Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft annonce la fin du support de Windows 7 et fait ses adieux au système d'exploitation
Alors que plus de la moitié des entreprises n'ont pas encore fini de passer à Windows 10

Le , par Bill Fassinou

45PARTAGES

11  0 
Microsoft l’a longtemps répété pendant ces quatre dernières années : la fin de vie de Windows 7 approche à grands pas. Comme projeté, l’entreprise a annoncé ce 14 janvier la fin du support de son système d’exploitation Windows 7. Microsoft a publié hier les derniers correctifs pour le système à l’occasion du Patch Tuesday et abandonne ainsi Windows 7. L’utilisation de ce dernier devient donc très dangereuse, car il est désormais exposé à toute sorte de vulnérabilités et d’attaques. Cela dit, des enquêtes ont quand même révélé que plusieurs entreprises aux États-Unis et au Royaume-Uni traînent toujours Windows 7.

« Microsoft s'est engagé à fournir 10 ans de support produit pour Windows 7 lors de sa sortie le 22 octobre 2009. Cette période de 10 ans est maintenant terminée, et Microsoft a mis fin au support de Windows 7 afin que nous puissions concentrer notre investissement sur le support de nouvelles technologies et de nouvelles expériences formidables », a écrit hier la société dans une foire aux questions sur son site Web. L'assistance technique et les mises à jour logicielles de Windows Update qui aident à protéger les PC ne sont plus disponibles pour le produit.

Par conséquent, Microsoft vous recommande fortement de passer à Windows 10 pour éviter une situation où vous auriez besoin d'un service ou d'une assistance qui ne sont plus disponibles. En d’autres termes, si une nouvelle vulnérabilité de sécurité ou un bogue logiciel est découvert dans Windows 7, Microsoft n'est plus obligé de publier un quelconque correctif pour corriger le problème sur le système non pris en charge. Cela pourrait porter préjudice aux individus et aux organisations qui dépendent encore du système d’exploitation Windows 7.


Cette situation pourrait bien s’afficher dans les prochains mois, car les analystes estiment à 200 millions le nombre d’ordinateurs exécutant encore Windows 7. Selon le site d'analyse du trafic Web StatCounter, près d'un quart des utilisateurs de Windows dans le monde entier utilisent encore Windows 7. Par ailleurs, une enquête de Kollective, une société de diffusion de contenu basée dans l’Oregon, auprès de cent sociétés aux États-Unis et au Royaume-Uni a montré que 53 % des entreprises n'ont pas commencé ou terminé la migration de Windows 7 vers Windows 10.

La présence de Windows 7 est très répandue au Royaume-Uni, où environ deux tiers des sociétés utilisent encore le système d'exploitation sur certains appareils. Les entreprises américaines sont plus susceptibles d'être passées à autre chose, 40 % d'entre elles ayant déclaré qu'elles disposaient encore de Windows 7. Mais un dixième des personnes interrogées n'avaient aucune idée si Windows 7 fonctionnait encore sur des périphériques au sein de leur organisation. Cette situation a déclenché l’alerte chez les experts en sécurité du Royaume-Uni.


Le risque potentiel est tel que le National Cyber Security Centre (NCSC), la branche cybernétique du service de renseignement du GCHQ (Government Communications Headquarters) du pays, a émis une mise en garde sur l'utilisation continue des PC et des ordinateurs portables sous Windows 7. Le NCSC a dit aux utilisateurs qu'ils ne devraient pas utiliser les appareils Windows 7 lorsqu'ils accèdent à des données personnelles ou lorsqu’ils effectuent des achats sur Internet.

« Le NCSC encourage tout le monde à mettre à niveau les appareils fonctionnant encore sous Windows 7, ce qui leur permettra de continuer à recevoir des mises à jour logicielles de Microsoft qui les aident à protéger leurs appareils », a déclaré un porte-parole du NCSC. L’agence a aussi recommandé de remplacer les appareils non pris en charge dès que possible, de déplacer les données sensibles vers un appareil pris en charge et de ne pas les utiliser pour des tâches telles que l'accès à des comptes bancaires et autres comptes sensibles.

