IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 10 : Microsoft dévoile le prix de l'abonnement pour les mises à jour de sécurité au-delà de 2025,
Les clients débourseront 61 $ par appareil, somme qui doublera chaque année pendant 3 ans

Le , par Patrick Ruiz

8PARTAGES

7  0 
Microsoft a procédé à la publication des conditions à remplir pour bénéficier des mises à jour de sécurité étendues pour Windows 10. Les prix commencent à 61 dollars pour la première année, 122 dollars pour la deuxième année et 244 dollars pour la troisième année, par appareil. Le tableau ravive les comparaisons avec Linux et la gratuité des services dont les utilisateurs bénéficient.

L'an dernier, Microsoft a annoncé un programme de support étendu pour Windows 10 destiné à permettre aux utilisateurs de payer pour des mises à jour de sécurité continues au-delà de la date de fin de support d'octobre 2025. L'entreprise vient de dévoiler la structure de prix de ce programme pour les clients commerciaux. Elle commence à 61 $ par appareil et double chaque année pendant trois ans.

Les mises à jour de sécurité de Windows sont importantes, car elles protègent contre les vulnérabilités découvertes dans le système d'exploitation. Microsoft publie une mise à jour de sécurité pour Windows 10 une fois par mois, mais cela prendra fin en octobre 2025. Les utilisateurs de Windows 10 après cette date ne bénéficieront plus d'aucune assistance, à moins de débourser de l’argent.

Le programme de support étendu pour Windows 10 permettra aux clients commerciaux de payer pour trois ans de mises à jour de sécurité supplémentaires. Cette pratique cible en général les entreprises qui ne sont pas encore prêtes à mettre à niveau leur flotte d'ordinateurs portables et d'ordinateurs d'employés vers Windows 11. Pour la première fois, Microsoft permettra également aux utilisateurs individuels de souscrire au programme d'assistance étendu.


Payer pour bénéficier de mises à jour alors que des alternatives comme Linux existent et riment avec gratuité ? La question avait divisé la communauté des développeurs sur les cas Windows 7, Windows 8 et celui de Windows 10 ne fait pas exception

En effet, la perspective de débourser de l’argent pour bénéficier de mises à jour passait mal pour diverses raisons dont l’existence d’alternatives comme Linux qui riment avec gratuité. D’avis de certains observateurs, Linux est la solution pour l’informatique sérieuse.

David Plummer souligne à propos de l’aspect mises à jour et mises à niveau le fait que les utilisateurs de Windows sont bien servis par une équipe dédiée de Windows Update. Il regrette toutefois que le processus soit parfois compliqué, contrairement à celui de Linux : « Il est très facile de mettre à jour un système Linux, et même s'il n'y a pas d'équipe professionnelle pour répondre aux exploits Zero-Day, les mises à jour sortent avec une rapidité raisonnable et, dans certains cas, vous pouvez même mettre à jour le noyau sans redémarrer », dit-il.

Bien sûr, certaines parties du noyau Linux vont nécessiter un redémarrage lors d'une mise à jour, tout comme certaines parties du système Windows. L'ex-ingénieur de Microsoft estime cependant que Windows demande beaucoup trop souvent le redémarrage du système.

Abordant le sujet des mises à niveau, David Plummer rappelle qu'elles sont généralement gratuites dans le monde open source, à moins que l’utilisateur n’opte pour une distribution prédéfinie d'un fournisseur. C'est d'ailleurs le cas chez Microsoft également. « Je ne me souviens pas de la dernière fois que Microsoft a facturé une mise à niveau de son système d'exploitation si vous n'étiez qu'un utilisateur final normal », dit-il. Néanmoins, et au regard de ce qui a été dit précédemment, il estime que Linux l'emporte sur Windows en ce qui concerne les mises à jour.


La décision de Microsoft de proposer des mises à jour de sécurité étendues payantes pourrait être la réponse de l’entreprise à une pétition de certains utilisateurs

« Cher PDG de Microsoft, Satya Nadella,

Ne mettez pas des millions d'ordinateurs au rebut. La décision de Microsoft de mettre fin à la prise en charge de Windows 10 pourrait entraîner le plus grand nombre d'ordinateurs mis au rebut de tous les temps et empêcher Microsoft d'atteindre ses objectifs en matière de développement durable. Les exigences strictes de la nouvelle version de son système d'exploitation en matière de matériel pourraient entraîner la mise au rebut de 40 % des ordinateurs en service.

