IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 11 : le sous-système Windows pour Linux (WSL) apporte de nombreuses améliorations
Comme la prise en charge des graphiques et de l'audio dans les applications WSL

Le , par Stéphane le calme

163PARTAGES

16  0 
Depuis des années, le sous-système Windows pour Linux facilite la vie des développeurs, administrateurs système et amateurs qui ont un pied dans le monde Windows et un pied dans le monde Linux.

L'année dernière, Microsoft a présenté une évolution de WSL : WSL 2. Cette nouvelle version de l’architecture qui permet au sous-système Windows pour Linux d’exécuter des fichiers binaires ELF64 Linux sous Windows utilise un véritable noyau Linux, modifie la façon dont ces binaires Linux interagissent avec Windows et le matériel de votre ordinateur, tout en offrant la même expérience utilisateur que dans WSL 1. WSL 2 offre des performances de système de fichiers beaucoup plus rapides et une compatibilité totale des appels système, ce qui vous permet d'exécuter davantage d'applications comme Docker!

Cette nouvelle version de WSL 2 utilise les fonctionnalités Hyper-V pour créer une machine virtuelle légère avec un noyau Linux minimal. Il faut s’attendre à une meilleure compatibilité avec les logiciels Linux, y compris la prise en charge de Docker, et « une augmentation spectaculaire des performances du système de fichiers ».

Installation facilitée

Le sous-système Windows pour Linux n'est pas parfait sur Windows 11, mais apporte des améliorations.

Au départ, l'installation de WSL était plus compliquée qu'elle ne devrait l'être. Dans Windows 10 build 2004, qui a apporté WSL 2, Microsoft y a remédier. Il suffit d'ouvrir simplement une invite de commande élevée (démarrez -> tapez cmd -> cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur) , tapez wsl --install à l'invite et vous pouvez commencer. Windows 11, heureusement, poursuit ce processus sans changement.

Un simple wsl --install sans autre argument vous permet d'obtenir Hyper-V et les autres fondements de WSL, ainsi que la version actuelle d'Ubuntu. Si vous n'êtes pas un fan d'Ubuntu, vous pouvez voir quelles autres distributions facilement installables sont disponibles avec la commande wsl --list --online0 Si vous décidez que vous préférez une distribution différente, vous pouvez l'installer à la place avec, par exemple, wsl --install -d openSUSE-42.

Si vous n'êtes pas sûr de la distribution que vous préférez, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez en installer autant que vous le souhaitez, simplement en répétant wsl --list --online pour énumérer vos options et wsl --install -d distroname pour installer ce que vous voulez.

L'installation d'une deuxième distribution ne désinstalle pas la première ; elle crée un environnement séparé, indépendant de tout autre. Vous pouvez exécuter autant de ces environnements installés que vous le souhaitez simultanément, sans craindre que l'un en perturbe l'autre.

Prise en charge des graphiques et de l'audio dans les applications WSL

En plus d'une installation facile, WSL sur Windows 11 prend en charge à la fois les graphiques et l'audio dans les applications WSL. Ce n'est pas exactement une première : Microsoft a lancé WSLg en avril, avec Windows 10 Insider Build 21364. Mais Windows 11 est la première version de production de Windows avec la prise en charge de WSLg.

Si c'est la première fois que vous entendez parler de WSLg, voici la version courte est simple : vous pouvez installer des applications GUI, par exemple Firefox, à partir de votre ligne de commande Ubuntu (ou autre distribution), et elles fonctionneront comme prévu, en apportant également le son.


Dans un billet daté d'avril, Microsoft en expliquait la philosophie et les premiers objectifs:

« Lorsque nous avons commencé à envisager de prendre en charge les applications GUI dans WSL, nous avons rapidement décidé que nous voulions prendre en charge les applications X11 et Wayland. Presque toutes les applications que nos utilisateurs demandaient à exécuter dans WSL étaient basées sur X11, mais alors que la communauté desktop Linux se dirigeait vers Wayland, nous avons pensé qu'il était important de la prendre en charge. Nous ne voulions pas que Linux sur Windows soit bloqué dans le passé, limité aux applications X11, et que WSLg soit un obstacle au passage à Wayland.