Ils devraient également envisager d'accéder à leurs e-mails depuis un autre appareil. Toutefois, Microsoft a laissé une marche de manœuvre aux entreprises qui ne sont pas encore prêtes à migrer, semblable à ce qu'elle a fait avec Windows XP. Il propose un forfait de soutien prolongé payant qui, cette année, coûtera aux entreprises 25 $ par appareil fonctionnant sous Windows 7 Enterprise et 50 $ par PC Windows 7 Pro. Le coût du support doublera l'année suivante pour les deux, se stabilisant à 100 $ par licence Windows 7 Enterprise et 200 $ par licence Windows 7 Pro.

En outre, cela peut représenter une source de revenus importante pour Microsoft, compte tenu des frais payés par les grandes entreprises et les organismes gouvernementaux pour maintenir le support de Windows XP. Par exemple, en 2015, la Marine américaine aurait versé 9 millions de dollars à Microsoft pour qu'il continue à prendre en charge Windows XP, Office 2003, Exchange 2003 et Server 2003, un contrat qui prévoyait la possibilité de poursuivre la prise en charge jusqu'en 2017 pour un montant pouvant atteindre 30 millions de dollars.

Enfin, l’on estime que le réel danger se trouve dans les systèmes “zombies” qui continuent d'exister sans support. En 2017, Microsoft s’est vu obligé de publier un correctif d'urgence pour Windows XP et d'autres versions de Windows non prises en charge en raison de l'épidémie du ver informatique WannaCry. Microsoft a surtout agi de la sorte à cause de l'utilisation continue de ces systèmes d'exploitation par les hôpitaux et d'autres organisations essentielles.

Sources : Microsoft, StatCounter, Kollective : Rapport de l’étude (PDF)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Les messages annonçant la fin de vie Windows 7 commenceront à apparaître le mois prochain. Microsoft promet qu'il sera possible de les désactiver

Malgré la mise au rebut de Windows 7, Microsoft continuera à prendre en charge Microsoft Security Essentials en fournissant des mises à jour des signatures pour sa solution antivirus

Microsoft étend la fin du support de Windows 7 et Windows 8/8.1 pour les équipements Skylake jusqu'à la fin du support étendu de ces systèmes

Une entreprise sur trois dispose encore de déploiements actifs de Windows XP, malgré les risques liés à la fin du support de l'OS

Ransomware WannaCry : Quelles erreurs ont commises ses auteurs ? Et comment en tirer profit, d'après Kaspersky Lab

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/01/2020 à 20:16
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Maintenant, il vend la correction des bugs ce ces propres produits.
Faut quand même arrêter d'être de mauvaise foi, un peu.

La correction de bug a été gratuite pendant 10 ans, elle est désormais payante, uniquement pour des entreprises qui veulent absolument un support supplémentaire. Cela sert à compenser le fait de maintenir des équipes sur des produits obsolètes et plus commercialisés et qui donc ne rapporte plus. Equipes qui, de fait, ne peuvent pas (ou pas autant) travailler sur les produits actuels commercialisés, qui eux rapportent encore. Il est normal qu'il y ait contre-partie financière, il n'y a rien de choquant à cela.

Rien de choquant d'autant plus que c'est inscrit dans le contrat initial et c'était connu dès le départ, 2009 pour W7. Donc ceux qui ont installés W7 ont adhérer à ce contrat.
Rien de choquant d'autant plus que c'est le fonctionnement de Microsoft depuis plus de 30 ans, ainsi que d'une très très large majorité des éditeurs de logiciels mondiaux

Et on fait quoi dans 1 an pour W8, on remet ça ? et dans 3 ans pour W8.1 aussi ?

