Windows 10 sera bientôt livré avec un noyau Linux complet, open source
Et sous licence GPL

Le , par Patrick Ruiz

138PARTAGES

18  0 
Microsoft en a surpris plus d'un dans la communauté des développeurs Linux ces dernières années. Les surprises incluent des nouvelles comme l'ajout du shell Bash à Windows, celui d'OpenSSH natif à Windows 10 ou encore l'inclusion de distributions Linux à sa boutique d'applications. Aux dernières nouvelles, la firme de Redmond entend aller plus loin avec des plans pour livrer un noyau Linux complet directement sous Windows 10.

L'actuel sous-système Windows pour Linux utilise un noyau qui fournit la même API que le noyau Linux, mais est entièrement écrit par Microsoft. De façon brossée, son rôle est de transformer les appels système Linux en appels système Windows NT. Depuis Windows 10 Anniversary Update, ce processus s’appuie sur les pilotes lxcore.sys et lxss.sys implémentés comme des wrappers autour des appels système du noyau NT. Il s’agit donc d’une espèce de couche de compatibilité qui marche bien jusqu’ici, mais exhibe un certain nombre de tares : il n'est pas possible de faire usage des pilotes Linux, en particulier ceux des système de fichiers ; les performances de son système de fichiers superposé au NTFS de Windows sont souvent moins bonnes comparé à un vrai noyau Linux ; il s'appuie sur une API équivalente à la version 4.4 du noyau Linux publiée en 2016 et ce qu'il faut même dire à ce propos c'est que les API sont implémentées de façon partielle, ce, pour répondre aux besoins d'applications spécifiques.

Architecture du WSL version 1


Tout ceci est appelé à changer avec la version 2 du sous-système Windows pour Linux (WSL 2) dont Microsoft a fait mention lors d’une présentation de l’édition 2019 de la conférence Build qui bat son plein. WSL 2 s’appuiera non plus sur une couche de compatibilité, mais sur un « noyau taillé sur mesure pour le sous-système Windows pour Linux » comme l’a précisé un responsable de la firme de Redmond. WSL 2 va exécuter un noyau Linux complet dans une machine virtuelle légère. La taille de ce noyau sera adaptée à ce cas d'utilisation particulier. Microsoft annonce à ce propos que le support matériel sera revu à la baisse. Chez Microsoft, l'on anticipe également sur ceci que ces choix permettront une réactivité maximale de ce noyau qui sera basé sur Linux 4.19 disponible depuis octobre 2018. « Le noyau du WSL sera toujours aligné aux nouvelles versions LTS pour s’assurer qu’il possède les derniers atouts de Linux », écrit Microsoft.

Le noyau Linux est open source sous licence GPL ; la licence GPL exige que toute modification apportée au code soit publiée et rendue disponible sous licence GPL. L'entreprise a annoncé qu'elle se conformera à cette exigence en publiant les correctifs et les modifications apportés au noyau Linux. La version 2 du sous-système Linux utilisera également une répartition similaire à celle du WSL actuel : le noyau sera livré avec Windows tandis que les différentes distributions Linux pourront être installées depuis la boutique d'applications en ligne de Microsoft.

En s'appuyant sur le noyau Linux lui-même, Microsoft obtient toutes les fonctionnalités du système d'exploitation open source gratuitement. C'est pourquoi WSL 2 prendra en charge les conteneurs Docker : toute l'infrastructure sous-jacente comme les cgroups se trouve déjà dans le noyau Linux et Microsoft n'aura pas besoin de procéder à une nouvelle implémentation de ces fonctionnalités. Le noyau du WSL 2 sera entretenu et mis à jour au travers de Windows Update.

Grosso modo, avec l’intégration d’un noyau Linux à Windows, on anticipe sur des améliorations significatives des performances en ce qui concerne des tâches courantes : extraction d’archives compressées, clonage de dépôts Git, etc.

