IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows XP peut désormais tourner sur un processeur Intel 486 grâce aux efforts d'un moddeur
Une initiative jugée inutile par des observateurs d'avis que la cible de telles initiatives doit être Windows 11

Le , par Patrick Ruiz

0PARTAGES

25  0 
Le 486 était le nouveau processeur en vogue au début des années 90. Windows XP est pour sa part devenu un nom familier et le système d'exploitation le plus populaire de Microsoft plus d'une décennie plus tard. Ces deux icones d’époques différentes viennent d’être réunies au travers des efforts d’un moddeur. L’initiative est néanmoins jugée inutile par certains observateurs qui estiment que la cible de tels efforts doit être Windows 11.

Les premières puces 486 sont apparues sur le marché en 1989, tandis que Windows XP a débarqué plus d'une décennie plus tard, en 2001. Le 486 a représenté une avancée majeure lorsqu'Intel l'a dévoilé en 1989. Doté de plus d'un million de transistors, il est resté la principale puce x86 d'Intel jusqu'à l'arrivée du Pentium en 1993. La longévité du processeur était telle qu'Intel a continué à le fabriquer pour les systèmes embarqués jusqu'en 2007.

Cependant, les systèmes 486 étaient tout simplement trop peu puissants pour faire fonctionner XP. En effet, cette mouture du système d’exploitation nécessitait au moins un processeur de classe Pentium de la génération 586 ou toute autre puce compatible fonctionnant à 233 MHz ou plus. L'i486 ne pouvait quant à lui fonctionner qu'à 133 MHz. Il fallait également au moins 64 Mo de mémoire vive et au moins 1,5 Go d'espace de stockage.

Mais Dietmar ne s'est pas laissé décourager par ces incompatibilités. Il s'est donc plongé dans les rouages de Windows XP à l'aide de puissants outils de désassemblage et de débogage. En analysant les opcodes qui provoquaient l'étouffement de l'installateur sur les systèmes 486 et il a pu les remplacer par des instructions que les vieilles puces pouvaient comprendre.

Finalement, Dietmar est sorti victorieux avec un ISO Windows XP patché qui s'installe et fonctionne sur ces reliques de 486. Il a même partagé son ISO sur archive.org pour tous les nostalgiques de Windows XP qui le feront alors tourner sur un 486 ou dans un émulateur.

[Tweet] <blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">Nearly 23 years later of Windows XP&#39;s release, a Windows modder from Germany has patched Windows XP to work on 486 processors.<br><br>Forum thread: <a href="https://t.co/1e2dsYZG9w">https://t.co/1e2dsYZG9w</a><br><br>Patched ISO (German): <a href="https://t.co/Ftv9pvzVtY">https://t.co/Ftv9pvzVtY</a> <a href="https://t.co/1SwsZqynXK">pic.twitter.com/1SwsZqynXK</a></p>&mdash; Bob Pony &#10024; (@TheBobPony) <a href="https://twitter.com/TheBobPony/status/1791391041913790513?ref_src=twsrc%5Etfw">May 17, 2024</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> [/Tweet]

Un effort jugé inutile par certains observateurs qui estiment que Windows 11 devrait être la cible de telles initiatives

« Pirater un processeur des années 80 est un passe-temps agréable, mais je préférerais que nous sauvions des millions d'ordinateurs de la décharge en piratant les nouvelles exigences sse4.1 de Windows 11. Microsoft essaie vraiment de faire entrer les ordinateurs dans une durée de vie de 10 ans, alors que les ordinateurs bien entretenus durent plus longtemps que cela », commente un internaute.

En effet, Canalys estime qu'au cours de la période de près de deux ans précédant la date officielle de fin de support de Microsoft pour Windows 10 - le 14 octobre 2025 - environ un cinquième des appareils deviendront des déchets électroniques en raison de l'incompatibilité avec le système d'exploitation Windows 11. Cela équivaut à 240 millions de PC. Si tous ces ordinateurs portables étaient pliés et empilés les uns sur les autres, ils formeraient une pile de 600 km plus grande que la lune.

