IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft annonce la disponibilité générale de la prise en charge des applications graphiques Linux pour le sous-système Windows pour Linux
Basé sur le noyau Linux complet livré avec Windows 10

Le , par Patrick Ruiz

223PARTAGES

17  0 
Microsoft en a surpris plus d'un dans la communauté des développeurs Linux ces dernières années. Les surprises incluent des nouvelles comme l'ajout du shell Bash à Windows, celui d'OpenSSH natif à Windows 10 ou encore l'inclusion de distributions Linux à sa boutique d'applications. Windows 10 est même livré avec un véritable noyau Linux depuis sa mise à jour May 2020. Sur la même lancée, la firme de Redmond annonce désormais la disponibilité générale de la prise en charge des applications graphiques Linux pour ce sous-système Windows pour Linux basé sur ce noyau Linux complet.

L'ancien sous-système Windows pour Linux utilisait un noyau qui fournit la même API que le noyau Linux, mais était entièrement écrit par Microsoft. De façon brossée, son rôle est de transformer les appels système Linux en appels système Windows NT. Depuis Windows 10 Anniversary Update, ce processus s’appuie sur les pilotes lxcore.sys et lxss.sys implémentés comme des wrappers autour des appels système du noyau NT. Il s’agissait donc d’une espèce de couche de compatibilité. Toutefois elle exhibait un certain nombre de tares : il n'était pas possible de faire usage des pilotes Linux, en particulier ceux des systèmes de fichiers ; les performances de son système de fichiers superposé au NTFS de Windows étaient souvent moins bonnes comparé à un vrai noyau Linux ; il s'appuyait sur une API équivalente à la version 4.4 du noyau Linux publiée en 2016 et ce qu'il faut même dire à ce propos c'est que les API sont implémentées de façon partielle, ce, pour répondre aux besoins d'applications spécifiques.


Tout ceci a changé avec la version 2 du sous-système Windows pour Linux (WSL 2). WSL 2 s’appuie non plus sur une couche de compatibilité, mais sur un « noyau taillé sur mesure pour le sous-système Windows pour Linux ». WSL 2 exécute un noyau Linux complet dans une machine virtuelle légère. La taille de ce noyau est adaptée à ce cas d'utilisation particulier.

En s'appuyant sur le noyau Linux lui-même, Microsoft obtient toutes les fonctionnalités du système d'exploitation open source gratuitement. Grosso modo, avec l’intégration d’un noyau Linux à Windows, on anticipait déjà sur des améliorations significatives des performances en ce qui concerne des tâches courantes : extraction d’archives compressées, clonage de dépôts Git, etc. C’est en droite ligne avec ces bases que Microsoft annonce « l’ajout de la prise en charge des applications GUI Linux dans WSL » qui permet « d'exécuter des éditeurs, outils, utilitaires et applications Linux préférés » et « d’améliorer la capacité à créer des builds, tester, déboguer et exécuter des applications Linux sous Windows 10. » L’utilisation de ces diverses possibilités est soumise à installation de ladite prise en charge. Ensuite, il suffit d’ouvrir une fenêtre WSL et y lancer une application graphique Linux sans avoir à configurer un serveur X à chaque fois.


Depuis sa sortie, le Windows Subsystem for Linux n’a pas manqué de susciter l’intérêt des développeurs et cette nouvelle version reste sujette à des questionnements sur certains détails. En effet, WSL 2 s’appuie sur Hyper-V pour la virtualisation de l’espace d’adressage. Il vient donc la question de savoir si les cas de virtualisation imbriquée ne poseront pas de problème ; ça pourrait par exemple coincer avec une tentative d’exécution du WSL 2 sur Windows 10, ce, dans des cas d’exécution de Windows 10 lui-même au sein d’une machine virtuelle. Toutefois, l’une des issues serait de faire usage d’un hyperviseur compatible avec Hyper-V comme QEMU ou VirtualBox.

S'inscrire pour participer à l'Open Source Week de Microsoft

Source : Microsoft

Et vous ?

Êtes-vous un utilisateur du WSL 2 ? Quel intérêt y a-t-il à faire du développement Linux sur son poste de travail Windows ?
La disponibilité du WSL 2 est-elle une raison valable pour les décideurs en entreprise de faire passer tous les serveurs sous Windows ?
Quelles fonctionnalités continuent de faire défaut au WSL 2 ?