La décision de Microsoft de cesser de prendre en charge des millions d'ordinateurs fonctionnels dans nos hôpitaux, nos entreprises et nos foyers est une mauvaise affaire pour les clients qui s'attendent à ce que leurs appareils coûteux durent.

Tous les logiciels atteignent un stade où ils ne sont plus pris en charge, mais lorsque les conséquences pour notre environnement sont aussi importantes, nous ne devrions pas l'accepter », écrit le groupe de recherche sur l'intérêt public (PIRG).

Source : Microsoft

Et vous ?

Passage à Windows 11 ou Linux : De quel bord-êtes-vous ?
Dans quels cas la solution Linux s'avère-t-elle la plus viable ?
Pour quelles raisons votre entreprise a-t-elle plutôt opté pour poursuivre avec Windows ?

Voir aussi :

« Linux sur Desktop est une catastrophe de Tchernobyl » pour le créateur de GNOME qui n'a pas lancé son poste Linux depuis fin 2012

Le support des applications Linux débarque en préversion sur Chrome OS dans un premier temps sur Pixelbook

« L'année de l'ordinateur de bureau Linux est arrivée » selon le Directeur de la Technologie d'Intel

2017 est officiellement l'année de Linux desktop selon un utilisateur de macOS : le patron de la Fondation Linux, quel message aux fans de Linux ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 11:54
Si je me pointe un matin au boulot et que je dis que tout ce que j'ai fait les 10 dernières années fait désormais partie du passé et que je devrais être payé plus pour y retoucher, mon patron va me dire que je n'ai pas le droit de prendre en otage les gens de cette manière et que je suis malhonnête...

Microsoft et plus généralement les américains, ne voient pas du tout la chose sous le même angle...

La méthode américaine pour réussir dans la vie :
1. Identifier un marché porteur;
2. Rentrer dans ce marché et détruire la concurrence par TOUT les moyens;
3. Etablir et consolider un monopole tout en expliquant au reste du monde que la libre concurrence c'est le bien absolu et que les monopoles c'est le mal;
4. Une fois que tout le monde dépend de vous : abuser du reste du monde avec son monopole et prendre en otage tout le monde
5. En cas de résistance, armée d'avocat + sanction financière car le respect du "libre marché", c'est sacré.
6. En cas de résistance aggravée, envahir ou déstabiliser le pays pour qu'il rejoigne le droit chemin des vassaux américains pays libres.
9  2 
Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 8:17
Citation Envoyé par Gluups Voir le message
Pourquoi diable achèterait-on une autre machine juste pour faire tourner Windows 11 dessus ?
Quel en serait l'intérêt ?
Bonjour

Dans certains secteurs industriels comme la pharmaceutique où les règlementations sont reines (GxP, 21CFR part11), il est obligatoire que les systèmes informatiques soient à jour. Autrement dit, le système d'exploitation doit être supporté par le vendeur, au même titre que tout autre instrument scientifique ou l'application qui permettra au chercheur de récupérer et traiter ses données.
Cette annonce ne me surprend pas et dans mon créneau, on se frotte déjà les mains: nos clients vont nous solliciter pour basculer vers Windows 11 ou 12. Super, de la mise à jour et de la mise en conformité (validation). Sans compter que les éditeurs tiers devront eux aussi se mettre à jour pour que leurs instruments ou applications soient compatibles Windows 11 / 12. Et je ne parle pas du nombre de machines, PC ou instruments encore sous cartons, jamais déballés parce que "pas de temps" ou bien des dinosaures que je peux trouver chez les clients (record pour un instrument sous Windows 2000).

Et oui, l'obsolescence programmée ne touche pas seulement que le lave-linge de Madame Michu. Consommation, quand tu nous tiens !

@++
6  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 14:30
En beaucoup d'endroit, Windows 10 sera conservé (matériel ancien, migration couteuse etc...).
Cela va amener de gros soucis de sécurité car personne ne paiera pour les mises à jour.
4  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 16:31
C'est un énorme scandale, Microsoft veut obliger les utilisateurs de windows à migrer à windows 11 qui est un gros sac à pub mal foutu et insupportable, désormais plus le choix pour les utilisateurs, il faut abandonner windows pour linux.
Microsoft donne déjà l'exemple en faisant tourner ses serveurs Azure sous Linux, donc Windows est désormais officiellement un attrape gogo.
6  2 
Avatar de Gluups
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 17:44
Quand on veut mettre tout le monde dehors mais qu'on n'ose pas trop le dire, on trouve des moyens détournés de l'exprimer.

