IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un bogue de Windows 11 pourrait réduire les performances du processeur Ryzen jusqu'à 15% selon AMD
Des correctifs sont prévus pour le mois d'octobre

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

11  0 
Windows 11 est officiellement sorti, mais si vous avez un processeur AMD Ryzen, vous voudrez peut-être attendre un peu la mise à jour : la société signale que ses puces pourraient avoir des problèmes avec le nouveau système d'exploitation qui pourraient entraîner une baisse des performances allant jusqu'à 15 % dans certains cas. AMD et Microsoft ont trouvé deux problèmes principaux avec Windows 11 sur Ryzen. Le premier est que Windows 11 peut tripler la latence du cache L3. AMD indique que le problème pourrait entraîner une dégradation des performances de 3 à 5 % dans la plupart des applications concernées, tandis que certains jeux (AMD note spécifiquement ceux « couramment utilisés pour les sports électroniques ») pourraient connaître des baisses de performances de 10 à 15 %.

Dans un billet de blog, AMD a évoque des avantages pour ses processeurs Ryzen avec Windows 11 : « AMD et Microsoft permettent de nouvelles expériences utilisateur avec Windows 11, optimisé par les processeurs AMD Ryzen, offrant une prise en charge des dernières fonctionnalités et technologies pour optimiser les performances, l'efficacité, les fonctionnalités de sécurité et la connectivité. Pour les joueurs exécutant Windows 11, les cartes graphiques AMD Radeon sont conçues pour offrir des expériences de jeu hautes performances, très réactives et totalement immersives. S'appuyant sur la longue histoire de collaboration d'AMD et de Microsoft, les appareils alimentés par AMD sont prêts à prendre en charge les expériences Windows 11 dès le premier jour ».

« Nous sommes ravis de poursuivre notre étroite relation avec Microsoft alors qu'ils présentent Windows 11, avec toutes ses fonctionnalités et tous ses avantages, qui, ensemble, apportent une expérience raffinée et rationalisée aux PC équipés d'AMD », a déclaré Saeid Moshkelani, vice-président principal et directeur général, Unité commerciale client, AMD. « Les consommateurs qui possèdent déjà des produits alimentés par AMD peuvent découvrir les innovations de Windows 11 ainsi que les fonctionnalités et capacités de confiance auxquelles ils sont habitués d'AMD. »

Bien entendu, ces avantages évoqués par le constructeur ne concernent pas tous ses modèles puisque certains ne sont pas supportés par Windows 11 (nous pouvons évoquer la première génération mais également certains de la série 2000).

Cette fois-ci, AMD a publié des informations sur des bogues qui peuvent réduire les performances des processeurs Ryzen exécutant Windows 11 jusqu'à 15%, bien que le ralentissement que vous observez varie en fonction de ce que vous faites et du processeur que vous utilisez. AMD s'attend à ce que les deux bogues soient corrigés plus tard ce mois-ci.

Le premier problème identifié par AMD augmente la latence du cache L3 jusqu'à trois fois, affectant les applications qui reposent sur des performances de mémoire rapides. AMD indique que la plupart des applications concernées ralentiront de 3 à 5 %, mais que certains « jeux couramment utilisés pour l'eSport » pourraient connaître des baisses de 10 à 15 %. AMD dit qu'une mise à jour Windows résoudra ce problème plus tard ce mois-ci, donc tant que vous recherchez et installez régulièrement les mises à jour Windows, vous n'aurez rien de spécial à faire pour résoudre le problème.


Le deuxième bogue est lié à une fonctionnalité de processeur AMD qui essaie d'utiliser vos cœurs de processeur individuels les plus rapides lors de l'exécution de tâches légèrement threadées plutôt que de traiter tous les cœurs de la même manière. AMD ne donne pas de chiffre sur celui-ci, mais dit que le problème « peut être plus détectable » dans les processeurs avec huit cœurs ou plus et un TDP de 65 W ou plus. Cela inclurait la plupart des processeurs et APU de bureau Ryzen 7 et Ryzen 9 des séries 2000, 3000, 4000 et 5000. AMD indique qu'une « mise à jour logicielle », et non une mise à jour Windows, sera publiée pour résoudre le problème plus tard en octobre. Vous devrez donc peut-être installer de nouveaux pilotes de chipset AMD ou un autre logiciel pour obtenir le correctif.

Les problèmes d'AMD Ryzen sont distincts des ralentissements de performances causés par certaines des fonctionnalités de sécurité basées sur la virtualisation de Windows. En particulier, des tests effectués par des points de vente comme Tom's Hardware ont montré que la fonction de sécurité d'intégrité de la mémoire peut réduire les performances de quelques points de pourcentage dans certains jeux et tâches informatiques générales, bien que les résultats varient considérablement en fonction du logiciel que vous utilisez et du processeur que vous utilisez. La fonctionnalité est incluse à la fois dans Windows 10 et Windows 11, mais est désactivée par défaut dans les deux systèmes d'exploitation pour tous les ordinateurs portables et ordinateurs de bureau les plus récents vendus par les principaux fabricants de PC.

AMD et Microsoft ont déjà confirmé qu'ils « enquêtaient activement sur ces problèmes connus pour les résoudre via des mises à jour logicielles ». Les deux sociétés promettent qu'une mise à jour Windows et une mise à jour logicielle sont prévues plus tard ce mois-ci pour tenter de résoudre ces problèmes : « Certains utilisateurs ayant installé la version initiale de Windows 11 sur les systèmes équipés de processeurs AMD compatibles pourront/seront susceptibles de noter un impact sur les performances de certaines de leurs applications. AMD et Microsoft ont identifié deux problèmes sur lesquels les deux sociétés travaillent étroitement pour proposer les mises à jour correctives adaptées ».

