Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft indique que les mises à jour du Windows Subsystem for Linux 2 (WSL2) seront fournies via Windows Update
Dans Windows 10 version 2004

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

3  0 
Microsoft a annoncé que non seulement le sous-système Windows pour Linux - ou WSL 2 comme il est également connu - sera bientôt généralement disponible dans Windows 10 version 2004, mais également que le noyau Linux sera mis à jour via Windows Update.

La nouvelle approche intervient lorsque Microsoft supprime le noyau Linux de l'image du système d'exploitation Windows. Le changement dans la livraison des mises à jour permettra à Microsoft d'extraire les mises à jour plus rapidement qu'auparavant et élimine le besoin d'interaction avec l'utilisateur.

Microsoft dit que l'une des raisons pour lesquelles il apporte la modification au processus de mise à jour est qu'il permettra aux gens de s'assurer que leur noyau Linux est mis à jour sans avoir à y penser. Mais ce changement ne se produit pas immédiatemMicrosoft indique que les mises à jour du Windows Subsystem for Linux 2 (WSL2) seront fournies via Windows Update,
dans Windows 10 version 2004

Microsoft a annoncé que non seulement le sous-système Windows pour Linux - ou WSL 2 comme il est également connu - sera bientôt généralement disponible dans Windows 10 version 2004, mais également que le noyau Linux sera mis à jour via Windows Update.

La nouvelle approche intervient lorsque Microsoft supprime le noyau Linux de l'image du système d'exploitation Windows. Le changement dans la livraison des mises à jour permettra à Microsoft d'extraire les mises à jour plus rapidement qu'auparavant et élimine le besoin d'interaction avec l'utilisateur.

Microsoft dit que l'une des raisons pour lesquelles il apporte la modification au processus de mise à jour est qu'il permettra aux gens de s'assurer que leur noyau Linux est mis à jour sans avoir à y penser. Mais ce changement ne se produit pas immédiatement. La société affirme que les utilisateurs de l'anneau lent de Windows Insiders devront installer manuellement le noyau pour l'instant, mais Windows Update prendra le relais dans quelques mois.

Microsoft explique que « Notre objectif final est que ce changement soit transparent, un changement où votre noyau Linux est mis à jour sans que vous ayez besoin d'y penser. Par défaut, cela sera entièrement géré par Windows, tout comme les mises à jour régulières sur votre machine. Dans la version initiale de Windows 10, version 2004, et dans la dernière version de la Windows Insiders Slow Ring Preview, vous devrez temporairement installer manuellement le noyau Linux et recevrez une mise à jour dans quelques mois qui ajoutera des capacités d'installation et de maintenance automatiques. Nous avons apporté cette modification maintenant et aurons un correctif plus tard pour garantir que tous les utilisateurs de la version générale initiale de WSL2 seront desservis via ce modèle dynamique, et personne ne restera dans un état intermédiaire en utilisant le système précédent ».


Si vous avez déjà accédé à vos paramètres Windows et cliqué sur « Rechercher les mises à jour », vous avez peut-être vu certains autres éléments mis à jour comme les définitions de logiciels malveillants Windows Defender, ou un nouveau pilote de pavé tactile, etc. Le noyau Linux dans WSL2 sera désormais proposé via cette même méthode, ce qui signifie que vous obtiendrez la dernière version du noyau indépendamment de la consommation d'une mise à jour de votre image système Windows. Vous pouvez vérifier manuellement les nouvelles mises à jour du noyau en cliquant sur le bouton « Rechercher les mises à jour », ou vous pouvez laisser Windows vous tenir à jour comme d'habitude.

Si vous installez WSL pour la première fois, Windows va vérifier les mises à jour et installer le noyau Linux pour vous pendant le processus d'installation de WSL.

Il ne faut pas oublier que WSL2 s’accompagne de nouvelles commandes pour vous aider à contrôler et afficher vos versions et distributions WSL.

wsl --set-version <Distro> <Version> utilisez cette commande pour convertir une distribution utilisant l’architecture WSL 2 ou l’architecture WSL 1.

: la distribution Linux spécifique (par exemple «Ubuntu»)

: 1 ou 2 (pour WSL 1 ou 2)

wsl --set-default-version <Version> modifie la version d'installation par défaut (WSL 1 ou 2) pour les nouvelles distributions.

wsl --shutdown arrête immédiatement toutes les distributions en cours et la machine virtuelle à utilitaire léger WSL 2.