« Il était également important pour nous de créer un environnement de bureau d'applications Linux qui respecte étroitement les normes. Nous voulions que les applications s'exécutent telles quelles, sans qu'aucune modification ne soit nécessaire. Nous ne voulions pas que les applications Linux aient à s'adapter ou à modifier leur comportement pour s'exécuter dans WSLg, nous voulions que WSLg suive à fond toutes les normes de bureau Linux, donc les choses fonctionnent. Nous avons vu cela comme une stratégie gagnant-gagnant. Cela évite la fragmentation et signifie une meilleure compatibilité des applications, ce qui rend les utilisateurs plus heureux. Nous avons probablement foiré une chose ou deux. Si vous les rencontrez, veuillez ne pas les contourner, faites-le nous savoir en ouvrant un ticket sur le projet WSLg GitHub afin que nous puissions les résoudre.

« Nous voulions également que WSLg soit open source et garantissions que toutes les communications entre Linux, s'exécutant dans la machine virtuelle WSL 2, et l'hôte Windows suivaient soit la norme documentée, soit le code open source disponible aux deux extrémités du canal de communication. Aucune sauce secrète autorisée. Nous voulions permettre aux développeurs de la communauté de bricoler WSLg s'ils le souhaitaient. Notre projet WSLg sur GitHub a un aperçu de l'architecture et des détails sur la façon de commencer à créer et à exécuter des versions privées de WSLg.

« En termes d'expérience utilisateur, nous voulions offrir une expérience de bureau unifiée et intégrée. Une expérience qui a permis aux applications Linux et Windows de coexister, côte à côte, sur un même bureau unifié et où les applications se comportaient de manière prévisible. Il existe de nombreuses solutions qui offrent une expérience de style bureau sur bureau. Nous voulions que WSLg soit transparent, passe en arrière-plan et permette aux développeurs de se concentrer sur leur travail, en utilisant les applications Linux ou Windows qui leur conviennent le mieux, sans tracas. La Preview offre une assez bonne expérience, mais présente encore diverses limitations qui peuvent causer des distractions. Par exemple, la Preview utilise toujours le mouvement et le redimensionnement de la fenêtre côté serveur, ce qui entraîne des opérations de déplacement et de redimensionnement de la fenêtre qui ne semblent pas aussi fluides qu'en mode natif, ce qui entraîne également l'incapacité d'aligner les fenêtres Linux sur les bords des moniteurs ou de région d'accrochage personnalisée. Ces comportements nous agacent aussi. Nous continuerons d'améliorer l'expérience au fil du temps et de réduire l'écart de comportement ou de performances entre le comportement des applications Linux et Windows, tout en nous assurant de continuer à concevoir ces solutions conformément à nos principes fondamentaux ».

Bien que Windows 11 apporte une amélioration du sous-système Windows pour Linux dans Windows 11, ce n'est toujours pas tout à fait une « vraie » machine virtuelle Linux.

Par exemple, vous ne pouvez pas exécuter l'environnement de bureau du shell GNOME lui-même sous WSLg. L'exécution d'apt install gnome-shell fonctionne bien et extrait l'énorme liste de dépendances nécessaires pour satisfaire cette demande, mais gnome-shell lui-même échoue ignominieusement avec un type de session non pris en charge, ce qui signifie effectivement qu'il n'est pas compatible à l'environnement Weston/XWayland de WSLg.

L'excellent support OpenZFS intégré d'Ubuntu est manquant. Vous pouvez installer zfsutils-linux sans difficulté, mais ce package dépend du noyau interne de Canonical avec prise en charge ZFS intégrée, que Microsoft n'a pas repris dans son propre noyau WSL2.

Les utilisateurs déterminés d'Ubuntu peuvent toujours installer zfs-fuse et s'attendre à ce que l'implémentation en mode utilisateur fonctionne aussi bien que sous Ubuntu natif, mais cela n'est pas recommandé pour la production ; l'implémentation FUSE est toujours bloquée sur 0.7.0, tandis que la version dans le noyau est 0.8.3. Cela signifie un manque de prise en charge du chiffrement natif ZFS, ainsi qu'une multitude d'autres fonctionnalités, corrections de bogues et améliorations, sans parler des implications en termes de performances de l'exécution sous FUSE plutôt que dans le noyau.

