Windows 10 se rapproche de 50 % de part de marché, pendant que Chrome continue sa croissance,
Selon Netmarketshare

Le , par Bruno

84PARTAGES

17  0 
Selon les chiffres publiés par Netmarketshare en mai de cette année, l’actualité du côté de Microsoft est un mélange de bonnes et de mauvaises nouvelles. La bonne nouvelle est que Windows 10 approche enfin 50 % des parts de marché et qu'il y a maintenant un écart décent entre Windows 10 et Windows 7. Par contre, Microsoft Edge et Internet Explorer ont tous deux perdu de leur part de marché.

Du côté des systèmes d'exploitation, Windows 10 a gagné plus de 1 % du marché et se situe actuellement à 45,73 %. Windows 7, en revanche, est passé de 36,43 % à 35,44 %. Windows 8.1 arrive en troisième position avec une part de marché de 3,97 %.
Selon ce rapport, bien que la section des systèmes d’exploitation ait apporté de bonnes nouvelles à Microsoft, la société doit toujours pousser près de 36 % de ces utilisateurs à passer à Windows 10, malgré la fin de la prise en charge annoncée pour Windows 7.


Malheureusement, les choses ne se passent pas bien du côté des navigateurs, car Microsoft Edge est toujours en difficulté malgré les mis à jour et les campagnes de communications. En revanche, Google Chrome a gagné près de 2 % et détient désormais 67,90 % du marché. Le navigateur populaire de Google est désormais utilisé par plus de deux tiers des internautes, selon les données de Net Applications. Ses gains obtenus en mai ont eu lieu aux dépens de Firefox et d’Internet Explorer.Google Chome est suivi de Mozilla Firefox avec 9,46 % de part de marché, d’Internet Explorer avec 7,70 %. Microsoft Edge arrive en quatrième position avec seulement 5,36 % de part de marché.

Chrome règne-t-il en maître absolu ?

En mai, Chrome a rebondi après une forte baisse en avril pour atteindre une part record d'utilisateurs de près de 68 %, provoquant la chute des parts de ses rivaux. L'augmentation est la plus importante depuis août 2016, alors que Chrome représentait 54 % de la part d'utilisateur et qu'Internet Explorer (IE) de Microsoft et Edge détenaient toujours plus du tiers de la part mondiale. Au cours des 12 derniers mois, Chrome a gagné cinq points de pourcentage. Le gain de mai a remis Chrome sur la bonne voie pour briser la barre des 70 % d'ici la fin de l'année. le dernier calcul basé sur la moyenne sur 12 mois fixe Chrome à 70 % en octobre.

Les statistiques sur Developpez.com, obtenues à partir d’un échantillon de 5 167 526 utilisateurs sur la période du 1 janvier au 31 mai 2019, montrent que le navigateur Google Chrome caracole en tête du classement des navigateurs les plus utilisés avec 57,62 % et est suivi par Firefox 16,66 %, Safari 8,63 %, Internet Explorer 5,32 % et Edge 3,67 %. Androïde Webview avec 1,48 % , Mozilla (1,19 %) et Opera Mini (0,82 %) font la queue de ce classement.


Developpez.com

Firefox recule...

À mesure que Chrome progresse, les autres navigateurs descendent dans l’échelle du partage des utilisateurs. Firefox de Mozilla a perdu sept dixièmes de points de pourcentage en mai, ce qui représente sa plus forte baisse d'un mois à l'autre depuis novembre 2017, lorsque Net Applications a réinitialisé ses parts de marché, car il éliminait le trafic piloté par les robots de ses données. Firefox a chuté à 9,5 % le mois dernier, ramenant le navigateur à son niveau de décembre 2018. Firefox a eu beaucoup de mal à soutenir la croissance du nombre d'utilisateurs. Au cours de la dernière année, la plus longue hausse a eu lieu en deux mois seulement. La retraite rapide de mai n'était donc pas surprenante. Les ingénieurs et les concepteurs de Mozilla doivent proposer des fonctionnalités qui inciteront les nouveaux utilisateurs à se connecter.


Dans ce classement, le Safari d’Apple a perdu trois dixièmes de point, soit trois fois ce qu’il avait perdu en avril, pour s’établir à 3,3 %, son plus bas niveau depuis fin 2008. La part inférieure de Safari est à nouveau due au moins en partie à la diminution continue de la part d’utilisateurs de MacOS. , qui a glissé d'environ un dixième de point. Mais comme IE, Edge et Firefox, Safari a souffert du mouvement du Chrome-to-Come ; sa part de tous les MacOS a chuté à 35,5 % en mai. Il y a deux ans, le navigateur d'Apple détenait 54 % du marché de l'activité du navigateur Mac.


