IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft pourrait commencer le développement de Windows 12 en mars
Selon une rumeur d'un média allemand qui évoque une source interne

Le , par Stéphane le calme

25PARTAGES

8  0 
Le groupe de Redmond Microsoft pourrait mettre sur le marché un autre système d'exploitation dans les prochaines années. Les rapports initiaux indiquent que le développement de Windows 12 commencera dans le mois à venir. Cependant, les rumeurs doivent encore être traitées avec prudence.

À l'été 2021, Microsoft a annoncé Windows 11, son nouveau système d'exploitation de bureau.

Les utilisateurs attendaient toujours les fonctionnalités qui ont été vantées lors de la première annonce du système d'exploitation, la prise en charge native des applications Android, par exemple. Avec la mise à jour du 15 février, Microsoft commence à proposer de nouvelles expériences pour Windows 11 ; les utilisateurs pourront profiter d'améliorations de la barre des tâches, des versions repensées de Media Player et du Bloc-notes mais aussi d'une Preview d'Amazon Appstore pour les applications Android. Notons que cette dernière fonctionnalité n'est actuellement disponible que pour les utilisateurs aux États-Unis et permettra d'accéder à plus de 1000 applications et jeux Android via le Microsoft Store. Il s'agit d'un nombre limité d'applications Android par rapport à ce que propose Google Play, mais il existe des solutions de contournement pour que Google Play Store s'exécute officieusement sur Windows 11.

Nous ne savons pas grand-chose de la prétendue source interne de Deskmodder.de chez Microsoft, mais le site allemand affirme qu'il dispose d'informations selon lesquelles le géant du logiciel de Redmond a commencé ou est sur le point de commencer le développement de Windows 12. Si cela est vrai, Microsoft le ferait quelques jours seulement après avoir fourni la mise à jour la plus importante de Windows 11 depuis son introduction.

Selon le site Deskmodder, Microsoft a récemment recherché des employés pour soutenir l'équipe de développement.

Dans son billet, Deskmodder.de a évoqué que ses informations était corroborées par le MVP Microsoft répondant au pseudonyme Twitter Swift on Security qui a tweeté qu'une source chez Microsoft lui avait dit : « Windows 12 est déjà en cours de développement, et il va nécessiter deux TPM ». Lorsque son tweet a été relayé, il a vite fait d'indiquer que c'était une blague et la vite effacée, s'excusant pour la confusion créée.


Les « deux TPM » étaient une blague pertinente car Windows 11 est la première version du système d'exploitation à nécessiter TPM (Trusted Platform Module en version 2.0). Les puces TPM fonctionnent en offrant une protection au niveau du matériel au lieu du logiciel uniquement. Elles peuvent être utilisées pour chiffrer des disques à l'aide de fonctionnalités Windows telles que bitLocker, ou pour empêcher les attaques par dictionnaire de mots de passe. Les puces TPM 1.2 existent depuis 2011, mais elles n'ont généralement été largement utilisées que dans les ordinateurs portables et de bureau professionnels gérés par l'informatique. Microsoft veut apporter le même niveau de protection à tous ceux qui utilisent Windows.

Bien que cette puce soit un composant électronique passif (qui ne peut pas donner d'ordre à l'ordinateur tel que bloquer le système, ou surveiller l'exécution d'une application), elle permet de facilement stocker des secrets (tels que des clés de chiffrement), de manière sécurisée. Aussi, elle va profiter aux utilisateurs en leur offrant une meilleure protection de leurs informations sensibles sur PC par exemple.

Le TPM 2.0 pourrait également permettre de renforcer la sécurité de la fonctionnalité d’authentification biométrique Windows Hello via laquelle les utilisateurs peuvent se connecter sur leur PC après s’être fait identifier par leurs empreintes digitales, leur visage ou un scan rétinien. Dans ce cas de figure, le TPM 2.0 pourra générer et sauvegarder les clés d’authentification dans une zone sécurisée.

Pour vérifier de quoi dispose une machine, on peut se rendre dans le gestionnaire de périphériques (commande "Devmgmt.msc" dans exécuter), catégorie « Périphériques de sécurité ». Et, pour obtenir davantage de détails, ouvrir l’outil « Gestion du module de plateforme sécurisée sur l’ordinateur local ».

Avant que Swift ne dise que c'était une blague, certains médias avaient supposés que les « deux TPM » pourraient en fait faire référence à deux méthodes de sécurité différentes, telles que le fTPM toujours présent dans le processeur de sécurité de la plateforme AMD et la sécurité supplémentaire dans le nouveau processeur Microsoft Pluton sur puce.