La plupart de ces 240 millions de PC, s'ils sont en bon état, pourraient au moins être recyclés, mais leur incompatibilité avec la dernière version prise en charge de Windows réduit considérablement leur valeur pour la remise à neuf et la revente. En réalité, la mise en décharge reste une solution courante pour les PC usagés, quel que soit le système d'exploitation en cause, mais les options d'ITAD plus durables n'ont jamais été aussi nombreuses. Le canal dispose aujourd'hui de capacités étendues et croissantes pour la remise à neuf des PC - l'enquête Canalys 2023 sur le développement durable a révélé que 39 % des partenaires disposent déjà de capacités de remise à neuf et de revente d'appareils de seconde main.

Source : MSFN

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ? Partagez-vous les avis selon lesquels elle est inutile ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de RenarddeFeu
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/05/2024 à 15:46
J'imagine que le service juridique de Microsoft sera beaucoup moins enclin à chercher des ennuis à un modeur qui fait tourner Windows XP sur 486, qu'à des personnes qui trafiquent leur dernier OS.
4  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/05/2024 à 20:09
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
C'est une question de business.

Aucune rentabilité pour une entreprise de recréer un OS : réinventer la roue alors qu'il y a Linux.

Et je n'ai pas non plus envie que des subventions publiques soient gaspillés pour un truc qui n'aboutira probablement en augmentant encore nos impôts.

Ce n'est pas un problème de compétences. VLC, Qemu Siri ont été créé par des français.

1. Votre réponse illustre parfaitement le comportement européen, un comportement de looser, de perdant! C'est clair que lorsque l'on ne prend pas le départ de la course, on ne risque pas de la gagner!

2. Qui a dit qu'il faut faire un OS à partir de zéro? L'OS chinois nommé OpenKylin est basé sur Linux! Linux un produit européen, développé au départ par un seul bonhomme! Et vous venez nous dire que l'Europe avec ses 500 millions de consommateurs est incapable de devenir indépendant avec son propre OS?

3. Les russes ont développé l'OS "Astra Linux" pour équiper leur armée, un système d'exploitation russe dérivé de la distribution Debian de GNU/Linux et développé par Rusbitekh. Et pendant ce temps que fait l'armée française? Elle s'est équipée entièrement de logiciels Microsoft achetés pour plusieurs centaines de millions à la filiale... irlandaise de Microsoft pour que cette société n'ait pas à payer d'impôt sur ses bénéfices en France!!!! Il est là votre argent public jeté par les fenêtres!!!

4. Pour qu'un OS européen soit rentable, il suffit que l'UE l'impose! L'UE n'a pas eu de problème à voter l'interdiction de la voiture thermique à partir de 2035, mais elle serait incapable de légiférer pour exiger que tout nouveau ordinateur vendu en Europe doit être équipé d'un OS européen?

5. Pas besoin d'une entreprise privée pour développer un OS. Par exemple en Suisse, l'Ecole Polytechnique Fédéral de Zurich a développé de nombreux OS dont Oberon (datant de 1980!). Il suffirait d'un support politique pour que l'on puisse disposer des conditions cadres pour remplacer purement et simplement Windows par une solution européenne!

Encore faut-il être un continent qui n'est pas à la dérive, un ensemble de pays qui n'a plus d'idées, plus d'envies, plus de motivations!
4  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/05/2024 à 12:39
Au lieu de faire dans les batailles du siècle passé, XP pour Intel 486 revient à dire "j'ai optimisé le silex pour pouvoir allumer un feu devant la grotte en temps pluvieux", il vaudrait mieux mettre l'effort sur les vrais problèmes!

Les russes et les chinois développent leur propres OS pour ne plus dépendre de l'américain Microsoft qui transforme son OS en système espion sans même prendre la peine de se cacher.

