IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 11 : Asus teste la prise en charge du système d'exploitation pour certaines anciennes cartes mères
Avec des processeurs Intel plus anciens que ceux spécifiés par Microsoft

Le , par Stéphane le calme

17PARTAGES

7  0 
Lorsque Microsoft a annoncé pour la première fois la configuration minimale requise pour son prochain système d'exploitation, plusieurs n'y ont pas beaucoup prêté attention. Mais lorsque la première préversion à l'intention du canal Bêta a été disponible, la donne a changé : c'était la première préversion de Windows 11 à exiger la configuration matérielle minimale.

Principalement en raison de sa prise en charge de TPM 2.0, Windows 11 ne fonctionnera pas sur beaucoup de systèmes, en particulier les plus anciens. Cela a provoqué de nombreux retours négatifs, amenant Microsoft à reconsidérer s'il avait ou non fait le bon choix, et l'entreprise a annoncé ses conclusions.

Il y a quelques semaines, Microsoft a décidé d'ajouter une petite poignée de processeurs Intel Core de 7e génération à la liste de support, et les systèmes qui utilisent ces puces prendront officiellement en charge la version finale de Windows 11 lors de sa sortie à l'automne. Le hic c'est qu'ils sont les seuls processeurs à être ajoutés à la liste de support, et Microsoft « maintiendra la configuration système minimale définie à l'origine ».

Les processeurs Intel Core de 7e génération, nommés Kaby Lake, ont été lancés principalement à la fin de 2016 et jusqu'en 2017, bien que de nombreux ordinateurs qui les utilisent aient été disponibles à l'achat longtemps après. Les processeurs spécifiques de 7e génération qui ont été ajoutés à la liste de compatibilité sont :
  • Processeurs de la série X basés sur les architectures Skylake-X et Kaby Lake, comme le Core i5-7640X et le Core i7-7800X
  • Processeurs Xeon série W
  • Le Core i7-7820HQ en particulier, avec la mise en garde que les systèmes avec ce processeur doivent utiliser des pilotes DCH

Si la décision de prendre en charge un processeur d'ordinateur portable Core i7 de 7e génération spécifique vous semble étrange, vous n'avez pas besoin de chercher bien loin une explication - il se trouve qu'il s'agit du processeur inclus dans le Surface Studio 2 de Microsoft, que Microsoft vend toujours mais qui n'a pas été mis à jour depuis trois ans. Le fait que Microsoft était sur le point d'arrêter de prendre en charge un PC qu'il vend actuellement et pour lequel il contrôle tout, du firmware aux pilotes, a valu à l'entreprise de s'attirer les foudres des utilisateurs et de la presse. L'ajout de la prise en charge est louable, mais c'est aussi le strict minimum : Windows 11 laissera toujours derrière lui des produits Surface aussi récents que le Surface Pro de 5e génération et le Surface Laptop de première génération de 2017 et les configurations les moins chères du Surface Book 2 de 2017 (les configurations haut de gamme utilisaient des processeurs de 8e génération, mais pas les modèles les moins chers).

Asus teste la prise en charge de Windows 11 pour certains processeurs plus anciens

Asus a commencé à tester les mises à jour du BIOS pour étendre la prise en charge de certaines cartes mères avec des processeurs Intel plus anciens que ceux spécifiés par Microsoft.

En juillet, ASUS a partagé des conseils sur les cartes mères préparées pour la mise à niveau de Windows 11. Les cartes mères répertoriées dans la documentation de l'entreprise sont livrées avec TPM 2.0, mais Asus s'engage également à prendre en charge les cartes mères avec les anciens processeurs Intel 6e et 7e génération, selon la page du micrologiciel mise à jour.

Asus a récemment publié une mise à jour du BIOS compatible Windows 11 pour un certain nombre de cartes mères Z270 pour processeurs Intel 6e et 7e génération, qui ne sont pas incluses dans la documentation officielle des spécifications du processeur publiée par Microsoft.

Asus a confirmé la prise en charge de Windows 11 dans le journal des modifications du BIOS 1501 pour MAXIMUS IX FORMULA, qui prend en charge les processeurs Intel de 6e et 7e génération.

«*Prise en charge de Windows 11 par défaut, aucune modification des paramètres requise dans le BIOS UEFI*», lit-on dans le journal des modifications.


De même, Asus a également annoncé la prise en charge bêta de Windows 11 avec la même mise à jour du BIOS sur STRIX Z270F GAMING.

«*Prise en charge de Windows 11 par défaut, aucune modification des paramètres n'est requise dans le BIOS UEFI. Veuillez noter qu'il s'agit d'une version bêta du BIOS de la carte mère qui est toujours en cours de test final avant sa sortie officielle », indique le journal des modifications.

Pour mémoire, Microsoft a souligné qu'il ne vous empêchera pas d'effectuer des installations manuelles de Windows 11 sur des systèmes qui ne répondent pas aux exigences officielles. Cela signifie que les personnes exécutant Windows 10 sur des systèmes non pris en charge ne se verront pas proposer Windows 11 via Windows Update, mais elles pourront toujours effectuer la mise à jour via un fichier ISO et une mise à niveau ou une nouvelle installation manuelle.

