installation désormais d'avoir un compte MS (hors bidouille), de la pub qui s'affiche, des maj impossible a bloquer facilement (sauf à "bidouiller" dans le registre ou faire des gpo) et de la télémétrie impossible a désactivé.
Cela n'a rien de pro d'allez chez le client avec sont nouveau windows 11 pro et d'avoir une recommandation pour candy crush saga dans le menu démarrer....

Pour avoir un windows 11 pro clean faut faire de la bidouille, lancer l'install en mode "anglais reste du monde" ou des pays style zimbawe pour avoir aucune pub et cochonnerie (des pays sans accord commerciaux donc), pour contrôler les maj faut jouer avec regedit...etc.

le seul os de MS ou l'on a encore le contrôle c'est windows server .

ensuite le manque de test: les 1ere versions de windows 11 ramait sur mon pc: l'explorateur de fichier était lent, le menu démarrer était lent et pas réactif. ca sait améliorer depuis mais ces 2 elements sont les pièces maitresse de l'os, il est logique que ces 2 outils soit très réactif et rame pas et ne plante pas !
et sur le net j'étais loin d'etre le seul a avoir ces soucis.

Je vomi les android pour ca aussi, par défaut pleins de merde d'installé inutile (toute les marques sont concerné !), que ce soit samsung, xiaomi ou google.
un android de base ne devrait avoir qu'une application téléphone, sms, camera, et pendant l'install de choisir un store par défaut et c'est tous.
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 11:45
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
40 ans que tu utilise Windows ?
Car Windows 3 date de 1990.
Donc ça veut dire que tu étais assez maso pour utiliser windows 2 ou 1. ouarf
Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle. J'ai personnellement travaillé sous Windows 1 et 2. Et, même si ce n'était pas comparable avec ce qui se fait maintenant, c'était parfaitement utilisable.
Ça me fait marrer ces personnes qui débarquent en info avec des machines ultra-puissantes (parce qu'en 40 ans les technos ont fait un bond en avant énorme) et qui se moque de ce qui se faisait avant.

C'est un peu comme si un pilote d'avion aujourd'hui trouvait moche et ridicule les "coucous" des premières heures de l'aviation.

Il faut bien démarrer par quelque chose.
2  0 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/05/2024 à 9:32
Citation Envoyé par denisys Voir le message
Je migre toutes mes bases de données Access vers SQLite.
Access et SQLlite n'ont strictement rien à voir. Access n'est pas qu'un petit moteur de bdd relationnel accessible en SQL; c'est aussi les formulaires, les états et tout le reste qui permettent de faire des applications Access. A SQLite (ou n'importe quel autre moteur de bdd) il faut ajouter de quoi faire des applications pour remplacer Access et malheureusement comme Access est un formidable compromis pleins d’énormes défauts mais doué d'une productivité imbattable, remplacer une appli Access par autre chose est un travail monstrueux.
2  0 
Avatar de Gluups
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/04/2024 à 13:55
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le menu démarrer Windows 11 revient néanmoins sur la scène avec une plainte d’un utilisateur, ex développeur chez Microsoft, selon laquelle ses performances sont mauvaises même avec un puissant PC.
Apparemment il faut se satisfaire de ça comme motif pour refuser de permettre de figer les icônes de la barre des tâches.

Pourtant, je peine à me représenter à quel point des icônes statiques demandent tant que ça plus de ressources que des icônes mobiles.

Ou est-ce que c'est le fait d'admettre que les utilisateurs puissent avoir des idées sur ce dont ils ont besoin, qui n'est pas acceptable ?
2  1 
Avatar de Gluups
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/04/2024 à 15:19
C'est vrai que c'est un peu des gêneurs ...
1  0