Autant je ne veux pas défendre Microsoft qui est critiquable sur beaucoup de point, autant cet éternel banshing totalement gratuit et injustifié m’insupporte au plus haut point.
12  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/01/2020 à 15:03
Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pour beaucoup d'entreprises, M$ ne propose pas une alternative sérieuse à Win7!

Beaucoup de nos entreprises clientes ne veulent tout simplement pas de Win10 (et on ne parle pas des catastrophes technologiques win8 et win8.1)!

Le fait que Win10 regarde par dessus l'épaule de l'utilisateur n'est pas du goût de tout le monde!

PS: Je laisse le soin aux curieux de désactiver l'ensemble des outils de "traçabilité" de leur Win10 et d'analyser l'activité réseau avec un logiciel libre tel que Wireshark... Étonnamment, quantité de données continuent de quitter son PC pour des serveurs inconnus de l'utilisateur!
11  0 
Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/01/2020 à 23:13
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Regarde quand même le choses en face : mon dentiste est passé de 7 à 10 récemment (enfin, c'est son prestataire qui s'en est chargé), résultat il est dans une m3rd3 noire ! La secrétaire ne peut plus gérer les rendez-vous et le pilotage du système de radiologie est complètement en rade.
Alors W10 pour jouer au solitaire c'est peut-être bien, mais chez les utilisateurs professionnels, y a comme du lag, hein…
est ce que c'est vraiment la faute de microsoft? perso je penche plutôt pour les éditeurs du/des soft(s) et du prestataire, c'est un peu son boulot de vérifier la compatibilité avant de faire qqch, non?

ps: dans les boites qui utilisaient du linux dans lesquelles j'ai bosser, redhat en général, on s'assurait que l'intégralité des softs compilaient (et accessoirement on refaisait le validation du soft) correctement avant d'update en tout cas.
7  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/01/2020 à 20:49
en entreprise on est passé sous windows 10 fin 2019, et pour les serveur de redhat7 à redhat8

chez moi, j'ai migré depuis 1.5ans sous Manjaro... j'ai pas une connection internet de ouff et Windows 10 me bouffait je ne sais pourquoi 100% de ma connexion au démarrage et je pouvais pas afficher le moindre site site web.
Un jour j'en ai eu marre et j'ai passé vraiement le cap, mes logiciels ont une version native linux et 90% de mes jeux fonctionnent avec wine et dosbox.
Pour le reste j'ai mis un windows 10 en vm sans accès réseaux avec virt-manager et GPU passtrought.

En toute honnêteté, je trouve un Manajro + Deepin bien plus performant, stable et design que Windows 10.
Niveau interface graphique Deepin est perso bien meilleur que celle de windows 8 et 10 qui n'ont aucune cohérence et le thème sombre de Windows10 (indispensable pour moi) est juste une blague.
Pourquoi Manjaro ? car j'aime bien avoir un os simple a installer/configurer (rien a voir avec arch) mais aussi 100% personnalisable avec des paquets a jours (au jour le jours) tout en ayant un minium de stabilité. Manjaro m'offre tous ces services et même si il hérite de arch c'est aussi simple voir plus que Ubuntu.
Je le recommande aux débutant, je l'ai installer sur le pc de mes parents qui sont des néophytes (qui était avant sous linux mint) et ils n'ont aucun probleme.

Une distrib linux ressemble beaucoup a un macosX ou un android, en dehors de l'installation, tu as des apps préinstaller qui te font déja 90% de tes besoins et ont un "store" pour installer des apps facilement.
Manjaro permet en plus d'aller télécharger et installer des programmes directement depuis les branches master de github et de supporter les rpm et deb sans bidouille.

Le seul probleme pas encore simple c'est l'installation des pilotes GPU propriétaire ou c'est plus chiant que Windows, AMD et surtout Nvidia ont encore du travail a faire la dessus.
Et Wine a beaucoup progressé dans les jeux depuis que Steam a lancé proton.

