IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 11 : Microsoft explique comment activer TPM 2.0 pour son système d'exploitation
Et amorce la campagne publicitaire de Windows 11 en vidéo

Le , par Stéphane le calme

24PARTAGES

10  1 
Microsoft a annoncé que Windows 11 nécessitera des puces TPM (Trusted Platform Module) sur les appareils existants et nouveaux. Les puces TPM fonctionnent en offrant une protection au niveau du matériel au lieu du logiciel uniquement. Elles peuvent être utilisées pour chiffrer des disques à l'aide de fonctionnalités Windows telles que bitLocker, ou pour empêcher les attaques par dictionnaire de mots de passe. Les puces TPM 1.2 existent depuis 2011, mais elles n'ont généralement été largement utilisées que dans les ordinateurs portables et de bureau professionnels gérés par l'informatique. Microsoft veut apporter le même niveau de protection à tous ceux qui utilisent Windows.

Bien que cette puce soit un composant électronique passif (qui ne peut pas donner d'ordre à l'ordinateur tel que bloquer le système, ou surveiller l'exécution d'une application), elle permet de facilement stocker des secrets (tels que des clés de chiffrement), de manière sécurisée. Aussi, elle va profiter aux utilisateurs en leur offrant une meilleure protection de leurs informations sensibles sur PC par exemple.

Le TPM 2.0 pourrait également permettre de renforcer la sécurité de la fonctionnalité d’authentification biométrique Windows Hello via laquelle les utilisateurs peuvent se connecter sur leur PC après s’être fait identifier par leurs empreintes digitales, leur visage ou un scan rétinien. Dans ce cas de figure, le TPM 2.0 pourra générer et sauvegarder les clés d’authentification dans une zone sécurisée.

Pour vérifier de quoi dispose une machine, on peut se rendre dans le gestionnaire de périphériques (commande "Devmgmt.msc" dans exécuter), catégorie « Périphériques de sécurité ». Et, pour obtenir davantage de détails, ouvrir l’outil « Gestion du module de plateforme sécurisée sur l’ordinateur local ».

À quelques semaines du lancement de Windows 11, Microsoft a décidé qu'il était temps d'être un peu plus utile. Dans un document de support, l'entreprise explique dans un langage accessible ce qu'est le TPM 2.0. Mais plus important encore, le document révèle également comment vérifier si votre ordinateur dispose du TPM 2.0 et comment l'activer.

« Cet article est destiné aux utilisateurs qui ne peuvent pas effectuer la mise à niveau vers Windows 11 car leur PC n'est pas actuellement activé avec TPM 2.0 ou leur PC est capable d'exécuter TPM 2.0 mais n'est pas configuré pour le faire. Si vous n'êtes pas familier avec ce niveau de détail technique, nous vous recommandons de consulter les informations d'assistance du fabricant de votre PC pour plus d'instructions spécifiques à votre appareil.

« La plupart des PC livrés au cours des 5 dernières années sont capables d'exécuter Trusted Platform Module version 2.0 (TPM 2.0). TPM 2.0 est requis pour exécuter Windows 11, en tant que bloc de construction important pour les fonctionnalités liées à la sécurité. TPM 2.0 est utilisé dans Windows 11 pour un certain nombre de fonctionnalités, notamment Windows Hello pour la protection des identités et BitLocker pour la protection des données.

« Dans certains cas, les PC capables d'exécuter TPM 2.0 ne sont pas configurés pour le faire. Si vous envisagez de passer à Windows 11, assurez-vous que TPM 2.0 est activé sur votre appareil. La plupart des cartes mères PC utilisées par les personnes construisant leur propre PC, par exemple, sont livrées avec le TPM désactivé par défaut, même s'il est presque toujours disponible pour être activé.

Option 1 : utiliser l'application Windows Security
  1. Exécuter Paramètres > Mise à jour et sécurité > Sécurité Windows > Sécurité de l'appareil
    1. Si vous ne voyez pas de section Processeur de sécurité sur cet écran, votre PC peut avoir un TPM qui est désactivé. Rendez-vous à la section Comment activer TPM pour plus d'informations ou consultez les informations d'assistance du fabricant de votre PC pour obtenir des instructions pour activer le module de plateforme sécurisée. Si vous parvenez à activer un TPM, passez à l'étape suivante pour vérifier qu'il s'agit d'un TPM 2.0.
    2. Si vous voyez une option pour voir les détails du processeur de sécurité sous Processeur de sécurité, sélectionnez-la et vérifiez que votre version de spécification est 2.0. Si elle est inférieure à 2.0, votre appareil ne répond pas aux exigences de Windows 11.

