IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Premières impressions sur WSL 2 : 13 fois plus rapide que WSL 1,
Et introduit une nouvelle ère pour le développement Web sous Windows, selon un développeur

Le , par Stan Adkens

305PARTAGES

5  0 
La deuxième version du sous-système Windows pour Linux (WSL 2) fait partie des versions de développement de Windows 10 20H1, dont la sortie en disponibilité générale est prévue pour mai 2020. WSL 2 inclut un véritable noyau Linux qui vous permet d’exécuter davantage de logiciels Linux sous Windows et offre de meilleures performances que WSL 1. Dave Rupert, qui a 5 ans d’expérience de développement sous Windows, donne ses premières impressions sur les améliorations qu’apporte le nouveau sous-système Windows pour Linux aux développeurs Web. Selon lui, WSL 2 ouvre une nouvelle ère pour le développement Web sous Windows.

WSL 2 est la nouvelle version de l’architecture qui permet au sous-système Windows pour Linux d’exécuter des fichiers binaires ELF64 Linux sous Windows. Cette nouvelle architecture, qui utilise un véritable noyau Linux, modifie la façon dont ces binaires Linux interagissent avec Windows et le matériel de votre ordinateur, tout en offrant la même expérience utilisateur que dans WSL 1 (la version stable actuelle qui sera bientôt remplacée). WSL 2 offre des performances de système de fichiers beaucoup plus rapides et une compatibilité totale des appels système, ce qui vous permet d'exécuter davantage d'applications comme Docker!


Selon Rupert, bien que la mise à jour Windows May 2020 sera publiée avec de belles améliorations de l'interface utilisateur, le plus important pour lui est qu'elle permet aux développeurs Web sous Windows de passer au WSL 2. Rupert utilise WSL 2 sur son ordinateur portable Surface 2 de 13 pouces depuis près d'un an maintenant et, selon lui, les premiers résultats sont stupéfiants : « C'est 13x plus rapide ! », a écrit le développeur dans son avis publié lundi dernier.

« Ce n'est pas tous les jours qu'on obtient gratuitement 13 fois un gain de productivité. J'ai eu des frissons et un peu les yeux embrumés quand j'ai vu les résultats moi-même pour la première fois. Pourquoi est-ce que je pleurais ? Eh bien, j'étais surtout en deuil de tout le temps perdu au cours des cinq dernières années », a-t-il ajouté.


Lors de la compilation de son blog, Rupert a réalisé que ce que WLS 1 faisait en 7,853 secondes, WLS 2 le fait en 0,567 seconde. Mais ce n’est pas que cela. WSL 2 améliore également l'installation de npm, le webpacking, la visualisation des fichiers, le rechargement des modules à chaud, le démarrage des serveurs. « Presque tout ce que vous faites quotidiennement en tant que développeur Web est considérablement plus rapide. C'est comme si vous possédiez à nouveau un Mac (ou peut-être mieux, car Apple a réduit la puissance de ses processeurs au profit de l'autonomie de la batterie ces dernières années) », a indiqué Rupert.

Pourquoi WSL 2 est si rapide comparé au WSL 1, selon Rupert  ?

Son expérience dans l'architecture WSL 1 lui a permis de constaté que l’écriture sur disque et les stat calls de Linux étaient des opérations « coûteuses » à effectuer. Pour Rupert ceci n’était pas en phase avec le le développement Web moderne, qui consiste, selon lui, à compiler l'ensemble du code sur chaque fichier sauvegardé, faire beaucoup d'écritures sur disque et des stat calls sur des dizaines de milliers de fichiers.

« Une fois que vous avez pris connaissance de ce goulot d'étranglement, il est difficile de l'ignorer. La psychologie déprimante prend le dessus lorsque vous entendez que quelque chose est lent et que vous finissez par en faire l'expérience par vous-même. Votre monde s'effondre un peu et l'outil que vous aimez ne semble plus pratique », a-t-il écrit.

Avec la mise à jour du WSL par Microsoft, « ces problèmes ont été résolus dans WSL 2 en incorporant une VM Linux complète de première génération dans Windows et en déplaçant les opérations de fichiers sur un disque réseau VHD (Virtual Hardware Disk) ». Toutefois, le compromis est que le temps de démarrage se prolonge de quelques millisecondes afin de faire tourner la VM, ce qui est à peine perceptible pour lui.