En somme, si vous êtes déjà un utilisateur du sous-système Windows pour Linux (WSL), Windows 11 offre une expérience considérablement améliorée par rapport à ce à quoi vous êtes habitué à partir de Windows 10. Il s'installe plus facilement, rend plus de fonctionnalités disponibles et offre une meilleure intégration au bureau que des solutions de contournement plus anciennes telles que l'exécution du serveur X11 de MobaXTerm.

Si vous ne savez toujours pas si ou quand passer à la mise à niveau Windows 11, son nouveau WSL amélioré pourrait bien être la meilleure raison d'aller de l'avant et de franchir le pas.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de WSL ? L'avez-vous déjà utilisé ou avez-vous l'intention de l'utiliser ?
Les améliorations apportées sur Windows 11 sont-elles suffisantes pour vous convaincre de passer à ce système d'exploitation ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/10/2021 à 21:53
Donc, en gros, avec la pénurie de composants électroniques, au point que même APPLE doit réduire sa production d'iPhones 13, il va vite y avoir plein d'ordinateurs soudainement devenus obsolètes en quelques mois...Et nous voulons sauver la planète...Enfin, pas tout le monde visiblement. Ce capitalisme de prédation est comme les dinosaures.
8  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/10/2021 à 18:00
Citation Envoyé par zebul66 Voir le message
Je crois qu'il y a certains qui sont capables de faire des OS bien plus sécurisé sans avoir d'exigences matérielles comme celle requises par Windows 11. Je pense à OpenBSD par exemple.
Linux s'en sort mieux aussi (?)

Enfin, j'aimerais qu'on est à l'esprit ces nouvelles exigences matérielles (pour la sécurité !) quand une nouvelle faille majeure sera découverte dans Windows 11....
Et on se dira que ça n'a servi à rien...
Sans compter que des chercheurs ont réussi à mettre en échec le TPM dans sa version la plus récente : https://arstechnica.com/gadgets/2021...in-30-minutes/
7  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 05/11/2021 à 10:01
Les mecs font un OS exigeant l'utilisation d'un Trusted Platform Security et ne sont même pas foutu de renouveler un certificat ou d'utiliser un certificat qui n'expire pas un mois après la sortie de l'OS.

Mais ne vous inquiétez pas, une mise à jour devrait bientôt arriver, prévoyez quand-même de ne pas devoir imprimer au cas ou il y ai une résurgence du printnightmare.
7  0 
Avatar de jpouly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/11/2021 à 10:52
J'ai quand même de plus en plus l'impression d'être pris en otage par M$ et consort, avec des mises à jour continuelles, des ajout de fonctionnalités dont on a rien à faire.

Et surtout le fait de ne pas avoir le choix de se prendre le mur dans la g....

Comme quoi, la sécurité c'est une excuse pour tout.
7  0 
Avatar de fodger
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/10/2021 à 13:48
ne pas se jeter sur la nouveauté !
6  0 
Avatar de 23JFK
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 05/11/2021 à 12:48
Ça va être fun quand Windows refusera de se mettre à jour pour cause de certificat expiré.
6  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 05/11/2021 à 13:31
Le prob c'est que le msg d'erreur sera "contactez votre administrateur"

Je ne comprends pas pourquoi l'outil de capture ne peut fonctionner sans certificat, enfin j'ai ma petite idée.
6  0 
Avatar de jvallois
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/11/2021 à 22:02
On se croirait revenu au temps de Windows 8 !

Décidément, la valse des Windows, un coup bien, un coup pourri, continue...
6  0 
Avatar de LeBressaud
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/11/2021 à 10:17
Ouvrir Windows Update et cliquer sur "Rester sur Windows 10 pour l'instant"

Je vois pas l'intérêt de faire croire que Windows 11 peut s'installer silencieusement à l'insu de l'utilisateur et diffuser une manip totalement inutile qui sera oubliée 10mn après avoir été faite et rendra la mise à jour beaucoup plus pénible une fois que celle-ci sera souhaitée.
6  0 
Avatar de Waikiki
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/10/2021 à 12:19
Ce que je souhaiterai surtout c'est qu'ils bossent sur les performances E/S pour les systèmes montés dans wsl2. Ils sont tellement dans la panade sur ce point, qu'ils ont ajouté une ligne dans leur comparatif wsl1 vs wsl2 pour prévenir que les perfs d'E/S sont à la ramasse si vous travaillez or du système de fichiers de votre wsl2.
5  0