En attendant, certains utilisateurs voudraient peut-être rester sur Windows 10 jusqu'à ce qu'AMD et Microsoft règlent ces problèmes.

Source : AMD

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fodger
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/10/2021 à 13:48
ne pas se jeter sur la nouveauté !
6  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/10/2021 à 18:00
Citation Envoyé par zebul66 Voir le message
Je crois qu'il y a certains qui sont capables de faire des OS bien plus sécurisé sans avoir d'exigences matérielles comme celle requises par Windows 11. Je pense à OpenBSD par exemple.
Linux s'en sort mieux aussi (?)

Enfin, j'aimerais qu'on est à l'esprit ces nouvelles exigences matérielles (pour la sécurité !) quand une nouvelle faille majeure sera découverte dans Windows 11....
Et on se dira que ça n'a servi à rien...
Sans compter que des chercheurs ont réussi à mettre en échec le TPM dans sa version la plus récente : https://arstechnica.com/gadgets/2021...in-30-minutes/
6  0 
Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/10/2021 à 21:53
Donc, en gros, avec la pénurie de composants électroniques, au point que même APPLE doit réduire sa production d'iPhones 13, il va vite y avoir plein d'ordinateurs soudainement devenus obsolètes en quelques mois...Et nous voulons sauver la planète...Enfin, pas tout le monde visiblement. Ce capitalisme de prédation est comme les dinosaures.
6  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/10/2021 à 15:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Fiabilité : les appareils qui ne répondent pas à la configuration minimale requise ont subi 52 % de plantages en mode noyau en plus. Les appareils qui répondent aux exigences minimales du système ont eu une expérience sans plantage de 99,8 %.
Donc en gros, sur des pc compatibles, on est à 99.8% de stable, et 0.2% de plantage.
Sur des PC non compatibles, on est à 52% de plantage en plus ?

Mes math scolaires sont très loin, mais si j'ai pas tout oublié, ça veut dire que sur des pc non compatibles, on est donc à 99.7% de stable et 0.3% de plantage.
Et tout ça ça justifie, selon eux, d'exclure plusieurs 10ènes de % du marché alors que ces machines sont tout à fait capable de faire fonctionner correctement l'os ?

Pour rappel, il semblerait que plus de 54% du parc professionnel ne serait pas compatible W11, y compris des machines installées depuis moins d'1 an. Les entreprises apprécient !
5  0 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/10/2021 à 15:16
Je trouve ça dingue de devoir aller trafiquer le registre pour pouvoir installer l'OS sur un PC qui ne supporte pas TPM 2...

Franchement, proposer de désactiver ce choix à l'installation (avec un truc coché par défaut si vraiment ils ne veulent pas en démordre), c'est à la portée des premiers devs venus. Ce n'est pas comme si on parlait d'un des plus gros éditeurs de logiciels du monde.

À croire qu'ils ne veulent vraiment pas que les gens contournent ce truc. Ça sent de moins en bon pour le client...
3  0 
Avatar de zebul66
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/10/2021 à 16:29
Je crois qu'il y a certains qui sont capables de faire des OS bien plus sécurisé sans avoir d'exigences matérielles comme celle requises par Windows 11. Je pense à OpenBSD par exemple.
Linux s'en sort mieux aussi (?)

Enfin, j'aimerais qu'on est à l'esprit ces nouvelles exigences matérielles (pour la sécurité !) quand une nouvelle faille majeure sera découverte dans Windows 11....
Et on se dira que ça n'a servi à rien...
3  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/10/2021 à 16:59
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Pour rappel, il semblerait que plus de 54% du parc professionnel ne serait pas compatible W11, y compris des machines installées depuis moins d'1 an. Les entreprises apprécient !
Mais voyons, ils ont jusqu'à 2025, personne ne conserve son parc 4 ans, c'est connu. Et puis s'ils veulent aller plus loin, MS va proposer une offre de maintenance annuelle au prix d'une licence W11, façon Windows XP. Rien de grave.

Quoi, on me dit dans l'oreillette que ça ressemble beaucoup à du racket ?

L'écriture Micro$oft était un peu passé de mode, peu être cela va-t-il changer....
2  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 13/10/2021 à 20:42
Pour rappel, il semblerait que plus de 54% du parc professionnel ne serait pas compatible W11, y compris des machines installées depuis moins d'1 an.
On aura pas de trop de prob sur 54 % du parc alors. Surtout que si ils poussent par le Windows update un OS qui vient de sortir ....
2  0 
Avatar de coolspot
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/10/2021 à 10:53
En plus ce Windows 11 je le regardais avec curiosité quand même (vu que j'ai migrer sur une distribution Linux depuis 2012 : Ubuntu puis Manjaro depuis 2017 quand j'ai changé mon PC) et surtout avec la refonte du windows store auquel je croyais que ca allais etre enfin un gestionnaire d'application centralisé comme le font tous les autre OS de nos jours (Mac, distrib Linux, Android, iOS, etc....)

Mais en fait non cette chiasse ne gère pas les MAJ après l'installation des application win32. Donc faudra encore passer par du bricolage à coup de ligne de commande winget ou passer sur un truc bancal comme chocolatey

Bref c'est vraiment pas Windows 11 qui va me refaire venir dans le monde WWindows.
2  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/10/2021 à 18:41
MS aime linux mais W11 comporte encore trop de bugs pour migrer. source 01net
1  0