Ce sera une aubaine particulière pour les PC juste à la limite des exigences système de Windows 11, comme ceux exécutant des processeurs Intel Core de 6e ou 7e génération ou des processeurs AMD Ryzen de première génération. Ces puces ne prennent pas en charge quelques exigences de sécurité facultatives ésotériques, mais peuvent sinon répondre aux exigences de performances et de démarrage sécurisé et TPM 2.0 tout en bénéficiant de la prise en charge des pilotes DCH modernes d'Intel, d'AMD et de la plupart des fabricants de PC.

Microsoft vous recommande toujours activement de ne pas exécuter Windows 11 sur un système qui ne répond pas aux critères de prise en charge officiels. Selon les données des PC exécutant les versions Insider Preview, Microsoft affirme que les PC qui ne répondaient pas aux exigences avaient « 52% plus de plantages en mode noyau » que les PC qui le faisaient et que les applications propriétaires se plantaient 43 % plus souvent sur du matériel non pris en charge. Mais permettre aux utilisateurs de prendre la décision par eux-mêmes est sans doute ce que l'entreprise aurait dû faire en premier lieu : les personnes qui ne recherchent pas la mise à jour de Windows 11 ne la recevront jamais si leur matériel n'est pas à la hauteur, mais les utilisateurs avancés, les testeurs et les services informatiques qui souhaitent exécuter les derniers logiciels sur leurs ordinateurs peuvent évaluer les compromis et prendre eux-mêmes la décision.

Sources : ASUS (1, 2)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/09/2021 à 8:14
Je demande à voir.

Windows est toujours rapide après une nouvelle installation propre mais au fur à mesure que le système de fichiers grossi NTFS fait de la résistance... Et ça dégrade les performances.
12  0 
Avatar de SATS_FR
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 14:33
D'abord, sur les 11 améliorations, pas une seule ne me concerne (ça commence mal).
Ce que j'aurais voulu :
Une amélioration de la sauvegarde (héritée de W7 et jamais modifiée). Il semble qu'elle ait carrément disparu !
Un explorateur revu et amélioré.
Une amélioration de la stabilité, aussi bien avec les drivers matériels qu'au cours de mises à jour.

Microsoft a utilisé les deux mois depuis la présentation pour venter les fenêtres à bord arrondis, le changement d'aspect de la calculatrice, de paint et autres accessoires.
Il a fallu attendre la semaine dernière pour apprendre que W11 serait plus rapide que W10 (ce qui restera à vérifier) mais qui montre qu'exclure des millions de PC à cette nouvelle version juste pour du cosmétique risquait de mal passer.

La pub, c'est du psychédélique, un fantasme de publicitaire. C'est du même niveau que les pub de bagnoles qui volent. Je suis totalement hermétique à ce genre de cliché.

En clair, je ne suis pas pressé de sauter le pas.
8  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/09/2021 à 11:24
C'est bien, d'ici quelques années ils arriveront à être presque aussi bon que linux
8  2 
Avatar de Aiigl59
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 16/09/2021 à 21:22
Utilisateur de Linux depuis plusieurs décennies, ce problème me parait complètement surréaliste et et lisant cet article je ne suis pas près de retourner sous windows... (dernière expérience datant de 2015 Windows XP ou 7 si je me souviens bien)
Chez moi c'est Firefox anywhere, what else ? ...
PS: Je suis développeur indépendant en électronique, donc pas d'obligation "corporate" d'utiliser le bouzin de windoz, quel bonheur !)
7  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/09/2021 à 19:29
A bah si ils virent leur saloperie de télemetrie c'est certain que ce se sera plus rapide.
4  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/09/2021 à 16:54
Firefox a désormais sa réponse au grand méchant Chrome qui s'installe partout dans le dos de l'utilisateur. Eux aussi vont se mettre en navigateur par défaut et reprendre les PDM volées par le méchant Chrome.

(note aux mal-comprenants : ceci est bien évidemment ironique)
3  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 17/09/2021 à 10:34
En ce qui concerne la stabilité, perso je trouve que ça fait des années que Windows est très stable. Et souvent quand il plante c'est des drivers tiers qui sont responsables.
Tu diras ça aux victimes du printNightmare. Une vieille faille corrigée, le patch déclenchant soit des impressions qui partent dans le vide, soit des BSOD, selon le correctif de correctif présent sur les machines concernés.

Après, effectivement, un poste configuré correctement est globalement stable .... jusqu'au moment des mises à jour, ou là c'est le loto. Je veux bien entendre que ça peut venir de pilotes tiers, mais si un pilote marche et qu'il plante après une MàJ, je ne mets pas que le pilote en cause.

Tous les postes ne plantent pas non plus suite à MàJ.
3  0 
Avatar de shunesburg69
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/09/2021 à 12:35
Windows 11 : Microsoft affirme que, même sur du matériel plus ancien, Windows 11 va sembler nettement plus rapide que Windows 10
La belle blague vu qu'ils vont interdire la mise à niveau sur le matériel dit "ancien" (sans TPM 2.0) ils se contredisent.
2  0 
Avatar de Kelfo
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/09/2021 à 15:31
La belle blague vu qu'ils vont interdire la mise à niveau sur le matériel dit "ancien" (sans TPM 2.0) ils se contredisent.
Le TPM 2.0 est en place depuis 2014, et depuis 2016 Microsoft le demande déjà pour tous les PC commercialisé avec Windows 10.

Un PC au bout de 5ans et utilisé 35h/semaine commence un peu à se dégrader non ?
2  0 
Avatar de fodger
Membre actif https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 15:41
C'est d'une lourdeuurrrrrrrrrrrrrrrr ! Rien qu'à cause de ça je vais rester sous windows 10.
2  0