Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows a influé de façon importante sur la compréhension de ce qu'est un ordinateur personnel (PC)
Et les statistiques laissent penser que ça devrait continuer

Le , par Patrick Ruiz

157PARTAGES

9  0 
En février 2020, Windows était présent sur près des deux tiers des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables dans le monde. De façon plus précise, 73 % des ordinateurs (de bureau ou portables) fonctionnent avec une version de Windows, tandis que les Macintosh d'Apple représentent 17 %, bien qu'ils soient les deuxièmes en termes de part de marché mondiale. En outre, les deux systèmes d'exploitation suivants sont iOS et Android, qui ne représentent au total que 5 % des parts de marché. Ça c’est d’après des statistiques de la firme Statista.


Les statistiques de fréquentation des forums Developpez.net du mois de février 2020 ne présentent pas une autre réalité. Ici aussi, Windows demeure largement en tête.


Ainsi, dans la filière des ordinateurs de bureau et des laptops, c’est une véritable hégémonie de la famille de systèmes d’exploitation Windows. L’écart est énorme et compte tenu de celui-ci, la situation devrait perdurer pour on ne sait combien de temps encore. C’est une situation qui tire ses racines dans l’histoire de cette famille d’OS.

La particularité de la famille de systèmes d’exploitation Windows est qu’elle croise le chemin de l’architecture matérielle x86 qui devient dominante dans les années ‘80. En effet, dès sa sortie, l’IBM PC modèle 5150 est proposé au public avec MS-DOS (Microsoft Disk Operating System) comme système d’exploitation. L’histoire de Windows débute en 1983 lorsque Microsoft annonce le développement d’une interface graphique du même nom pour MS-DOS. Depuis, la famille de systèmes d’exploitation Windows et l’architecture x86 ont fait route commune tant sur le matériel d’IBM que sur les plateformes dites compatibles. En effet, en 2012 presque tous les ordinateurs personnels sont des compatibles PC (Personal Computer), c’est-à-dire, des machines compatibles avec la gamme d’ordinateurs personnels issue de l’IBM PC. Aujourd’hui, la terminologie IBM PC reste en principe une description historique puisqu’IBM ne vend plus d’ordinateurs personnels. Seulement, elle continue d’influer sur la compréhension de ce qu’est un PC. En effet, en raison des liens historiques mis en avant, un PC est vu par plusieurs personnes comme un ordinateur équipé d’un système d’exploitation de la famille Windows.

La position d’hégémonie de Windows pourrait cependant céder aux velléités de différents pays de s’extirper de la dépendance aux technologies américaines. En Chine par exemple, les initiatives autour de la mise sur pied d’un système d’exploitation national se multiplient. La dernière en date a pour nom de baptême UOS Linux – Unified Operating System Linux.

Du point de vue de la dénomination, c’est une nouveauté, mais sous le capot, l’effort s’appuie sur une distribution connue du public : Deepin Linux qui existe depuis 2004. En fait, la première version stable de UOS Linux disponible depuis le mois de janvier correspond à la vingtième mouture de Deepin Linux (Deepin Linux v20). C’est le résultat du rachat de Wuhan Deepin Technology (l’entreprise derrière Deepin Linux) par Union Tech – un joint-venture qui met ensemble des entreprises qui appartiennent à l’état chinois avec Wuhan Deepin Technology.


C’est connu, Linux peine à s’imposer sur le desktop et c’est justement sur ce constat que les têtes derrière UOS Linux ont axé son développement. Le groupe (Union Tech) corrige un certain nombre de tares connues pour faire partie des raisons pour lesquelles Linux n’arrive pas à s’imposer dans la filière des systèmes d’exploitation de bureau. Avec la sortie de UOS Linux (ou Deepin Linux v20), l’éditeur assure que le système d’exploitation prend en charge des processeurs de fabricants locaux comme Longsoon et Sunway. La manœuvre est destinée à s’assurer que ce dernier soit installé sur des ordinateurs dotés dudit matériel et livrés aux utilisateurs. Union Tech annonce des temps de démarrage pouvant descendre jusqu’à 30 secondes sur lesdites plateformes. En sus, le groupe annonce des partenariats avec des entreprises comme Huawei dans le but de voir le système d’exploitation installé par défaut sur ses ordinateurs portables. La stratégie vise à faire en sorte que l’OS gagne plus en popularité au niveau national ; une approche qui pourrait avoir des retombées positives pour le système d’exploitation à l’échelle globale… C’est en tout cas ce qu’espèrent les esprits derrière la manœuvre qui veulent prouver que la Chine peut aussi exporter de bons systèmes d’exploitation.