« La machine virtuelle qui alimente les distributions WSL 2 est quelque chose que nous souhaitons gérer entièrement pour vous. Nous la mettons donc en place lorsque vous en avez besoin et la fermons lorsque vous en avez fini. Dans certains cas, vous souhaiterez peut-être l’arrêter manuellement. Cette commande vous permet de le faire en mettant fin à toutes les distributions et en arrêtant la machine virtuelle WSL 2 ».

wsl --list --quiet ne liste que les noms de distribution.

Cette commande est utile pour les scripts, car elle ne sort que les noms des distributions que vous avez installées sans afficher d’autres informations telles que la distribution par défaut, les versions, etc.

wsl --list --verboseAffiche des informations détaillées sur toutes les distributions.

Cette commande répertorie le nom de chaque distribution, l’état de la distribution et la version qu’elle exécute. Elle indique également les distributions par défaut avec un astérisque.

Source : Microsoftent. La société affirme que les utilisateurs de l'anneau lent de Windows Insiders devront installer manuellement le noyau pour l'instant, mais Windows Update prendra le relais dans quelques mois.

Microsoft explique que « Notre objectif final est que ce changement soit transparent, un changement où votre noyau Linux est mis à jour sans que vous ayez besoin d'y penser. Par défaut, cela sera entièrement géré par Windows, tout comme les mises à jour régulières sur votre machine. Dans la version initiale de Windows 10, version 2004, et dans la dernière version de la Windows Insiders Slow Ring Preview, vous devrez temporairement installer manuellement le noyau Linux et recevrez une mise à jour dans quelques mois qui ajoutera des capacités d'installation et de maintenance automatiques. Nous avons apporté cette modification maintenant et aurons un correctif plus tard pour garantir que tous les utilisateurs de la version générale initiale de WSL2 seront desservis via ce modèle dynamique, et personne ne restera dans un état intermédiaire en utilisant le système précédent ».


Si vous avez déjà accédé à vos paramètres Windows et cliqué sur « Rechercher les mises à jour », vous avez peut-être vu certains autres éléments mis à jour comme les définitions de logiciels malveillants Windows Defender, ou un nouveau pilote de pavé tactile, etc. Le noyau Linux dans WSL2 sera désormais proposé via cette même méthode, ce qui signifie que vous obtiendrez la dernière version du noyau indépendamment de la consommation d'une mise à jour de votre image système Windows. Vous pouvez vérifier manuellement les nouvelles mises à jour du noyau en cliquant sur le bouton « Rechercher les mises à jour », ou vous pouvez laisser Windows vous tenir à jour comme d'habitude.

Si vous installez WSL pour la première fois, Windows va vérifier les mises à jour et installer le noyau Linux pour vous pendant le processus d'installation de WSL.

Il ne faut pas oublier que WSL2 s’accompagne de nouvelles commandes pour vous aider à contrôler et afficher vos versions et distributions WSL.

wsl --set-version <Distro> <Version> utilisez cette commande pour convertir une distribution utilisant l’architecture WSL 2 ou l’architecture WSL 1.

: la distribution Linux spécifique (par exemple «Ubuntu»)

: 1 ou 2 (pour WSL 1 ou 2)

wsl --set-default-version <Version> modifie la version d'installation par défaut (WSL 1 ou 2) pour les nouvelles distributions.

wsl --shutdown arrête immédiatement toutes les distributions en cours et la machine virtuelle à utilitaire léger WSL 2.

« La machine virtuelle qui alimente les distributions WSL 2 est quelque chose que nous souhaitons gérer entièrement pour vous. Nous la mettons donc en place lorsque vous en avez besoin et la fermons lorsque vous en avez fini. Dans certains cas, vous souhaiterez peut-être l’arrêter manuellement. Cette commande vous permet de le faire en mettant fin à toutes les distributions et en arrêtant la machine virtuelle WSL 2 ».

wsl --list --quiet ne liste que les noms de distribution.

Cette commande est utile pour les scripts, car elle ne sort que les noms des distributions que vous avez installées sans afficher d’autres informations telles que la distribution par défaut, les versions, etc.

wsl --list --verboseAffiche des informations détaillées sur toutes les distributions.

Cette commande répertorie le nom de chaque distribution, l’état de la distribution et la version qu’elle exécute. Elle indique également les distributions par défaut avec un astérisque.

