Le projet de Microsoft visant à rendre le Shell de Windows modulaire et modifiable prend forme
Dans Windows 10 Insider Preview Build 18917

Le , par Christian Olivier

300PARTAGES

9  0 
Depuis au moins mars dernier, il se murmure que Microsoft travaille activement sur une nouvelle version allégée de Windows 10 destinée aux concurrents des Chromebooks ainsi qu’aux appareils à double écran. Ces bruits de couloirs suggèrent que cette nouvelle édition « ;light ;» de Windows 10 devrait succéder à Windows 10 S. Baptisée « ;Windows Lite ;» en interne, ce système d’exploitation devrait à terme devenir le nouvel OS minimaliste et moderne de la firme de Redmond.


Windows Lite serait basé sur un noyau remanié, baptisé Windows Core OS (WCOS) et sur un nouveau Shell, baptisé « ;Composable ;» Shell (ou C-Shell). C-Shell serait destiné à remplacer le Shell existant de Windows 10, essentiellement la partie de l’OS qui fournit l’interface utilisateur du bureau, l’idée sous-jacente étant de faciliter le support et le développement pour Microsoft lui-même et de fournir, du point de vue des utilisateurs et des développeurs, beaucoup plus de cohérence entre les diverses plateformes matérielles supportées par Windows 10.

De nouveaux indices tendant à conforter cette théorie, en particulier l’existence de C-Shell ou d’un équivalent, viennent d’être révélés sur Twitter par le célèbre observateur Albacore. La Build 18917 de Windows 10 Insider Preview est disponible depuis peu en Fast Ring. Elle introduit entre autres le nouveau sous-système Linux pour Windows 10 (WSL 2). En décortiquant cette dernière, Albacore a découvert un nouvel élément appelé « ;Shell Update Agent ;» et s’est aperçu que l’un des packages référencés par les clés de registre de Shell Update Agent apparait sur Microsoft Store. Ces données semblent indiquer que l’interface du futur système d’exploitation de Microsoft pourra être mise à jour de manière indépendante.


Il explique que Shell Update Agent fait référence famille de paquets parmi d’autres, ce qui suggère que ;le Shell de Windows 10 sera transformé en un composant indépendant et disponible sous forme de paquets. Ces paquets seront accessibles à partir de sources externes et internes, ce qui pourrait signifier que des composants du Shell tels que le « ;menu Démarrer », le « ;centre d’action ;» et la « ;barre des tâches ;» pourront être construits sélectivement à partir des paquets leur correspondant. Le centre d’action de Windows 10 dans la Build 18917 de Windows 10 Insider Preview serait l’une des premières fonctionnalités à profiter de cette évolution.


Albacore note enfin qu’un autre changement lié au Shell de Windows 10 Insider Preview Build 18917 concerne une nouvelle méthode de synchronisation des paramètres. Selon lui, « ;la nouvelle version devrait prendre en charge la synchronisation d’options plus avancées et plus anciennes, telles que la configuration de l’explorateur de fichiers ;».

Faire en sorte que Linux et Windows fonctionnent bien ensemble, ensuite séparer le Shell auquel les utilisateurs de Windows sont habitués du noyau de l’OS pour que le successeur de Windows 10 garde les traits de son prédécesseur, tout en utilisant un noyau et des services système Linux, serait-ce là l’objectif ultime de Microsoft ;?

Ces nouveaux indices suggèrent fortement que la firme de Redmond s’efforce de rendre une bonne partie des composants du Shell de Windows 10 modulaires et modifiables indépendamment via son magasin d’application en ligne. Ils laissent présager un avenir où les parties de l’OS qui fournissent l’interface utilisateur du bureau sur Windows seront séparées du reste de l’OS et pourront être mises à jour avec des packages séparés : la partie fondamentale du système reste la même, avec l’ajout de modules spécifiques pour le type de l’appareil sur lequel il est installé.

L’idée de séparer autant d’éléments que possible du noyau du système d’exploitation n’est pas en soi nouvelle. Google, par exemple, la poursuit avec Android depuis des années. Le principal avantage de cette solution réside dans la rationalisation du développement et l’optimisation de la distribution des mises à jour afin que ces dernières atteignent l’utilisateur plus rapidement. Cet aspect fait généralement la différence lorsque des bogues importants ou des problèmes de sécurité apparaissent et doivent être résolus rapidement. En théorie, cela pourrait également conduire à une plus grande personnalisation du Shell qui pourrait permettre à l’utilisateur de remplacer et de combiner différents éléments à sa guise.

Source : Twitter, Microsoft

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Peut-on imaginer un futur où Windows s’exécuterait en tant que gestionnaire de fenêtres au-dessus de Linux ;?

Voir aussi

Microsoft aurait dans ses cartons un nouveau dispositif Surface à double écran issu du projet Centaurus, la réponse de Redmond au Galaxy Fold ?
Windows 10 se rapproche de 50 % de part de marché, pendant que Chrome continue sa croissance, selon Netmarketshare
Windows : Jusqu'à 20% de réduction sur tous les logiciels ! Avantage Club developpez.com offert par GoodOffer24

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de redcurve
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/06/2019 à 4:20
Citation Envoyé par deltree Voir le message
Intéressant.
Les versions "Fast Ring" sont accessibles à tout le monde ou c'est un genre de bêta?
Sur la 1903 tu peux déjà trouver Shell Infrastructure Host, WindowsInternal.ComposableShell.Experiences.TextInput.InputApp.exe, et StartMenuExperienceHost.exe
1  0 
Avatar de deltree
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/06/2019 à 17:19
Intéressant.
Les versions "Fast Ring" sont accessibles à tout le monde ou c'est un genre de bêta?
0  0 
Avatar de redcurve
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/06/2019 à 4:15
Heu le shell n'est pas dans le noyau NT est microscopique. Le shell est dans le sous système windows la nuance est genre très grande.
0  0 

 
Responsable bénévole de la rubrique Windows : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web