Un commentateur, qui a un avis mitigé sur la rapidité du WSL 2, et écrit : « Accès plus rapide aux fichiers avec WSL 2 (par rapport au WSL 1) si vous restez dans le monde Linux. Mais si vous le dirigez sur des fichiers Windows (/mnt/c, etc.), c'est assez lent ». Selon lui, « WSL 2 a juste déplacé la lenteur d'un côté à l'autre. L'accès au FS Linux à partir de Windows (\\wlsl$\) est également lent ». Cependant, il indique que « Comme je n'utilise pas beaucoup de Windows Interop, le WSL 2 devrait être une performance gagnante pour moi ».

Un nouveau répertoire pour profiter des avantages du WLS 2

Pour profiter pleinement des avantages du WSL 2, Rupert recommande que vous déplaciez dorénavant vos fichiers de projet de /mnt/c/Users/<username>/ vers votre nouveau répertoire Linux home sur votre nouveau VHD. Ainsi, le contenu de votre disque sera visible sur le réseau en allant sur \\wsl$\<distro name>\<username>\home ou en tapant la commande explorer.exe . de votre invite bash.

Une fluidité en perspective pour le développement Web

« L'installation du Remote Development Extension pour VS Code est la dernière étape pour que l'expérience du développeur se passe bien. Remote Extension agit comme un pont pour le WSL et force VS Code à faire toutes ses opérations (git, ligne de commande, installations d'extension, etc.) directement dans votre distribution Linux. Elle rend le tout très autonome », a écrit Rupert à ce propos.

En raison de l’architecture WSL 1, le développeur dit qu’il était un peu contrarié par cette extension, car il était obligé de réinstaller des composants qu’il avait déjà installés. « Mais maintenant, je l'apprécie parce qu'elle ajoute une couche de visualisation de l'environnement que j'utilise et de l'endroit où les fichiers existent. Cela enlève un peu de mystère au processus de développement Web de Windows et l'utilisation de l'interface utilisateur de contrôle de version dans le code est beaucoup plus fluide », a-t-il expliqué.

Selon Rupert, le passage des développeurs Web au WLS 2 est une nouvelle ère en perspective pour eux. Des éventuels problèmes de départ ont certainement été résolus par l'équipe du WSL depuis que les versions Preview ont été mises à la disposition des Insiders. Dans un article intitulé « Quoi de neuf pour Windows 10 Insider Preview Builds (20H1) » publié à la fin du mois dernier, Microsoft dit avoir réglé certains problèmes.

Par exemple, selon l’article, auparavant, la mémoire de votre machine virtuelle WSL 2 s'étendait pour répondre aux besoins de votre flux de travail, mais ne se réduisait pas lorsque la mémoire n'était plus nécessaire. Maintenant, quand la mémoire n'est plus utilisée dans la VM Linux, elle sera libérée pour Windows, ce qui réduira la taille de la mémoire en conséquence.

Rupert rapporte également que Windows Terminal est maintenant amélioré. « Il résout tous mes problèmes précédents concernant le manque d'onglets, la configurabilité de JSON et le problème éphémère de "se sentir cool" sous Windows. C'est toujours bizarre à dire, mais Windows Terminal est sans conteste le meilleur terminal de Windows », s’enthousiasme le développeur. Et Rupert de conclure en disant : « Sans aucun doute, le WSL 2 est la plus grande amélioration que j'ai vue depuis lors et il semble que ce soit une nouvelle ère pour le développement Web sous Windows ».

« Avec le WSL, je peux accéder de manière transparente aux fichiers à la fois de Linux et de Windows. J'utilise le Terminal (Windows) et divers outils Unix pour beaucoup de choses (compilation et tests sur Posix, objdump, débogage). J'obtiens le meilleur des deux mondes », a écrit un autre commentateur.
« Mais l'accès aux fichiers WSL 2 dans /mnt/c/ est maintenant insupportablement lent. Donc je m'en tiens au WSL 1 ». Il a ajouté que « D'après ce que j'ai lu, Microsoft a l'intention de prendre en charge à la fois WSL1 et WSL2 dans un avenir prévisible. C'est donc une bonne chose ».

Source: Dave Rupert

Et vous ?

Quel commentaire faites-vous de l’avenir du développement Web dépeint par Dave Rupert (WSL 2 est 13 fois plus rapide que WSL 1) ?
Vous aussi, pensez-vous que WSL 2 est de loin meilleur au WSL 1 ? Pourquoi ?
Pensez-vous que Microsoft pourrait prendre en charge à la fois WSL1 et WSL2 dans le futur ?