Source : Microsoft

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Leruas
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/05/2020 à 19:35
A quand l'inverse sous Linux ?
Au boulot Microsoft
3  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 07/05/2020 à 11:17
Avec la mise à jour du WSL par Microsoft, «*ces problèmes ont été résolus dans WSL 2 en incorporant une VM Linux complète de première génération dans Windows et en déplaçant les opérations de fichiers sur un disque réseau VHD (Virtual Hardware Disk)*».
Si c'est pour utiliser la virtualisation, pourquoi utiliser WSL plutôt qu'une VM ?
2  0 
Avatar de xhe11662
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/05/2020 à 12:33
Si c'est pour utiliser la virtualisation, pourquoi utiliser WSL plutôt qu'une VM ?
Par ce que c'est sur le meme filesystem, donc t'a moyen d'avoir ton IDE ouvert sur du code compilé/executé par WSL(2)

Et oui, je sais qu'il est possible de faire un montage d'un volume d'une VM dans l'host ou inversement ... si c'est pour énumérer tout ce qu'on sait déjà faire on va pas s'en sortir.
0  0 
Avatar de DMike92
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/05/2020 à 22:53
Ben non, comme sur un vrai linux.
0  0 
Avatar de phil995511
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/05/2020 à 17:53
Ca c'est installé sans le moindre soucis chez moi sur mes deux machines x64.

Je regrette le temps où on nous fournissant simplement des Services Pack, c'était quand même bien plus simple à gérer que des réinstallations completes via des ISO's.

Tout ça pour jouer de temps en temps sur ces machines ou pour faire l'upgrade firmware non pris en charge sous Linux... Décidément Windows ce n'est plus guère mon truc.
0  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 29/05/2020 à 7:02
Pour ceux qui sont sur une connexion lente, Windows 10 offre désormais un meilleur contrôle sur la quantité de bande passante utilisée par Windows Update. Vous pouvez désormais limiter les vitesses de téléchargement par un pourcentage de bande passante ou un nombre spécifique de Mbps.
Oh merci ! Mais merci !
Cela m'évitera de devoir cliquer sur le bouton "stopper les mises à jours pendants 7 jours"...

Je pourrai revoir les quotas quand j'aurai la fibre... Un de ces jours... Lointain... Horizon bien lointain...
Quoi ? On me dit qu'on ne peut atteindre la ligne de l'horizon ?
0  0 
Avatar de Gluups
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/05/2020 à 8:53
Et ... Est-ce que les mises à jour vont enfin contrôler la place restante, plutôt que de planter la machine et dire une fois que c'est fait qu'il faut leur faire de la place ?
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 29/05/2020 à 11:36
Il y a depuis l'update d'avril 2019 une gestion d'espace réservé.
0  0 
Avatar de Gluups
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/05/2020 à 13:23
Ah, ben on a bien fait de parler de mises à jour, parce que ça fait quelques mois que je peste après des mises à jour qui m'ont mis mon Windows à plat.
Apparemment la compression m'a donné juste assez de place pour faire ce que j'ai à faire avant la révision.
Juste à ce point c'est gonflé, mais avec un peu de pot j'y arrive.

Merci pour l'info.
0  0 
Avatar de Aizen64
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/05/2020 à 16:23
J'ai réussi à l'installer sans problèmes, la durée d'installation est assez longue, 1h sur un SSD en SATA 6GB/s.

Des fonctionnalités bienvenues même si utilisés par peu de personnes :
- accessibilités (visibilité du curseur etc...),
- WSL 2 même si j'ai pas trop utilisé ma distro,
- peut-être que je me mettrai aux bureaux virtuels, le renommage est pratique

J'aimerais bien qu'ils intègrent dans Windows des projets annexes :
- PowerToys pouur la partie FacyZones qui permet de "découper" l'écran autrement qu'en 4 zones, l'ajout de la prévisualisation de Markdown et SVG
- inclure Windows terminal à Windows avec MAJ régulières, au pire c'est pas si complexe à compiler donc je suis un peu au delà de la v1.0 actuelle
- virer le panneau de config, ça sert à quoi d'avoir paramètres et le panneau de config ?

Les améliorations mais je n'y crois pas trop :
- OS X a des couleurs différentes pour les icones préférences systeme, ça rend beaucoup plus facile de retrouver la bonne info, et OS X est bien mieux organisé à ce niveau selon moi.

Ca va dans la bonne direction, juste je me demande ce que pensent les DSI car mettre à jour un parc de machines tous les 6 mois ça doit pas être possible si ?
0  0