Maintenant que Swift a déclaré que ses informations n'étaient rien de plus qu'une blague, les médias qui avaient rapporté l'histoire n'ont plus vraiment de détails sur la rumeur rapportée par Deskmodder.de, et il n'est pas clair s'il y a un grain de vérité là-dedans. Cependant, il est facile d'imaginer qu'il y aura éventuellement une autre version majeure de Windows après Windows 11 et que Microsoft pourrait commencer le processus de développement pluriannuel dès maintenant.

Quoiqu'il en soit, Deskmodder.de a maintenu sa version de l'histoire tandis que d'autres médias ont estimé qu'il s'agissait d'une plaisanterie (sans doute parce qu'ils ont supposé que la « source » de Deskmodder.de est le tweet du MVP Microsoft)

Les mises à jour des versions majeures de Windows reviennent-elles ?

Jerry Nixon, un évangéliste Microsoft Developer, a déclaré lors de l'édition 2015 de la conférence Ignite à Chicago que « Windows 10 est la dernière version de Windows, de sorte que nous sommes toujours à travailler sur Windows 10 ». Windows 10 était donc supposée être la dernière version du système d'exploitation Windows lors de sa sortie en 2015. Cependant, l'annonce et le lancement de Windows 11 quelques années plus tard nous ont montré que la situation dans la nomenclature des systèmes d'exploitation de Microsoft pouvait évoluer.

Selon certains médias, le nom Windows 11 était en quelque sorte nécessaire car l'ampleur du changement l'exigeait. Certains des changements annoncés les plus importants comprenaient un planificateur de tâches remanié, qui rendrait les PC plus efficaces avec l'architecture hybride des processeurs Alder Lake d'Intel devenant courant. De plus, l'accent a été mis sur la sécurité du système. C'est principalement sur cet autel que Microsoft s'est senti suffisamment en confiance pour sacrifier de nombreux processeurs d'ancienne génération réparables (Intel Kaby Lake ou plus ancien, AMD Ryzen 1000 ou plus ancien).

Jusqu'à présent, Windows 11 ne semble pas avoir conquis le cœur et l'esprit des utilisateurs de PC. Cependant, la légende raconte que Windows a un cycle bonne version / mauvaise version. Pour cette raison, ainsi que peut-être la pression des fabricants de systèmes et de composants pour promouvoir les mises à niveau matérielles, Microsoft pourrait revenir sur la piste de mise à jour régulière de la version majeure de Windows.

Cependant, à ce stade, ces rumeurs sur le développement de Windows 12 nécessitent d'être prise avec des pincettes.

Sources : Deskmodder.de, Swift On Security

Et vous ?

Sur quel système d'exploitation êtes-vous ?
Que pensez-vous de Windows 11 ?
La rumeur du développement futur de Windows 12 qui commencerait en mars vous semble-t-elle crédible ?

Voir aussi :

Windows 11 : Microsoft explique comment activer TPM 2.0 pour son système d'exploitation et amorce la campagne publicitaire de Windows 11 en vidéo
Windows 11 : Microsoft requiert même TPM 2.0 pour les machines virtuelles tournant sur son OS, qui n'est donc plus compatible avec les machines virtuelles Oracle VirtualBox

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de e101mk2
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/02/2022 à 15:24
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
ou même Windows ME qui a permis l'avènement de Windows XP.
Nous ne devons pas avoir les mêmes souvenir de Windows Me . Windows 2000 Pro qui lui a vraiment permis l'avènement de Windows XP, était d'une stabilité redoutable (Kernel NT, Restauration du système,...).

Windows Me était seulement un Windows 98 Se avec des fonctions rajouté à la va-vite de 2000 (qui fonctionne un coup sur deux...) , avec en prime des incompatibilités avec les programmes de 98.

Pour revenir au sujet initial, j'aurais aimé que Windows garde le comportement de Windows 10 (Mise à jour anniversaire avec un support limité dans le temp), au lieu de forcer la fin de vie d'un appareil en parfait état de marche... pour changer le numéro d'un kernel avec son interface utilisateur.

EDIT: Oups, Windows Me dispose de la restauration,W2k non
2  0 
Avatar de SATS_FR
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2022 à 18:16
Je sais de sources sures par la copine d'un mec qui a travaillé comme cuisiner dans un grand cabinet d'avocats choisis par une grande marque de livraison qui desservait Redmond qu'un Windows 13 serait très probablement prévu après le Windows 12, mais chut, c'est secret.
1  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/02/2022 à 8:56
On peut je pense sans trop se risquer affirmer qu'il n'y a jamais eu de mauvaises de Windows. Toutes ont contribué à leur manière à atteindre le haut niveau de performance du système d'exploitation de Microsoft actuel.
Ce fut le cas pour Windows 3.1, Windows 95/98, ou même Windows ME qui a permis l'avènement de Windows XP.
0  2