Pourquoi est-ce qu'il n'y a que l'Union Européenne, ce truc qui se vante de représenter un marché de plus de 500 millions de consommateurs, pour ne pas avoir la moindre analyse stratégique et ne pas comprendre les vrais enjeux de notre civilisation numérique?????

Avec un marché de 500 millions de consommateurs, 27 des pays les plus riches du monde, sont incapables de développer un OS européen?
2  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 10:27
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
C'est une question de business.

Aucune rentabilité pour une entreprise de recréer un OS : réinventer la roue alors qu'il y a Linux.

Et je n'ai pas non plus envie que des subventions publiques soient gaspillés pour un truc qui n'aboutira probablement en augmentant encore nos impôts.

Ce n'est pas un problème de compétences. VLC, Qemu Siri ont été créé par des français.
ça peut vite être rentable. il y a énormément d'infrastructures publiques qui ont été dévastées parce que reposant sur du windows mal sécurisé, pas mis à jour (misère de l'administration qui fait tourner sur ses serveurs et ses postes clients du windows en end of life depuis des années). Je parle d'un monde où tout tombe en panne parce que les fournisseurs ne sont plus payés aussi...

Il y avait l'ANSSI qui avait publié clip os (un linux durci) mais sans jamais livrer de release publique simple d'accès et en terminant le projet 3 ans après l'annonce de mise en disponibilité publique. https://clip-os.org/fr/news/ Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas eu de plan structuré d'en faire quelque chose et de le déployer dans le public ou les sociétés qui en auraient besoin au lieu de raquer pour du microsoft troué. Ah oui, plan, planification réflexion stratégie, c'est vrai qu'on n'a plus de vrai gouvernement mais une agence de com'.
1  0 
Avatar de qvignaud
Membre actif https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 11:17
Le sujet d'OS européen n'est pas inintéressant, et là encore pour rappel il existe un véritable mouvement de fond dans la croissance de l'utilisation de diverses distributions Linux communes ou sur-mesure dans diverses administrations européennes.

Un autre point souvent oublié est que Windows est, de point de vue de l'infrastructure informatique au global, anecdotique. Il n'existe aujourd'hui plus que pour les utilisateurs finaux.
Le terme « serveur » aujourd'hui désigne implicitement une machine tournant sur Linux ou un système cousin.

Concernant les fournisseurs d'infrastructure, OVH et Scaleway sont de très bons hébergeurs, le second étant extrêmement dynamique, et ne sont plus de simples alternatives.
Et des acteurs plus spécialisés comme Clever Cloud qui proposent des vrais services de déploiement « clé en mains » pertinents dans une majorité des cas d'applications, où l'hébergement est une question secondaire par rapport à l'implémentation.

Non, dire qu'en Europe on est à la ramasse, c'est juste faire de l'autoflagellation sans même être sorti de chez soi voir ce qu'il y a dehors.

Pour en revenir au sujet inital de l'article, le vrai point est surtout l'obsolescence matérielle forcée par le logiciel.
Là il y a certes le support de l'OS pur et simple, qui est un vrai sujet, mais on oublie aussi trop rapidement la boulimie de ressources matérielles dont nous sommes, en tant que développeurs, les principaux acteurs…

Soyons francs, nous développons très souvent en considérant que l'utilisateur dispose d'un matériel équivalent au notre, nous oublions que nous sommes des professionnels avec du matériel professionnel, autrement dit à la pointe.
Or les utilisateurs ont simplement un truc qui marche. Et c'est très bien.

On accepte, ou tout du moins tolère, des ajouts et surcharges technologiques à droite à gauche, qui mises bout à bout créent une véritable inflation logicielle.
Chez nous ça passe, mais chez les utilisateurs d'abord ça ralentit, puis ça finit par casser. Et quand le logiciel casse, c'est « l'ordi qui marche plus ». Donc on change l'ordi.

