IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft annonce l'arrivée des widgets tiers dans Windows 11 cette année,
Ils offrent aux utilisateurs une vue nouvelle, facile à consulter et utile du contenu des applications

Le , par Bruno

48PARTAGES

5  0 
L'un des aspects les plus stimulants de Windows est la façon dont la communauté des développeurs s'est engagée dans la plateforme, apportant de la valeur à plus d'un milliard de personnes sur la planète. Cette année, Microsoft annonce l'arrivée des widgets tiers dans Windows 11. « Dès la fin de l'année, vous pourrez commencer à créer des widgets pour accompagner vos applications Win32 et PWA sur Windows 11, grâce à la plateforme Adaptive Cards », déclare Microsoft.

Lorsque Windows 11 a supprimé la prise en charge des Live Tiles, Microsoft a tenté de déplacer une partie de ces informations rapides et faciles à consulter dans un nouveau menu Widgets qui se trouve dans la barre des tâches, à côté des menus Démarrer et Recherche. Le principal problème avec les widgets pour certains analystes était qu'ils étaient limités aux applications et services de Microsoft, sans aucun mécanisme permettant à des tiers de développer leurs propres widgets.


Cela va changer dans le courant de l'année, selon une annonce faite lors de la conférence des développeurs Build de Microsoft. Les tiers pourront développer leurs propres widgets Windows 11 « à partir de cette année ». Cela suggère que cela fera partie des ajustements et des nouvelles fonctionnalités à venir pour Windows 11 22H2, la première grande mise à jour annuelle du système d'exploitation.

Les widgets de Windows 11 offrent aux utilisateurs une vue nouvelle, facile à consulter et utile du contenu des applications. Il est également possible de tirer parti des capacités du toucher, du stylet, de la voix et de l'intelligence artificielle pour créer des fonctionnalités qui augmentent l'engagement et différencient les applications grâce à des interactions plus naturelles pour les clients.

Depuis le 5 octobre de l’année dernière, les utilisateurs dont le matériel remplit les critères de compatibilité de Windows 11 peuvent avoir accès au nouveau système d’exploitation. Microsoft serait en train d'ajouter une interface à onglets en haut de l'Explorateur de fichiers, car les Insiders qui testent la dernière version préliminaire de Windows 11 ont découvert la fonctionnalité dans un état caché.

Les onglets dans l'Explorateur de fichiers sont une fonctionnalité très demandée par la communauté Windows depuis des années. Microsoft a failli offrir cette fonctionnalité par le biais de son interface utilisateur "Sets", qui a été annulée et qui prévoyait l'introduction d'onglets dans chaque fenêtre d'application, y compris l'Explorateur de fichiers. Mais lorsque Sets a été supprimé, l'idée des onglets dans l'explorateur de fichiers l'a été aussi.

D'abord repéré par Windows Insider Rafael Rivera sur Twitter, une fois activé, les onglets apparaîtront en haut de l'application Explorateur de fichiers, permettant aux utilisateurs d'avoir plusieurs dossiers ouverts dans une seule fenêtre.

Comme d'habitude, un nouveau système d'exploitation apporte de nouvelles fonctionnalités et supprime certaines de celles précédemment disponibles. Microsoft a déjà publié une liste de fonctionnalités supprimées et obsolètes dans Windows 11, mais il s'avère qu'il y a d'autres changements non annoncés et assez étranges. En juillet 2021, les utilisateurs ont remarqué que la barre des tâches de Windows 11 ne prenait plus en charge le glisser-déposer.

Microsoft a également partagé une première vision de la façon dont les applications qui créent et stockent du contenu dans le cloud pourraient commencer à intégrer ce contenu personnalisé dans les surfaces d'engagement de l'utilisateur dans Windows 11, comme l'Explorateur de fichiers. Cela permettrait à Windows de présenter l’application et le contenu aux utilisateurs dans le bon contexte, offrant ainsi une expérience d'installation d'application et de découverte de contenu transparente sur tous les appareils.

« Windows est la plateforme de l'innovation mondiale, et les développeurs jouent un rôle central dans le déblocage de la prochaine vague d'expériences dont les gens auront besoin aujourd'hui et à l'avenir. C'est ce qui nous pousse, en tant qu'équipe, à innover et à donner aux développeurs les outils nécessaires pour rêver grand et transformer leurs idées en réalité », déclare Microsoft.