D’après Union Tech, l’OS répond aux besoins quotidiens sur le desktop même s’il ne prend pas en charge de nombreux logiciels professionnels. « Le système d'exploitation national est maintenant pratiquement prêt. Ce n'est pas encore un remplacement à 100 %, mais il répond déjà aux besoins essentiels de l'utilisateur. Son adoption se fera dans le cadre d’un processus progressif », déclare Liu Wenhan – le manager général d’Union Tech.

Source : Statista

Et vous ?

Quels sont les facteurs additionnels qui, selon vous, expliquent pourquoi Windows a eu tant d’influence sur la compréhension de ce qu’est un PC ?
L’installation par défaut de Linux sur les plateformes matérielles des fabricants est-elle l’ingrédient qui manquait pour venir détrôner Windows sur le desktop ?
Pendant combien d’années encore pensez-vous que Windows dominera dans la filière desktop ? Pourquoi ?

Voir aussi :

2017 est officiellement l'année de Linux desktop selon un utilisateur de macOS : le patron de la Fondation Linux, quel message aux fans de Linux ?
Linux franchit la barre des 3 % sur les PC et se rapproche de macOS (5,84 %), les Linuxiens peuvent-ils rêver à la seconde place après cet exploit ?
Marché des PC : Linux franchit la barre des 2 % d'après Net Applications, un exploit pour le système qui est un peu plus populaire chez les IT pros

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de droggo
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/04/2020 à 14:16
Bonjour,

Je ne sais pas où ils ont récupéré leurs données, mais à ce que je vois autour de moi, un PC reste une boîte noire ayant un fonctionnement presque "magique".

4  0 
Avatar de tarassboulba
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/04/2020 à 11:45
Un autre soucis que je vois poindre du coté chinois c'est la consommation absurde de puissance électrique pour les PC domestiques et autres équipements liés.
Il ne faut pas oublier que historiquement la gabegie de Windows, tant du point de vue électrique, comptant les temps morts pendant les chargements, le travail perdu par plantage, reboot, mise à jour, sans compter la course à la puissance de calcul pour pallier les carences fonctionnelles de l'OS qui ont permis la course à l’échalote et le renouvellement constant et toujours plus rapide du matériel, commence sans doute à agacer sérieusement les planificateurs chinois.
Ils sont face à un industriel qui "l'oblige" à renouveler son parc informatique tout en prélevant une manne électrique toujours croissante, tout en étant tributaire d'un fournisseur étranger.
Trois sources de coûts qu'il est possible d'essayer de réduire.

Sans doute l’alternative Linux, pourrait être une tentative de pallier au renouvellement trop rapide du parc et aux trop fortes consommations électriques.

Une raison principale de l'absence de percée des Linux est l'absence de validation centrale des matériels annexes, imprimantes, scanner, appareil photos, et des "drivers' associés.

Un vendeur de matériel a toujours avantage à apposer une estampille de marque connue certifiant sa qualification matérielle.
En cette matière, Linux n'a pas
(1) de marque à mettre en avant
(2) de "bureau central de vérification"
(3) de certification matérielle centralisée unique.
L'initiative chinoise peut permettre de fournir ces trois éléments, ce qui sur le marché interne chinois, "usine du monde" peut avoir un impact direct sur les estampillage de matériels.
Cela est de nature à fournir un support de visibilité à Linux en général.

Windows a tout misé sur le commercial et le résultat a été qu'un piètre OS est devenu la norme.

IBM avec son OS/2 avait un bon potentiel mais ils se sont fait repasser ( un terme très gentil ) au niveau commercial par Microsoft.