Lire aussi

Windows 10 Insider Preview Build 18917 apporte WSL 2, l'architecture du sous-système Windows pour Linux, qui utilise un véritable noyau Linux
WSL2 sera disponible dans Windows 10 version 2004 prévue pour avril, Microsoft apporte une modification à la façon dont le noyau Linux dans WSL2 est installé et mis à jour
Le sous-système Windows pour Linux 2 (WSL2) passe à la disponibilité générale sous Windows 10, version 2004, avec un processus de mise à jour amélioré
Microsoft donne un aperçu de la prochaine interface utilisateur de Windows 10, découvrez à quoi vont ressembler les nouvelles icônes et le menu Démarrer

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bk417
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/08/2020 à 0:29
Toujours à tripatouiller l'aspect cosmétique chez Microsoft, en attendant ça fait 8 ans (!!) que le panneau de configuration est en travaux.
On s'en fout des couleurs émouvantes on veut un OS fonctionnel.
11  0 
Avatar de jackk
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/08/2020 à 18:20
il vous suffit de suivre quelques instructions afin de l’activer
Lesquelles?
9  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/08/2020 à 23:05
" Notre mission était de créer un beau système d'icônes, émouvant et cohérent (...) "
...vive le marketing.
9  0 
Avatar de mathv
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/08/2020 à 7:24
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
" Notre mission était de créer un beau système d'icônes, émouvant et cohérent (...) "
...vive le marketing.
Je suis ému pour les utilisateurs de Windows
8  0 
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 26/09/2022 à 18:46
Le support de Systemd est disponible dans le sous-système Windows pour Linux et améliore la gestion des processus et des services
WSL prend également en charge plus d'applications

Le sous-système Windows pour Linux (Windows Subsystem for Linux - WSL) prend maintenant en charge le gestionnaire de système et de services pour Linux Systemd. Cette mise à jour de WSL débloque un grand nombre de fonctionnalités de qualité de vie pour la gestion des processus et des services. Cela inclut la prise en charge de snapd, qui permet aux utilisateurs de profiter de tous les outils et applications disponibles sur snapcraft.io. La prise en charge de Systemd est particulièrement utile pour les développeurs Web qui souhaitent configurer et développer des applications de service au sein de WSL avant de les déployer dans le cloud.

Systemd est le gestionnaire de système et de services par défaut pour la plupart des distributions Linux. Mais Systemd est également un système d'initialisation très controversé. Les critiques relatives à Systemd portent principalement sur le fluage des fonctionnalités, car le projet ne serait pas conforme à la philosophie « faire une chose et bien la faire » des systèmes Unix en général. D'autres aspects, comme l'utilisation de journaux binaires (par opposition aux journaux de texte lisibles par l'homme), ont également suscité des critiques. En outre, les critiques ont été également alimentées par la découverte de failles de sécurité "graves".

Microsoft a annoncé mercredi dernier la prise en charge de Systemd par WSL. Cela signifie que les applications qui dépendent de Systemd pour leur utilisation ou simplement pour une gestion facile peuvent maintenant fonctionner plus facilement sous cet environnement WSL sur Windows 10 et Windows 11. Cette mise à jour est spécifique à WSL2, la deuxième génération de WSL. WSL2 exécute un noyau Linux complet dans une machine virtuelle dédiée, en utilisant un sous-ensemble des fonctionnalités de l'hyperviseur Hyper-V intégré à Windows. La version originale de WSL était un outil très différent, qui ne contenait pas de noyau Linux complet.



Craig Loewen de Microsoft a déclaré que WSL2 fonctionne désormais avec plus d'applications. La firme de Redmond semble avoir collaboré avec Canonical, le développeur de la distribution Ubuntu, pour offrir cette fonctionnalité aux utilisateurs de WSL. Dans un billet de blogue publié mercredi, Canonical a fourni quelques détails techniques et expliqué la marche à suivre pour activer Systemd sous Ubuntu dans WSL. L'annonce correspondante de Microsoft n'est pas aussi technique, mais expose certaines des modifications importantes entreprises pour aboutir à cette fonctionnalité, notamment la modification du fonctionnement de WSL2.

La prise en charge de Systemd a nécessité des modifications de l'architecture WSL. Comme Systemd requiert PID 1, le processus d'initialisation WSL lancé dans la distribution Linux devient un processus enfant de Systemd. De plus, comme le processus d'initialisation WSL est chargé de fournir l'infrastructure de communication entre les composants Linux et Windows, la modification de cette hiérarchie a nécessité de repenser certaines des hypothèses faites avec le processus d'initialisation WSL. Des modifications supplémentaires ont également dû être apportées pour garantir un arrêt propre et pour assurer la compatibilité avec WSLg.