Voir aussi :

La MàJ WSL dans Windows 10 build 1903 vous donne accès aux fichiers Linux depuis Windows, les outils en ligne de commande sont également améliorés

Windows 10 : le sous-système Linux (WSL) quitte la phase bêta, la fonctionnalité sera entièrement supportée dans Windows 10 Fall Creators Update

Microsoft parle des évolutions du sous-système Linux WSL qui vont accompagner la MàJ Creators Fall Update attendue le 17 octobre

Microsoft améliore le sous-système Linux de Windows 10 pour couvrir la majorité des scénarios auxquels font face les développeurs chaque jour

Microsoft rend un échantillon du sous-système Windows pour Linux open source à l'intention des mainteneurs de distributions

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de earhater
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 22:18
Bonjour ! J'utilise WSL au quotidien et c'est un super outil. Je suis très intéressé par la prise en charge de ces applications graphiques nativement (j'utilise x410 aujourd'hui pour lancer par exemple mon IDE depuis linux). J'ai regardé la vidéo en source de cet article, il consiste simplement à faire un "wsl --update" et "sudo apt-get install gedit && gedit" depuis linux. Malheureusement déjà pour moi "wsl --update" n'est pas pris en charge. En regardant sur le github de WSL j'ai trouvé le moyen de télécharger le dernier kernel manuellement et de l'appliquer. Malheureusement une fois que je lance gedit il ne trouve pas de gestionnaire de fenêtre "cannot open display". Quelqu'un a-t-il plus d'infos ou a réussi à le faire fonctionner ? Cette MAJ est-t-elle déjà dispo pour tout le monde ?

EDIT: j'ai trouvé la réponse ici. Cette MAJ est disponible pour le build "build 21364" quand la version grand publique est "19042". Ce n'est donc pas disponible sans passer par le canal beta windows insider
4  0 
Avatar de earhater
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/05/2021 à 14:05
Y a t'il d'autres utilisateurs de WSL qui pourraient donner leur retour d’expérience, positifs et négatifs et si possible en quoi WSL est mieux/plus pratique qu'une VM ou un conteneur ?
Bonjour ça y ressemble fortement sans être vraiment pareil. Le gros avantage de WSL c'est que c'est l'ip locale et pas de la VM qui est utilisée (si on lance un script qui écoute en http sur localhost:8080 on va sur chrome windows et on tape http://localhost:8080). Le second gros avantage c'est de pouvoir utiliser les commandes windows directement dans linux. Le dernier avantage est d'être nativement intégré à windows. Je pense que l'on peut toutefois avoir le même résultat avec quelque chose comme vagrant mais en moins pratique à utiliser, avec les problèmes réseaux que ça engendre et le fait que ce ne soit pas natif (là il suffit d'aller dans le store télécharger ubuntu en plus d'être intégré dans le terminal windows et nativement dans les IDE de type jetbrains ou VS code). Ils ont en plus intégré le fait de pouvoir utiliser la carte graphique de son PC comme carte dédiée dans WSL, là où ce n'est pas possible avec une VM à moins d'avoir 2 GPU et de faire du passthrough

C'est pour cela que la prise en charge des applications graphiques est un gros plus, là un conteneur ne peut pas le gérer et on sait très bien qu'une full VM n'est pas très pratique à utiliser en interface graphique (là les applications de bureaux linux se lancent comme une app windows)
3  0 
Avatar de vicolachips44
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/05/2021 à 5:34
"Microsoft en a surpris plus d'un dans la communauté des développeurs Linux ces dernières années."
Surprenant de commencer l'article par une telle affirmation ou alors il faudrait préciser ce qu'est un développeur Linux ?

Développeur WEB aurait été plus approprié selon moi.

Microsoft a une stratégie commerciale basique qui consiste à croître et engranger plus de profits
et donc à tenter de prendre des parts de marché là où il en reste encore et de ce point de vue, on peut
dire que c'est une belle réussite.

Non, la disponibilité de WSL2 n'est pas du tout une raison valable de faire passer tous les serveurs
sous Windows xD!
3  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 26/05/2021 à 18:13
Pour un devops qui fait de l'hétérogène, c'est peut-être pratique.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 26/05/2021 à 12:37
Windows pour Linux ». WSL 2 exécute un noyau Linux complet dans une machine virtuelle légère.
Donc en gros du conteneur. Perso dans ce cas pourquoi ne pas faire du conteneur ? Tout simplement parce que cette réflexion que je fais est une réflexion de sysadmin, pas de développeur.

Mais vu les remarques de earhater, ça me donne pas envie d'utiliser WSL.

Y a t'il d'autres utilisateurs de WSL qui pourraient donner leur retour d’expérience, positifs et négatifs et si possible en quoi WSL est mieux/plus pratique qu'une VM ou un conteneur ?
1  1 
Avatar de esperanto
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/05/2021 à 10:34
Citation Envoyé par earhater Voir le message
Bonjour ça y ressemble fortement sans être vraiment pareil. Le gros avantage de WSL c'est que c'est l'ip locale et pas de la VM qui est utilisée (si on lance un script qui écoute en http sur localhost:8080 on va sur chrome windows et on tape http://localhost:8080). Le second gros avantage c'est de pouvoir utiliser les commandes windows directement dans linux. Le dernier avantage est d'être nativement intégré à windows.
C'est intéressant mais moi ça fait des années que j'utilise Cygwin pour toutes les raisons que tu cites. A part peut-être la dernière qui est discutable, comment comparerais-tu WSL à Cygwin?

J'utilse Cygwin pour avoir quand même un environnement de type Unix chez un client qui impose des machines Windows. Et avec le client X sous Cygwin, pas de souci pour les applications graphiques. Mais si WSL fait encore mieux, ce sont de vraies questions, je suis réellement intéressé mais faute d'avoir pu l'installer pour le moment je pose des questions.
0  0