Le principe breveté de Microsoft d'un l'OS qui fait tout bien, tant qu'il ne plante pas sans raison, a largement participé du dégoût de l'usagé pour une quelconque tentative de comprendre "comment ça se passe à l’intérieur".
L’infantilisation permet de vendre la solution aux problèmes, aussi pourri soit la solution.
à l'inverse, quand vous êtes tellement dégoûte par l'outil que vous utilisez car plus vous essayer de comprendre plus vous comprenez que l'outil est juste pourri, la solution d'acheter un palliatif que vous savez pertinemment provisoire, alors, vous êtes mûr pour vous abonner à un bureau à distance "windows 365" devenant "microsoft 365", afin de vous faire traire régulièrement avec moindre douleur mais non sans ressentiment.
5  1 
Avatar de GruntZ
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 02/04/2020 à 19:57
"Windows", c'est comme "Frigidaire" ou "Mobylette".
Les gens ne savent pas ce que c'est, mais savent le reconnaître ... vaguement, du moins, le look de base et le paradigme d'accès.

Face à un "machin informatique" dont ils n'ont qu'une connaissance parcellaire, ils cherchent à retrouver des réflexes dont ils ne comprennent pas l'origine (zone de confort, peur du changement, inadaptabilité, appelez ça comme vous voulez).

J'ai vaguement souvenir d'un canular de Wired (je crois) qui avait fait passer un linux quelconque pour le prochain Windows, quelques semaines avant les premières preview de la version 8; les gens y avaient cru, et bien sûr, certains trouvaient que "c'était mieux avant", d'autres que " c'était nouveau et génial". Le marketing à fait le reste.

Parler d'influence, terme neutre, ni bon ni mauvais, me gêne. Formatage me semble plus approprié.
3  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/04/2020 à 15:27
Je comprends pas bien à la fois le titre de la news et son contenu :


"Windows a influé de façon importante sur la compréhension de ce qu’est un ordinateur personnel (PC)"

et


"Seulement, elle continue d’influer sur la compréhension de ce qu’est un PC. En effet, en raison des liens historiques mis en avant, un PC est vu par plusieurs personnes comme un ordinateur équipé d’un système d’exploitation de la famille Windows."


Un PC est de toute façon un ordinateur personnel (Personnal Computer), même si un ordinateur n'est pas toujours un PC !!
D'ailleurs un Mac est un PC aussi (avec ou sans Windows)...

C'est plutôt sur la compréhension (mot utilisé dans le titre) de ce qu'il y a dedans qu'il faudrait détailler un plus l'étude...
3  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 02/04/2020 à 18:12
Windows a influé de façon importante sur la compréhension de ce qu’est un ordinateur personnel
Ben oui, Windows est installé sur 75% des ordis personnel de la planète et ce depuis les années 80. Il ne peut donc qu'avoir influé, que ce soit en positif ou négatif d'ailleurs.

Tout comme Google pour Internet.
2  0 
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/04/2020 à 15:37
Union Tech annonce des temps de démarrage pouvant descendre jusqu’à 30 secondes sur lesdites plateformes
C'est tout sauf un exploit (dans le sens non informatique du terme) !
Ma bécane tournant sous Windows et sur un modeste Pentium G3220 depuis cinq ans met bien moins de temps à démarrer !
3  1 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 02/04/2020 à 14:20
L'article original évoque simplement le fait qu'aujourd'hui, quand in parle de Windows, d'un ordinateur Windows, c'est synonyme à ce que l'on définissait avant par "Personal Computer" de IBM.

Je pense qu'il y a eu un oubli dans l'écriture de cet article sur dvp.com. Car en effet le matériel, le secteur, l'usage, et la diffusion du savoir (relatif à l'informatique), à très fortement évolué depuis les années 80 jusqu'à aujourd'hui ...et plusieurs acteurs de renom ont influencés ces différents aspects.
aujourd'hui, "PC" peut avoir plusieurs sens : 1) désigne un ordinateur de manière générale, 2) désigne un type d'ordinateur plus spécifique (par son prix, son usage, son environnement physique, sa dimension /puissance /taille...), 3) désigne un type d'ordinateur tel qu'il était défini par IBM dans les années 80-90.