On peut commencer par servir des amuse-gueule beaucoup trop salés, des boissons bizarres, si ça ne suffit pas on ferme les fenêtres et quand l'air commence à être irrespirable ça fait déjà quelques départs.

Comme ça, quand il faut en venir aux coups de pied dans le derrière, ça fait beaucoup moins de gens concernés.
3  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/04/2024 à 11:31
Alors que je m'apprête à quitter mon entreprise où mes postes de travail sont sous Windows (mes serveurs sous Linux, eux), j'ai fait le choix d'un poste de travail sous Linux pour ma nouvelle activité.

J'ai pris un portable certifié Linux (il en existe), c'est celui-ci :



J'ai choisi la distribution Rocky Linux 9.3 avec l'environnement de bureau KDE car j'ai une bonne expérience de CentOS
Et franchement c'est 10 fois mieux que Windows 10 ou Windows 11

Rapide, homogène, intuitif

LibreOffice est beaucoup, beaucoup plus rapide que sous Windows, semble mieux intégré à l'ensemble
Thunderbird, Firefox, tout ça démarre en un clin d’œil
Bref, j'ai hâte de basculer totalement et de passer mes journées sous KDE

Et si je dois développer sous Windows pour quelques client, une machine virtuelle fera très bien l'affaire
J'ai testé Windows 11 sous VirtualBox c'est un régal, ça démarre plus vite qu'une machine physique, c'est un comble !!
3  1 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/04/2024 à 12:48
Citation Envoyé par Gluups Voir le message
Le problème n'est pas universel, j'ai déjà eu un problème avec ... je crois bien une imprimante (mais ça remonte à un moment et ma mémoire a souffert), pour utiliser le périphérique sous Windows il a fallu galérer un bon moment, tandis que sous Unix, ben non, cherche pas, tu branches, ça marche.
Oui quand il y a ça marche fonctionne nickel direct sous Linux, le problème c'est qu'il y a quasiment rien de disponible en driver. Le problème n'est pas lié à la technique de linux mais au fait qu'il représente très peu de parts de marché et n'intéresse donc pas les fabricants de trucs grand public.

C'est pas un hasard ed toute manière si MS a un OS majoritaire partout.
Ils font tout ce qu'ils peuvent pour faciliter le dev de progiciels et jeux windows
Ils font tout ce qu'ils peuvent pour que les pc soient vendus avec windows
Ils font tout ce qu'ils peuvent pour que les écoles utilisent windows
Et le implantation dominante entretien tranquillement la chose puisque quiconque veut vendre un truc sait que >90% des utilisateurs auront un windows devant eux, de gré ou de force.

La question n'est en aucun cas que l'un serait meilleur que l'autre ; tous les pros linux qui argueraient des arguments de supériorité technique auraient tout faux sur cette question de la diffusion de linux.

Pour pouvoir se diffuser, linux a besoin d’être diffusé.

Il a aussi besoin d’être identifiable par les utilisateurs lambda, c'est à dire exister avec une distribution et surtout un bureau (on parle de desktop là) unique. Sur ce point je ne suis pas certain que le monde linux soit mûr. Le sujet Linux sous desktop revient souvent mais est ce que linux souhaite se diffuser sur desktop ?
2  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 22:05
Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
En beaucoup d'endroit, Windows 10 sera conservé (matériel ancien, migration couteuse etc...).
Cela va amener de gros soucis de sécurité car personne ne paiera pour les mises à jour.
Oui, Windows 10 sera probablement le prochain Windows XP.

Les entreprises des pays pauvre on souvent l'habitude de se mettre dans l’illégalité avec les logiciels, elle aurons paradoxalement des systèmes plus sécurisés, en trouvant des moyens illégaux de poursuivre le support.
1  0 
Avatar de Gluups
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 2:14
Ça me laisse rêveur.

Pourquoi diable achèterait-on une autre machine juste pour faire tourner Windows 11 dessus ?
Quel en serait l'intérêt ?

Si Windows 11 ne peut pas tourner sur les machines des utilisateurs, ça veut dire que Microsoft veut qu'ils abandonnent Windows, non ?

Alors c'est vrai, ça suppose de s'adapter à un autre système. Donc l'engagement de Microsoft signifie en gros : même pas cap !
2  1 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/04/2024 à 17:22
C'est criminel ce qu'ils font avec la mise au rebus de tant de machines.
2  1