Option 2 : utiliser la console de gestion Microsoft
  1. Appuyez sur [Touche Windows] + R ou sélectionnez Démarrer > Exécuter.
  2. Tapez « tpm.msc » (n'utilisez pas de guillemets) et choisissez OK.
    1. Si vous voyez un message indiquant qu'un TPM compatible est introuvable, votre PC peut avoir un TPM désactivé. Voir Comment activer le TPM pour plus d'informations ou consultez les informations d'assistance du fabricant de votre PC pour obtenir des instructions pour activer le TPM. Si vous parvenez à activer le TPM, passez à l'étape suivante pour vérifier qu'il s'agit d'un TPM 2.0.
    2. Si vous voyez un message confirmant que le TPM est prêt à être utilisé, vérifiez la version de spécification sous Informations sur le fabricant du TPM pour vérifier qu'il s'agit bien de 2.0. Si elle est inférieure à 2.0, votre appareil ne répond pas aux exigences de Windows 11.

Comment activer le module de plateforme sécurisée

Si vous devez activer le TPM, ces paramètres sont gérés via le BIOS UEFI (micrologiciel PC) et varient en fonction de votre appareil. Vous pouvez accéder à ces paramètres en choisissant : Paramètres > Mise à jour et sécurité > Récupération > Redémarrer maintenant.


Dans l'écran suivant, choisissez Dépannage > Options avancées > Paramètres du micrologiciel UEFI > Redémarrer pour apporter les modifications. Ces paramètres sont parfois contenus dans un sous-menu du BIOS UEFI intitulé Advanced, Security ou Trusted Computing.


L'option permettant d'activer le TPM peut être intitulée Security Device, Security Device Support, TPM State, AMD fTPM switch, AMD PSP fTPM, Intel PTT ou Intel Platform Trust Technology.


Dans un tweet publié à partir du compte de support Microsoft, la société renvoie au guide TPM utile. Mais le tweet sert également de guide pratique pour activer TM 2.0, en le décomposant en trois étapes simples.

Microsoft lance une campagne publicitaire Windows 11 en vidéo

Windows 11 a été officiellement annoncé le 24 juin. Fin août, Microsoft a annoncé un déploiement progressif de son système d'exploitation à partir du 5 octobre.

« Afin d’offrir une expérience optimale aux utilisateurs, la mise à jour gratuite de Windows 11 s’effectuera progressivement à partir du 5 octobre avec pour objectif que l’ensemble des PC éligibles disposent de la mise à jour gratuite d’ici à la mi-2022. Les appareils éligibles les plus récents seront les premiers à en bénéficier, suivis des appareils d’ores et déjà commercialisés en fonction de leurs capacités matérielles, de leur ancienneté et d’autres facteurs ayant une incidence sur la mise à jour. Avec nos partenaires Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo, Samsung et nos appareils Surface, nous avons fait en sorte que la majorité des PC disponibles sur le marché soient prêts pour Windows 11 et ce, pour une large gamme d’appareils et de prix.

« Si vous disposez d’un PC Windows 10 éligible, Windows Update vous informera de sa disponibilité. Vous pouvez également vérifier si Windows 11 est prêt pour votre appareil en allant dans Paramètres > Windows Update et en sélectionnant "Vérifier les mises à jour" ».