Pardon de faire le mec élitiste qui migre vers Linux au lieu de Windows10, mais Windows10 a des problèmes technique qui me déranges... c'est pas juste un probleme de vie privée.
=> les téléchargements de je ne sais quoi n'importe quoi qui relantie énormément ma connection internet
=> les apps de merde/inutile qui sont préinstallé dans la version PRO et en plus qui me recommande d'installer d'autres merde comme candy crush... les distrib linux elle préinstalle des trucs utile comme firefox, vlc ou libre office.
=> la désactivation des maj et difficile voir impossible
=> les ressources gargantuesque de l'os, il bouffe beaucoup de ram et de cpu juste pour afficher un bureau mais cela ne date pas d'aujourd'hui
=> les applications pré installer et a minima utile sont complètement à la ramasse, bloc note, paint, wordpad, video,... même des logiciels des années 90 offrait largement mieux quoi. Ces applications ne peuvent même pas être désinstaller m(ais ne doivent pas prendre trop de place vue le peu de fonctionnalité offert). Je parle même pas du navigateur web Edge qui est une farce.
=> les régressions kernel de l'os au fur et a mesure des versions. Windows3.x et Windows NT3 c'étais un kernel très bien séparer de l'ihm, Windows xp avait un mode sans échec accessible en cas d'installation d'un mauvais pilote... on a plus cela dans windows10, pour acceder au mode sans échec il faut nd'abors démarer le pc normalelment et le redémarer dans les parametres, super utile...
=> l'installation des maj qui dure, dure et dure, quand aux 2 gros services pack annuels de Windows10, faut rebooter la machine 2-3fois pour que cela s'installe, Linux adopte déja le live patching du kernel.
6  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/01/2020 à 8:43
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Regarde quand même le choses en face : mon dentiste est passé de 7 à 10 récemment (enfin, c'est son prestataire qui s'en est chargé), résultat il est dans une m3rd3 noire ! La secrétaire ne peut plus gérer les rendez-vous et le pilotage du système de radiologie est complètement en rade.
Alors W10 pour jouer au solitaire c'est peut-être bien, mais chez les utilisateurs professionnels, y a comme du lag, hein…
Citation Envoyé par stardeath Voir le message
est ce que c'est vraiment la faute de microsoft? perso je penche plutôt pour les éditeurs du/des soft(s) et du prestataire
Est-ce la faute de Microsoft ? Non !!!
Est-ce la faute de l'éditeur ? A voir mais pas sur !

Il se trouve que j'ai travaillé pendant quelques années pour le milieu de la dentisterie, dentistes et orthodonthistes, et que je connais un peu les pratiques. Je peux te dire que c'est un milieu qui fait preuve d'une radinerie exacerbée. Je ne serais pas surpris d'apprendre, dans ce cas présent, que c'est le praticien qui ne veut pas mettre son logiciel de radiologie à jour, logiciel qui n'était peut-être même pas prévu à la base pour W7, peut-être même fonctionne-t-il encore sous DOS (je l'ai vu).

Pour l'exemple, on avait un client, cabinet d'orthodontistes, une 12ène d'intervenants, dont le chiffre d'affaire annuel dépassait les 1.2 millions d'€, mais il n'y avait qu'un seul ordinateur dans le cabinet que tout le monde devait se partager, une vieille brouette achetée d'occasion à l'époque et qui tournais sous XP. Le docteur, directeur du cabinet, trouvait que mettre 1000€ dans une nouvelle machine, coûtait beaucoup trop cher. Il est sur que face aux 1.2 millions brassés chaque année, 1000€ une fois risquait de faire couler la boite.