Il est également important de noter qu'avec ces changements, les services Systemd ne maintiendront pas votre instance WSL en vie. Votre instance WSL restera en vie de la même manière qu'avant. Microsoft a ajouté que cette fonctionnalité ne fera pas l'objet d'une mise à jour automatique pour ne pas causer des problèmes aux utilisateurs existants. « Étant donné que cela modifie le comportement de WSL au démarrage, nous voulions être prudents quant à l'application de ce changement aux distributions WSL déjà existantes des utilisateurs. Pour l'instant, vous devez choisir d'activer Systemd pour une distribution WSL spécifique », a-t-il déclaré.

Ce changement signifie que l'utilisation de WSL sera encore plus semblable à l'utilisation de vos distributions Linux préférées sur une machine bare-metal, et vous permettra d'utiliser des logiciels qui dépendent du support de Systemd. Voici ci-dessous quelques exemples d'applications Linux qui dépendent de Systemd :

  • snap : un binaire pratique qui vous permet d'installer et de gérer des logiciels dans Ubuntu ;
  • microk8s : faites fonctionner Kubernetes localement sur votre système rapidement ;
  • systemctl : un outil qui fait partie de Systemd et interagit avec les services sur votre machine Linux.


La prise en charge de Systemd par le sous-système Windows pour Linux a sans doute été facilitée par l'arrivée de Lennart Poettering, le créateur de Systemd, chez le géant de Redmond il y a quelques mois. Poettering, un développeur de 41 ans basé à Berlin, est né à Guatemala City et a grandi à Rio de Janeiro. Il est surtout connu pour son travail sur Systemd, mais d'autres de ses projets ont également été largement adoptés. Il a déclaré que, même en quittant Red Hat pour Microsoft, il reste toujours concentré sur Systemd. Cela montre également à quel point le projet Linux est devenu important pour Microsoft ces dernières années.

Microsoft a employé un certain nombre de développeurs Linux et d'autres éminents développeurs open source ces dernières années. Microsoft emploie actuellement l'inventeur de Python Guido van Rossum, l'inventeur de GNOME Miguel de Icaza a été employé par Microsoft en 2016 lors de l'acquisition de Xamarin, Nat Friedman a été PDG de GitHub, Daniel Robbins, fondateur de Gentoo Linux, a été employé par Microsoft, Steve French travaille pour Microsoft en tant que mainteneur Linux CIFS/SMB2/SMB3 et membre de l'équipe Samba. En outre, Linux est largement déployé sur Azure, le service de cloud computing de Microsoft.

Sources : Microsoft, Canonical

Et vous ?

Que pensez-vous de l'arrivée du support de Systemd dans WLS ?
Quel serait l'impact de ce changement sur la productivité des développeurs ?

Voir aussi

Microsoft facilite l'installation du sous-système Windows pour Linux dans Windows 11 et effectue un rétroportage de cette fonctionnalité dans Windows 10 à partir de la version 2004

La dernière version de systemd inclut une fonctionnalité expérimentale pour les mises à jour de type A/B, et la version par défaut de C est passée de C89 à C11

Lennart Poettering, le créateur de Systemd, aurait quitté Red Hat pour Microsoft, l'entreprise emploie actuellement l'inventeur de Python Guido van Rossum, l'inventeur de GNOME Miguel de Icaza
7  0 
Avatar de BugFactory
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/07/2020 à 15:06
Les modifications d'interface font perdre leurs repères aux utilisateurs, elles doivent être rares et réfléchies. Là, on a l'impression que Microsoft essaye tour à tour toutes les variantes leur passant par la tête.

L'application paramètres est une gêne plus qu'autre chose. J'ai souvent eu à modifier la configuration, pas une seule fois le paramètre en question n'était disponible dans cette application. A chaque fois j'ai du lancer le panneau de configuration. Le seul effet de cette application est de rendre le panneau de configuration plus difficilement accessible.

Quand au alt tab, une amélioration plus intéressante serait de faire en sorte qu'il fonctionne même quand une application en plein écran a planté. Ne serait-ce que pour afficher le gestionnaire des tâches et forcer l'arrêt de l'application en question. Là les seules alternatives sont de créer un nouveau bureau ou de redémarrer.

Idem pour la barre des tâches, qui reste parfois affichée au dessus d'une application en plein écran.