Une des racines du problème c'est aussi notre inclinaison à chercher de la performance matérielle, puis à la considérer comme acquise, et développer des logiciels en se disant « non mais c'est bon on a au moins ça à disposition ».
Alors qu'objectivement, qu'est-ce qui justifie qu'une nouvelle version soit plus lourde que la précédente ? Une nouvelle fonctionnalité ? D'accord, ça demande un peu plus de code, mais ça ne justifie bien souvent pas le gros de ce qui est demandé en plus.
Les logiciels de 2024, pour ceux qui existaient déjà il y a vingt ans (prenons cette échelle vu qu'on parle de Windows XP), demandent parfois des ressources minimales augmentées de plusieurs ordres de magnitude. Or je met au défi qui que ce soit de justifier cela uniquement avec les « nouvelles fonctionnalités ».

Un bel angle mort des méthodologies de développement est l'inflation logicielle. À quand un méthodologie incluant le « CRD » (Constant Resources Development, développement à ressources fixes) ?
1  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/05/2024 à 23:38
Citation Envoyé par RenarddeFeu Voir le message
J'imagine que le service juridique de Microsoft sera beaucoup moins enclin à chercher des ennuis à un modeur qui fait tourner Windows XP sur 486, qu'à des personnes qui trafiquent leur dernier OS.
Après Microsoft n'est pas très virulent à ce sujet, il y a même du code source distribué illégalement sur Github, pourtant hébergé par Microsoft.
Et de toute façon, même si c'était Windows 11, ça ne ferait pas vraiment ch*** Microsoft, car un 486 est obsolète pour la plupart des usages en dehors de l’embarqué.

Que pensez-vous de cette initiative ? Partagez-vous les avis selon lesquels elle est inutile ?
La critique est facile, l'art est difficile ; ceux qui trouvent cette initiative inutile n'ont qu'a tenter la même chose pour Windows 11, si cela est possible (à titre personnel je ne pense pas, il me semble que Windows XP était un des derniers à ne pas être totalement incompatible avec ce genre de processeur).
0  0 
Avatar de Gilliard
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/05/2024 à 21:38
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Par exemple en Suisse, l'Ecole Polytechnique Fédéral de Zurich a développé de nombreux OS dont Oberon (datant de 1980!).
Mais Oberon n'est pas un OS, c'est un langage, largement inspiré de Pascal, développé à Zürich par Niklaus Wirth et Jürg. Gutknecht (cf p.ex. ceci)
1  1 
Avatar de Souil002
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 10:49
Le fait que Windows 11 ne tournent pas sur toutes les machines est un problème, mais quel rapport avec le fait qu'un moddeur s'amuse à faire tourner un vieil OS sur certains processeurs ?

Surtout que la transition est faite sur le commentaire d'un "internaute" ? Si on doit prendre en compte l'avis de tout internet, on en a pas fini...
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 26/05/2024 à 17:30
C'est une question de business.

Aucune rentabilité pour une entreprise de recréer un OS : réinventer la roue alors qu'il y a Linux.

Et je n'ai pas non plus envie que des subventions publiques soient gaspillés pour un truc qui n'aboutira probablement en augmentant encore nos impôts.

Ce n'est pas un problème de compétences. VLC, Qemu Siri ont été créé par des français.
0  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 7:08
Tu parlais de développer son propre OS

Les russes et les chinois développent leur propres OS...
Créer sa propre distribution ce n'est pas créer son propre OS, mais sur cet aspect la gendarmerie nationale (en france) l'a fait.

L'Europe a imposé le RGPD par exemple, ce qui est très bien.

L'Europe fait des choses quand même, même si on peut trouver que ce n'est pas suffisant.

Sur le plan infra, on a OVH, qui vient concurrencer les GAFA, même si il y a encore du travail pour être à hauteur des services proposés par les GAFA.

J’aimerais par exemple qu'il n'y ai plus le pack office à l'école, c'est le cas à quelques endroits mais pas une généralité.

Quant à un dual boot obligatoire avec Linux, je ne sais pas si ce serait surprenant vu que la majorité des gens ne connaissent pas.
0  1