De nouvelles façons d'atteindre et d'engager les clients par le biais du Microsoft Store

Microsoft dit avoir reconstruit le Microsoft Store à partir de zéro avec Windows 11 pour les développeurs : en plaçant leur succès au cœur de celui-ci et en le concevant pour aider à gérer leurs entreprises avec des politiques ouvertes. Voici, ci-dessous, les nouvelles mises à jour de Windows 11 et du Microsoft Store pour les développeurs, notamment :

  • de nouvelles façons d'atteindre et d'engager les clients par le biais du Microsoft Store ;
  • de nouveaux outils de création d'applications pour vous permettre de prendre votre code existant et de le rendre incroyablement convaincant sur Windows ;
  • un nouveau kit de développement avec des capacités d'intelligence artificielle - le projet Volterra - et une chaîne d'outils complète pour les développeurs natifs d'Arm.

Microsoft se dirige vers sa vision d'un monde de calcul hybride intelligent, associant le calcul local sur le CPU, le GPU et le NPU au calcul en cloud avec Azure. À l'avenir, le déplacement des charges de travail de calcul entre le client et le cloud sera aussi dynamique et transparent que le déplacement entre le Wi-Fi et le cellulaire sur votre téléphone aujourd'hui.

De plus en plus, les expériences magiques alimentées par l'IA exigeront d'énormes niveaux de puissance de traitement dépassant les capacités des CPU et GPU traditionnels. Mais de nouveaux siliciums comme les unités de traitement neuronal (NPU) ajouteront une capacité accrue pour les principales charges de travail de l'IA. En rapprochant Azure et Windows, il est possible de donner vie à de nouvelles catégories d'applications pour les clients commerciaux et grand public. « Nous sommes enthousiasmés par les commentaires des clients sur les widgets à ce jour. Les gens apprécient l'accès rapide au contenu le plus important pour eux, d'une manière transparente et sans rupture de leur flux », a déclaré Panos Panay, chef de produit de Microsoft pour Windows.

Microsoft dit avoir reconstruit le Microsoft Store à partir de zéro avec Windows 11 pour les développeurs : en plaçant leur succès au cœur de celui-ci et en le concevant pour aider à gérer leurs entreprises avec des politiques ouvertes. L’entreprise se dirige vers sa vision d'un monde de calcul hybride intelligent, associant le calcul local sur le CPU, le GPU et le NPU au calcul en cloud avec Azure. À l'avenir, le déplacement des charges de travail de calcul entre le client et le cloud sera aussi dynamique et transparent que le déplacement entre le Wi-Fi et le cellulaire sur votre téléphone aujourd'hui.

De plus en plus, les expériences magiques alimentées par l'IA exigeront d'énormes niveaux de puissance de traitement dépassant les capacités des CPU et GPU traditionnels. Mais de nouveaux siliciums comme les unités de traitement neuronal (NPU) ajouteront une capacité accrue pour les principales charges de travail de l'IA. En rapprochant Azure et Windows, il est possible de donner vie à de nouvelles catégories d'applications pour les clients commerciaux et grand public.

« Nous sommes enthousiasmés par les commentaires des clients sur les widgets à ce jour. Les gens apprécient l'accès rapide au contenu le plus important pour eux, d'une manière transparente et sans rupture de leur flux », a déclaré Panos Panay, chef de produit de Microsoft pour Windows.

Nouveaux outils de création d'applications et mises à jour du sous-système Windows

Selon microsoft, avec la plateforme ouverte de Windows, est de faciliter la création et l'exécution de des applications sur Windows, qu'elles soient .NET, Web, Android, C++, Linux ou tout autre framework multiplateforme. Il est ainsi facile d'utiliser Windows pour tous vos flux de travail de développeur et modèles de distribution et de toucher davantage d'utilisateurs pour développer votre activité à votre façon.

Pour la création d'applications de bureau Windows, le Windows App SDK et la plateforme WinUI 3 facilitent la création d'applications natives riches pour Windows 11 en utilisant C# ou C++, tout en continuant à toucher les utilisateurs de Windows 10. La dernière mise à jour du kit SDK Windows App 1.1 est en cours de prévisualisation et sera bientôt disponible. Elle comprend de nouvelles fonctionnalités telles que les matériaux visuels fluides dans WinUI 3, des API de fenêtrage de bureau mises à jour, des améliorations des notifications push, de nouvelles API de variables d'environnement pour C++ et diverses améliorations des performances.