Pour ce qui est de l'influence sur la compréhension, j'avoue ne pas saisir avec certitude les propos de l'article.
Windows n'a pas diffuser l'informatique personnelle, il a profité d'une démocratisation de l'équipement informatique pour se diffuser et pénétrer le marcher.
Néanmoins la manière d'implémenter certains mécanismes et de les désigner par un terme, impose au public une certaine vision de la chose, ce qui est une influence non négligeable de la part d'un acteur principal.

pour revenir sur l'article :
les chinois fabriquent leur propres puces, intègrent le support matériel et logiciel dans leur propre matos et OS... il ne leur manque plus qu'à forcer tout les éditeurs de logiciels "métier" de développer pour leur Deepin maison.
C'est peut-être ce point là qui sera le plus critique. pour un usage personnel classique, on peut raisonnablement supposer que l'OS est déjà fonctionnel.
1  0 
Avatar de Dyglosone
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 03/04/2020 à 9:03
Nous voyons que l'unix commence à gagner plus en plus du terrain que
Avant , il ne plus un système d'exploitation réservé à un catégorie des personnes.
Les gens découvrent déjà sa puissance de quoi il est capable,
Ben là ,windows à déjà gros morceau sur la Dent
1  0 
Avatar de ManPaq
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/04/2020 à 7:45
A mon humble avis la compatibilité PC est née avec le PS2 d'IBM qui fût à l'initiative de l'uniformisation des ports périphériques (din pour souris et claviers) et de la ligne officielle des PC de la même marque, tous compatibles entres eux. Le DOS est une initiative d'IBM et Microsoft s'est attelé à la tâche avec d'autant plus de réussite que la firme de Redmond s'y est même consacré en imposant (en se l'appropriant) finalement son propre cahier des charges.

Le shell de ms permettait d'intégrer un milieu ouvert sur la gestion des documents et l'espace disque: l'aspect visuel est né de la rencontre des intérêts du grand public et du quotidien des bidouilleurs, toujours à explorer les tréfonds de l'os et à arranger les .sys et .bat afin d'optimiser l'usage des mémoires paginées et virtuel, pouvoir upgrader le hardware avec l'intel(dans mon cas).

C'est surtout la présentation (et le but de l'os) des dossiers, les uns en autoboot, les autres en autorun et en éxécutables, en laissant de la place pour les dossiers personnels qui a permis à windows de percer: au prix d'une gestion des droits propriétaire et réservée...

A noter que le choix primordial d'intel par IBM est autant responsable de la montée de Windows que le PC lui-même... en comparaison de l'architecture parallèle de Mac qui a adopté son propre OS, avec plus ou moins de réussite?
0  0 
Avatar de henryII
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 07/04/2020 à 12:20
En même temp, Android c'est jamais que Linux… En additionnant les deux, Linux en tant que système d'exploitation est bien deuxième.
Et si on va plus loin, L'OS copié par Apple, c'est de l'Unix.
Donc, on va additionner les 3 systèmes dérivés de Unix pour comparer… C''est déjà plus la même chose…

Quoi qu'il en soit, la vérité est ailleurs…
Windows s'étouffe tellement qu'il dérive vers Linux, dont il ne se privera pas d'utiliser le noyau Linux le moment venu… Ca se prépare… ou alors vous avez de la "paille " dans les yeux…
Linux est sur tous les serveurs, sur tous les pc des développeurs (enfin, non mais bon…) sur tous les supercalculateurs (ah si) !

Windows n'est sur le PC des ménagères que parce que les accords commerciaux avec les constructeurs et les distributeurs sont féroces.
Mais on s'en fout… Que les ménagères fassent joujou avec Edge (les meilleur jamais vu, déjà tapé dans la première poubelle venue pour piquer le moteur de google) c'est leur problème.

Ceux qui utilisent uniquement Linux Unix comme tous les amateurs d'Apple savent pourquoi pas Windows et ils comprendront le fond de mon message.
Les autres on s'en fout.

De toute façon, il n'y a qu'une seule issue à tout ça… quand Microsoft aura fini de vendre et de revendre avec un autre nom son noyau NT des années 80, patché gros comme 10 nouveaux OS (vide les mises à jour), il sait déjà vers quoi se tourner.
En plus, c'est pas illégal
0  0