L'entreprise en a profité pour donner 11 raisons qui, selon elle, pourrait inciter à passer à la nouvelle version :
  1. Un nouvelle identité sonore et nouveau design épuré pour un usage simple et fluide de son appareil, en toute tranquillité, sur PC comme sur tablette.
  2. Un bouton « Démarrer » centré pour accéder rapidement à tout ce dont vous avez besoin, en un clic. Grâce à la puissance du Cloud et de Microsoft 365, les documents récents seront affichés quels que soient la plateforme ou l’appareil.
  3. De nouvelles fonctions « Ancrage de Disposition », « Ancrage de Groupes » et « Bureaux »pour vous aider à travailler en multitâches tout en optimisant l’espace disponible à l’écran.
  4. Microsoft Teams est directement intégré à la barre des tâches pour vous connecter plus rapidement à vos proches et à vos collègues.
  5. Les Widgets vous rapprochent de l’actualité et de l’information qui comptent pour vous.
  6. Windows 11 permet la meilleure expérience gaming jamais proposée sur PC en intégrant les dernières technologies disponibles comme DirectX 12 Ultimate, le DirectStorageou encore l’Auto HDR. Avec le Xbox Game Pass pour PC et le Xbox Game Pass Ultimate, vous avez également accès facilement à plus de 100 jeux PC à un prix attractif.
  7. Un Microsoft Store repensé pour visionner des contenus, créer, jouer, travailler et apprendre plus rapidement et en toute sécurité. Microsoft Store bénéficie d'un tout nouveau design facilitant la recherche et la découverte de vos applications, jeux, émissions et films préférés dans un emplacement de confiance. Nous sommes impatients de poursuivre notre voyage pour apporter des applications Android à Windows 11 et au Microsoft Store grâce à notre collaboration avec Amazon et Intel ; cela commencera par une préversion pour Windows Insiders au cours des prochains mois.
  8. Un Windows plus inclusif que jamais avec des améliorations qui ont été conçues pour et par des personnes en situation de handicap.
  9. Un Windows créateur d’opportunités pour les développeurs et les éditeurs de logiciels indépendants en leur permettant d’intégrer leurs applications au Windows Store. Nous ouvrons le Store pour permettre à davantage de développeurs et de fournisseurs de logiciels indépendants (ISV) d'apporter leurs applications au Store, en améliorant le développement d'applications natives et Web avec de nouveaux outils de développement, et en vous permettant de rafraîchir plus facilement l'apparence de tous nos conceptions et expériences d'applications.
  10. Des expériences de frappe et d’écriture optimisées pour plus d’efficacité et de fluidité avec le tactile, le stylet et la saisie vocale.
  11. Une nouvelle version conçue pour le travail hybride tout en protégeant vos données et ce, sur tous les appareils. Windows 11 est le système d'exploitation pour le travail hybride, offrant de nouvelles expériences qui fonctionnent comme vous travaillez, sont sécurisées par conception et faciles et familières à déployer et à gérer pour le service informatique. Les entreprises peuvent également tester Windows 11 en avant-première dès aujourd'hui dans Azure Virtual Desktop, ou en disponibilité générale en expérimentant Windows 11 dans le nouveau Windows 365.

Microsoft ne fournira pas de support pour les applications Android sur Windows 11 à temps pour le lancement du système d'exploitation le 5 octobre. Alors que les applications Android fonctionnant sur Windows 11 sont l'une des grandes nouvelles fonctionnalités du système d'exploitation, Microsoft ne commencera à offrir une préversion de cette fonctionnalité que dans les mois à venir.

Cette fois-ci, Microsoft a lancé une nouvelle campagne publicitaire pour promouvoir le système d'exploitation.

La publicité est une vidéo de 60 secondes qui montre comment Windows 11 « vous rapproche de ce que vous aimez ». Mettant en vedette le Master Chief de Halo et la musique d'Odessa et Tim Myers, la publicité offre un aperçu de ce qui va venir de l'expérience immersive offerte par Windows 11.


Dans un billet de blog, Microsoft indique que l'annonce « suit son héroïne alors qu'elle explore le nouveau Windows visuellement époustouflant, passe devant des applications dans le nouveau Microsoft Store, joue à des jeux avec le Master Chief de Xbox, réalise des widgets Windows 11 émergeant d'un magnifique nuage et discute avec un ami qui a pensé que l'autre côté du monde semble assez proche pour être touché, tous représentant les expériences transparentes que Windows 11 rend possibles ».

L'annonce fait partie d'une campagne visant à sensibiliser et à susciter l'enthousiasme autour de Windows 11, et c'est quelque chose que nous pouvons nous attendre à voir beaucoup plus au cours des prochaines semaines.

Elle met en évidence de nombreux éléments associés à la dernière version du système d'exploitation, notamment Xbox Game Pass, les widgets, Microsoft Teams, etc.

Source : Microsoft (annonce publicitaire, support Microsoft TPM 2.0, tweet support Microsoft)

Et vous ?

Que pensez-vous de l'idée d'indiquer au public comment vérifier si son ordinateur dispose de TPM 2.0 et surtout comment l'activer ?
Quel est votre avis sur la vidéo promotionnelle de Windows 11 ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SATS_FR
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 14:33
D'abord, sur les 11 améliorations, pas une seule ne me concerne (ça commence mal).
Ce que j'aurais voulu :
Une amélioration de la sauvegarde (héritée de W7 et jamais modifiée). Il semble qu'elle ait carrément disparu !
Un explorateur revu et amélioré.
Une amélioration de la stabilité, aussi bien avec les drivers matériels qu'au cours de mises à jour.

Microsoft a utilisé les deux mois depuis la présentation pour venter les fenêtres à bord arrondis, le changement d'aspect de la calculatrice, de paint et autres accessoires.
Il a fallu attendre la semaine dernière pour apprendre que W11 serait plus rapide que W10 (ce qui restera à vérifier) mais qui montre qu'exclure des millions de PC à cette nouvelle version juste pour du cosmétique risquait de mal passer.

La pub, c'est du psychédélique, un fantasme de publicitaire. C'est du même niveau que les pub de bagnoles qui volent. Je suis totalement hermétique à ce genre de cliché.