Pour aider à commencer à utiliser WinUI 3 pour créer des applications, Microsoft met également à jour deux outils :

  • Template Studio for WinUI (C#) : cette extension de Visual Studio facilite la création d'une nouvelle application WinUI 3 en C#. Elle fournit un échafaudage de projet pour l'interface utilisateur, la logique et le conditionnement de votre application ;
  • .NET Upgrade Assistant : nous travaillons sur une mise à jour de cet outil open-source pour vous aider à automatiser la migration des applications .NET UWP vers .NET 6, y compris la mise à jour de WinUI 2 vers WinUI 3. Il y a aussi un guide de migration avec plus d'informations.


Pour le développement d'applications multiplateformes, la version 1.0 de .NET Multi-platform App UI (.NET MAUI) vient d'être publiée. .NET MAUI aide à créer des applications qui peuvent fonctionner sur Android, iOS, macOS et Windows à partir d'une base de code partagée et s'appuie sur WinUI 3 lorsqu'elle fonctionne sous Windows.

Pour créer des applications Windows à l'aide du Web, il est possible de créer une application Web progressive (PWA), qui permet de distribuer et d'installer le site comme une application et de tirer parti des fonctionnalités plus riches du système d'exploitation. « Nous rendons constamment les PWA plus puissantes sous Windows et avons récemment activé de nouvelles fonctionnalités comme l'enregistrement du gestionnaire de protocole URL et la superposition des contrôles de fenêtre pour les barres de titre personnalisées », déclare Microsoft.

Il est également possible d’utiliser WebView2 pour intégrer du contenu Web dans des applications Windows à l'aide d'un moteur d'exécution partagé et évolutif. Le moteur d'exécution partagé de WebView2 donne accès aux dernières fonctionnalités de la plateforme Web et aux mises à jour de sécurité en même temps que le navigateur Microsoft Edge, et permet d'obtenir d'excellentes performances en minimisant l'empreinte disque et les coûts d'exécution entre les applications. Des d'applications comme Teams tirent déjà parti de WebView2, notamment la nouvelle expérience de chat Teams sur Windows 11, qui exploite WebView2 et Fluent Design pour créer une expérience utilisateur exceptionnelle.

Le sous-système Windows pour Linux (WSL) est devenu un outil indispensable pour de nombreux développeurs, ingénieurs de développement et d'exploitation, ainsi que pour tous ceux qui travaillent avec Linux, en particulier pour le cloud et le web. Pour faciliter encore davantage l'installation et la mise à jour de WSL, nous l'avons récemment rendu disponible dans le Microsoft Store.

Le sous-système Windows pour Android (WSA) est continuellement mis à jour pour améliorer la compatibilité, les performances et l'extensibilité des applications Android exécutées sous Windows. Cela inclut la mise à jour vers Android Open Source Project 12.1.

Pour le développement d'applications multiplateformes, la version 1.0 de .NET Multi-platform App UI (.NET MAUI) vient d'être publiée. .NET MAUI aide à créer des applications qui peuvent fonctionner sur Android, iOS, macOS et Windows à partir d'une base de code partagée et s'appuie sur WinUI 3 lorsqu'il fonctionne sous Windows.

Source : Microsoft

Et vous ?

Quel est votre avis surle sujet ?

Voir aussi :

Facebook est poursuivi en justice par certains de ses actionnaires à cause du scandale de Cambridge Analytica

Des groupes de professionnels de la technologie intentent un procès contre la Floride, afin de stopper la nouvelle loi SB 7072 contre les réseaux sociaux, qui suspendent les comptes des politiciens

Une ex-employée de Cambridge Analytica écrit au parlement britannique et accable Facebook et son ancien employeur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/06/2022 à 1:32
Quel est votre avis surle sujet ?
Il existe depuis au moins 20 ans des widgets tiers ; cela s'appelle des applets de la zone de notification. La zone de notification fonctionne parfaitement, et de nombreux programmes ont été écrit dans ce but.

Ces derniers temps, la politique de Microsoft niveau interface utilisateur c'est : on réécrit tout, pour rien, en moins bien, et en cassant la compatibilité.
1  0