Comme nous l’avons noté plus haut, ce mois a été un mélange de bonnes et de mauvaises nouvelles pour Microsoft. La société peut se réjouir du fait que de plus en plus de personnes optent pour Windows 10. Toutefois, la part de marché des navigateurs devrait être une préoccupation pour l'avenir de Microsoft.


Source : Netmarketshare

Et vous ?

Quel est votre navigateur préféré ? Pourquoi ?

Qu'est ce qui justifie selon vous le recule de Firefox ?

Quels sont vos systèmes d'exploitation préférés ?

Voir aussi

Quels sont vos navigateurs web préférés en 2017 ? Pourquoi ?

Microsoft travaille sur une alternative à Chrome OS, le système d'exploitation des Chromebooks, et pourrait ne pas intégrer « Windows » à son nom

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de LiquideBleu
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 13/06/2019 à 19:39
Système d'exploitation, j'ai changé il y 3 semaines, de Windows 10 à Ubuntu. J'en suis très satisfait
Je suis sur Firefox, depuis presque toujours, je compte pas vraiment changer, je suis bien trop habitué a mon setup. Je pense que chrome garde une bonne place, grâce à son store, le compte Google, les gens aime bien tout centralisé et la simplicité. Il faut aussi voir que Google est dans la tête de tout le monde quand il faut parler d'internet.
Je pense que chrome et Windows resteront très longtemps si ce n'est pas toujours dans les premiers, souvent dû aux nouveaux utilisateurs, qui prennent juste les options les plus connu, pour ne pas se tromper.
Si des PC sous Linux(hors Android) préconfiguré se vendait plus souvent en magasin (vu très peu, seulement en magasin pro), s'il n'y avait pas autant de préjugé sur l'os, il y en aurais beaucoup plus en circulation.
1  1 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/06/2019 à 10:42
...après, si les logiciels d'entreprise fonctionnaient aussi sous linux, Windows affichirait un net recul, pas une augmentation.
le frein --> les périphériques "Windows only" (lecteurs de carte bleu, de carte vitale...), les logiciels métiers, etc.
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 14/06/2019 à 10:47
Je suis étonnement surpris par les bons résultats de Edge. Mais cela risque de changer, Microsoft allant orienter Edge vers l'utilisation de Chromium.
Firefox reste quand-même bien placé. Mais cela dépend vachement des sites qu'on utilise semble t'il.

Un moyen efficace d'avoir un navigateur rapide, et ceci valable pour tous : éviter les extensions, et utiliser des antipub sur certains sites. Quand un site fait à appel à des liens externes sur une dizaines de sites différents, il ne faut pas s’étonner que le chargement de sites soient lents. Si vous cumulez sur un site l'utilisation de trackeurs externes d'analyse de trafic, l'affichage de pubs depuis sites externes, etc. Cela joue vachement sur les perfs.

Attention quand-même aux antipubs, plus leu listes blanches/listes noires sont chargés, plus ceux-ci vont utiliser de ressources et donc charger le système.
0  0 
Avatar de Kikuts
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/06/2019 à 11:52
Pour les browser, j'utilise principalement Vivaldi depuis des années sur mon poste perso comme sur mon poste pro.

La customisation est juste à des années des concurrents. Basé sur chromium donc j'ai accès aux extensions must have

Celles que j'utilise : Clear Cache Shortcut, Cookie AutoDelete, Requestly (pour forcer les sites de documentation style msdn à se charger en anglais).
Après, les bloqueurs de pubs, turn off the lights & co sont des plus.

Et quand je veux naviguer sans publicité, sans ma tonne de shortcut/bookmark/speed_dial, j'utilise Brave. Un browser au top niveau blocage de pub et script.

Je n'ai jamais aimé l'UI de Chrome à cause de micro détails. Firefox fait mieux les dernières versions (amha). Edge... euh. Et pour Opera, je boycotte depuis l'arrêt de @myopera et aussi depuis l'arrivé de Vivaldi.
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/06/2019 à 15:11
Quelqu'un sait où trouver les protocoles de mesure exacte qu'utilisent ce genre d'entreprise... parce qu'il y est toujours annoncé des résultats ...rarement la manière d'y aboutir. ^^'
Aujourd'hui entre les VPN, les robot, les attaques... et compagnie, comment calculer le trafic réel sur internet ? Suivant les sources, les chiffres vont du simple au triple.
0  0 
Avatar de NBoulfroy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/06/2019 à 15:34
Mon navigateur préféré ? Chrome.

Pourquoi j'utilise pas Firefox ? A un moment, quand je l'utilisais, j'ai été victime de freezes multiples qui font que depuis, je ne l'utilise plus (comme Edge). Ca et l'inspecteur que j'aime pas sur Firefox quand je fais du front.

J'utilise W10 dans la vie de tous les jours et Ubuntu Serverquand je travail (écosystème Linux pour les containers).
0  0 
Responsable bénévole de la rubrique Windows : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web