En clair, je ne suis pas pressé de sauter le pas.
8  0 
Avatar de Aiigl59
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 16/09/2021 à 21:22
Utilisateur de Linux depuis plusieurs décennies, ce problème me parait complètement surréaliste et et lisant cet article je ne suis pas près de retourner sous windows... (dernière expérience datant de 2015 Windows XP ou 7 si je me souviens bien)
Chez moi c'est Firefox anywhere, what else ? ...
PS: Je suis développeur indépendant en électronique, donc pas d'obligation "corporate" d'utiliser le bouzin de windoz, quel bonheur !)
6  1 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/09/2021 à 16:54
Firefox a désormais sa réponse au grand méchant Chrome qui s'installe partout dans le dos de l'utilisateur. Eux aussi vont se mettre en navigateur par défaut et reprendre les PDM volées par le méchant Chrome.

(note aux mal-comprenants : ceci est bien évidemment ironique)
3  0 
Avatar de SATS_FR
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 16/09/2021 à 20:55
Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
Ca se fait via OneDrive la sauvegarde. Tu as 5 Go gratuit. Ensuite c'est 2€ / mois pour 100Go.

En ce qui concerne la stabilité, perso je trouve que ça fait des années que Windows est très stable. Et souvent quand il plante c'est des drivers tiers qui sont responsables. Si tu as des soucis c'est peut être de ce côté là qu'il faut regarder.

On ne peut pas comparer OneDrive dans le cloud et une sauvegarde locale, utilisable en réinstallation avec la clé USB d'installation W10. C'est plutôt à rapprocher des sauvegardes style Aomei.
En ce qui me concerne, je n'ai jamais de problème de drivers (avec Dell, c'est excessivement rare), mais les forums regorgent de problèmes, y compris de BSOD.
2  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 17/09/2021 à 10:34
En ce qui concerne la stabilité, perso je trouve que ça fait des années que Windows est très stable. Et souvent quand il plante c'est des drivers tiers qui sont responsables.
Tu diras ça aux victimes du printNightmare. Une vieille faille corrigée, le patch déclenchant soit des impressions qui partent dans le vide, soit des BSOD, selon le correctif de correctif présent sur les machines concernés.

Après, effectivement, un poste configuré correctement est globalement stable .... jusqu'au moment des mises à jour, ou là c'est le loto. Je veux bien entendre que ça peut venir de pilotes tiers, mais si un pilote marche et qu'il plante après une MàJ, je ne mets pas que le pilote en cause.

Tous les postes ne plantent pas non plus suite à MàJ.
2  0 
Avatar de fodger
Membre actif https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 15:41
C'est d'une lourdeuurrrrrrrrrrrrrrrr ! Rien qu'à cause de ça je vais rester sous windows 10.
1  0 
Avatar de pascaland
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 18:12
Sur une carte mère ancienne type Fm2+ le connecteur TPM est présent mais pas fourni à l'origine. Idem pour une carte AM4.
En rupture sur de nombreux sites et pour un truc qui ne doit couter que quelques euros, les prix vont de 30 à 90€.
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/09/2021 à 9:46
Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
En ce qui concerne la stabilité, perso je trouve que ça fait des années que Windows est très stable.
C'est sûr que c'est beaucoup mieux que l'ère pré-windows 7, où il fallait attendre le SP1 pour avoir un truc correct. Et en effet les vrai plantage, ceux qui forcent à redémarrer sont plus souvent des problèmes matériels.
Ceci dit, j'ai régulièrement (plusieurs fois par semaine) des logiciels qui finissent en "ne répondent pas". Problème que je n'ai jamais sur CentOS ou Debian. D'ailleurs, cela arrive en particulier avec Office mais surtout l'explorateur de fichier dés qu'il y a vaguement une requête réseau qui est faite...

Il faut vraiment travailler trés régulièrement sur deux systèmes en parallèle pour réussir à garder en vue les trucs irritants de l'un ou l'autre, sinon on s'habitue et on n'y fait plus attention.
1  0 
Avatar de nicopulse
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/09/2021 à 20:03
Pas mal d'améliorations
1  0 
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/09/2021 à 20:26
Citation Envoyé par SATS_FR Voir le message
Une amélioration de la sauvegarde (héritée de W7 et jamais modifiée). Il semble qu'elle ait carrément disparu !
Ca se fait via OneDrive la sauvegarde. Tu as 5 Go gratuit. Ensuite c'est 2€ / mois pour 100Go.

En ce qui concerne la stabilité, perso je trouve que ça fait des années que Windows est très stable. Et souvent quand il plante c'est des drivers tiers qui sont responsables. Si tu as des soucis c'est peut être de ce côté là qu'il faut regarder.
2  2