Bref, je préférerai que Microsoft passe plus de temps sur la robustesse et les fonctionnalités et moins sur l’esthétisme.
5  0 
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 19/08/2020 à 12:26
Le nouveau menu Démarrer de Windows 10 est désormais accessible à tous les utilisateurs,
le design modifié supprime les carreaux de couleur unie derrière les logos et ajoute un fond translucide aux carreaux

Lancé uniquement pour Windows Insiders il y a un mois, le nouveau menu Démarrer de Windows 10 est désormais accessible à tous, il vous suffit de suivre quelques instructions afin de l’activer. Le design modifié supprime les carreaux de couleur unie derrière les logos et ajoute un fond translucide aux carreaux. Mais, il se pourrait que des changements bien plus importants soient en cours. Dans une courte vidéo présentant le nouveau système d'icônes de Microsoft, le géant de la recherche révèle également un nouveau menu de démarrage.

En juillet dernier, Microsoft a publié la version Preview de Windows 10 Build 20161 avec des nouveautés, dont un nouveau menu Démarrer pour Windows 10 qui a mis moins l'accent sur les “Live Tiles”. Ainsi, les célèbres carreaux du menu Démarrer avec des fonds colorés ont cédé la place à de nouveaux carreaux thématiques partiellement transparents. L’entreprise a annoncé qu’il a réduit la couleur de l'interface pour faciliter la recherche des applications que vous utilisez quotidiennement. C’est un changement subtil, mais il rendra certainement le menu Démarrer moins confus.


Cela empêchera notamment de nombreux carreaux de partager une couleur bleue similaire. « Ce nouveau design crée une belle scène pour vos applications, en particulier les icônes Fluent Design d’Office et Microsoft Edge, ainsi que les icônes redessinées pour les applications intégrées, dont Calculatrice, Mail et Calendrier que nous avons commencé à déployer plus tôt cette année », a écrit Microsoft dans un article de blog. Les choses vont peut-être encore changer dans ce menu dès les prochaines mises à jour, selon une vidéo postée lundi par l’entreprise.

« Notre mission était de créer un beau système d'icônes, émouvant et cohérent, et chaque discipline a apporté son expertise au processus. Le langage de conception d'icônes One Microsoft qui en résulte est unique à Microsoft et reflète la personnalité de notre marque », a déclaré Microsoft à propos de cette nouvelle vidéo. Vers la fin de la vidéo, il a présenté un nouveau menu de démarrage avec un système de carreaux attrayant. Lorsque la vidéo passe en vue panoramique, l’on peut voir la conception actuelle du menu.

Il reste à voir si Microsoft va réellement mettre en œuvre ce style de menu à l'avenir, mais cela montre ce qui est possible, et constitue un énorme progrès par rapport à la présentation actuelle en mosaïque. Que pensez-vous de ce nouveau design du menu Démarrer ? L'aimez-vous ? Le préférez-vous au menu actuel, ou préférez-vous que Microsoft supprime complètement les carreaux ?

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft annonce un nouveau design du menu Démarrer de Windows 10, un changement dans Alt-Tab et d'autres améliorations dont une nouvelle présentation de la barre des tâches

Voici comment activer le nouveau menu Démarrer dans Windows 10 si vous ne faites pas partie du programme de test A/B de Microsoft

Windows 10 : l'équipe Microsoft Design montre une évolution du menu Démarrer, les vignettes dynamiques semblent toujours prises en charge
5  0 
Avatar de vanquish
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/06/2020 à 18:32
Pour retrouver un peu le contrôle de mes mise à jour (et ne pas voir sa bande passante bouffée au plus mauvais moment comme une conférence vidéo), j'ai défini ma connexion réseau (ADSL) comme étant "une connexion limitée".

Pensant qu'il est sur un réseau 4G ou chaque Mo est payant, Windows ne fait pas les mise à jour, attendant d'être à nouveau sur un réseau illimité.

Cela me permet de les lancer mes mise à jour à la main, au moment choisi, et après backup complet de la machine.

Bon c'est difficilement applicable sur un parc complet, mais pour sa machine perso, j'ai trouvé l'astuce (qui n'est pas de moi) très utile.
Il faut juste ne pas s'oublier. Mais comme chaque maj Windows fait parler d'elle, il y a peu de chance.
4  0 
Avatar de lvr
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2020 à 10:49
Moi je veux le retour des sous-menus "Favoris" et "Documents récents".
La productivité depend plus de la facilité à avoir accès à ses infos et documents qu'à a couleur des petites icônes...
4  0 
Avatar de Gluups
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/08/2020 à 11:07
Citation Envoyé par mathv Voir le message
Je suis ému pour les utilisateurs de Windows
De toute manière, sur un menu qui met une quinzaine de secondes à se charger, l'émotion est forcément négative.
4  0