On peut toujours taper sur Microsoft, mais là, ce n'est pas Microsoft qui est fautif. Et là, Microsoft ne peut rien faire.
Dans 99.99% des cas, la faute ne revient pas à Microsoft, mais bien à l'utilisateur final qui ne veut pas faire le nécessaire.
Quant on pense, qu'aujourd'hui encore, il y a des entreprises qui demandent à des prestataires de développer des intranet compatible IE6, il faut arrêter de toujours taper sur Microsoft et ouvrir les yeux pour voir la réalité et les vrais coupables.

Perso, ça fait 4 ans maintenant que je migre régulièrement des machines vers W10, qu'elles soient à la base sous W7, W8, W8.1 ou même XP, je n'ai trouvé qu'un seul cas d'incompatibilité sur plus d'une centaines de machines maintenant, un logiciel métier qui fonctionnait déjà en mode compatibilité sous W7 et qui ne peut pas être mis à jour car l'éditeur a fait faillite depuis de nombreuses années.
Les quelques autres cas très rares problématiques ont toujours été résolus en installant une version plus récente du logiciel.
6  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/01/2020 à 15:48
Quel est votre avis sur le sujet ?
Que tant que je peux rester sur ma plateforme Windows 7 64 bits, j'y resterai
D'autant que j'ai beaucoup de clients qui n'ont pas encore fait la transition Win7 -> Win10 totalement et certains même pas partiellement
Perso même si je en rencontre pas vraiment de problème sur les développements pour Windows 10, je trouve que l'interface en général n'est pas du tout adaptée au travail de bureau
L'erreur est d'avoir voulu unifier une interface de tablette avec celle d'un PC de bureau -> c'est pas du tout le même usage
De plus le fait de ne pas pouvoir désactiver les mises à jour est problématique ainsi que l'envoi d'un tas d'infos non contrôlée sur les serveurs de M$
5  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/01/2020 à 16:38
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
PS: Je laisse le soin aux curieux de désactiver l'ensemble des outils de "traçabilité" de leur Win10 et d'analyser l'activité réseau avec un logiciel libre tel que Wireshark... Étonnamment, quantité de données continuent de quitter son PC pour des serveurs inconnus de l'utilisateur!
Et perso, je laisse aux encore plus curieux de faire la même chose avec W7.
Il est lui aussi, très bavard même si moins que W10, et la différence avec W10, c'est que sur W7 rien n'est désactivable
4  0 
Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/01/2020 à 1:11
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
...
c'est pas pour ça que tu paies un prestataire? un particulier qui ne comprend rien à la mise à jour, ou à tout autre aspect du fonctionnement général d'un ordinateur, je peux comprendre aisément la situation ;
mais là on parle d'un professionnel, qui vend visiblement du service software et/ou hardware, c'est un peu son rôle de mettre en œuvre les procédures nécessaires pour que son client ait le moins d'emmerdements possibles, non?
4  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/01/2020 à 17:19
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Et perso, je laisse aux encore plus curieux de faire la même chose avec W7.
Il est lui aussi, très bavard même si moins que W10, et la différence avec W10, c'est que sur W7 rien n'est désactivable
Avec win7, il suffit de désactiver certains services!

Cela demande un peu plus de travail que cliquer sur une option, mais c'est bien plus efficace...

Pour win10, ce n'est pas des services qu'il faut désactiver mais toute la machine
1  0 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/01/2020 à 10:10
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Et perso, je laisse aux encore plus curieux de faire la même chose avec W7.
Il est lui aussi, très bavard même si moins que W10, et la différence avec W10, c'est que sur W7 rien n'est désactivable
ça vaut le coup de tester avec un outil tiers, voir par exemple ici

Je ne sais plus lequel j'avais testé, mais je me souviens très bien que le même logiciel testé sous Windows 7 avait trois fois moins d'optionsespions à désactiver que sur une VM Windows 10 fournie par Microsoft

En plus pas besoin d'un outil d'analyse du trafic, rien que le volume des données suffit à se rendre compte qu'il y a quelque chose qui ne va pas...
1  0