Depuis sa sortie, le Windows Subsystem for Linux n’a pas manqué de susciter l’intérêt des développeurs et cette nouvelle version est sujette à des questionnements sur certains détails. En effet, Microsoft a annoncé que WSL 2 va s’appuyer sur Hyper-V pour la virtualisation de l’espace d’adressage. Il vient donc la question de savoir si les cas de virtualisation imbriquée ne poseront pas de problème ; ça pourrait par exemple coincer avec une tentative d’exécution du WSL 2 sur Windows 10, l’OS lui-même étant exécuté au sein d’une machine virtuelle. Toutefois, l’une des issues serait de faire usage d’un hyperviseur compatible avec Hyper-V comme QEMU ou VirtualBox.

Les utilisateurs de Windows 10 devraient profiter de l’intégration de ce noyau Linux à l’occasion de la sortie de la mise à jour de nom de code 19H2. « C'est la première fois que le noyau Linux sera inclus en tant que composant dans Windows », précise Microsoft. D’ici là, Microsoft devrait, via d’autres notes d’informations, apporter réponse aux interrogations latentes comme, par exemple, la possibilité de conserver WSL 1 sur son système.


Source : Microsoft

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

S’agit-il d’une première qui pourrait ensuite mener à la sortie d'un Windows basé sur le noyau Linux ?

Voir aussi :

La MàJ WSL dans Windows 10 build 1903 vous donne accès aux fichiers Linux depuis Windows, les outils en ligne de commande sont également améliorés

Windows 10 : le sous-système Linux (WSL) quitte la phase bêta, la fonctionnalité sera entièrement supportée dans Windows 10 Fall Creators Update

Microsoft parle des évolutions du sous-système Linux WSL qui vont accompagner la MàJ Creators Fall Update attendue le 17 octobre

Microsoft améliore le sous-système Linux de Windows 10 pour couvrir la majorité des scénarios auxquels font face les développeurs chaque jour

Microsoft rend un échantillon du sous-système Windows pour Linux open source à l'intention des mainteneurs de distributions

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jiji66
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 9:39
Windows finira par être une classique distribution Linux. Payante tout de même ...
Avatar de Reclad
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 10:03
Oh non, qu'ils ne virtualisent pas wsl. Tout l'intérêt de WSL pour moi est de pouvoir utiliser tout l'écosystème Linux sur mon système Windows. C'est scriptable , on peut mélanger bash et PowerShell et utiliser les puissants binaires de Linux. Rien à faire de gérer ext4.
Avatar de darklinux
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 10:03
Il y a vingt ans , je ne l ' aurais pas cru et oui tel que c 'est partie Windows va devenir une distrib linux banale
Avatar de ztor1
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 10:11
Microsoft va finir par sortir sa propre distribution de Linux ... La Micronux
Avatar de CaptainDangeax
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 10:59
C'est sans intérêt.

Les machines de production sont des serveurs Linux qui tournent dans du VMWare. Pour le prototypage, le développement, la recette technique, la mise en production, on crée les mêmes serveurs Linux. Il faut déjà gérer les mêmes versions, les différences entre les réseaux de dev et de production...
Je ne vois pas l'intérêt de faire le développement Linux sur son poste de travail Windows 10, c'est déjà bien assez compliqué de passer toutes les étapes ci-dessus sans avoir à faire un rollback, à moins d'utiliser exclusivement les services cloud de MS. Encore une prison technologique.
Avatar de earhater
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 11:15
Oh non, qu'ils ne virtualisent pas wsl. Tout l'intérêt de WSL pour moi est de pouvoir utiliser tout l'écosystème Linux sur mon système Windows. C'est scriptable , on peut mélanger bash et PowerShell et utiliser les puissants binaires de Linux. Rien à faire de gérer ext4.
Entièrement d'accord, le fait que quand je lance mon serveur de dev ça se lance sur 127.0.0.1 et pas l'IP d'une VM, mélancher bash et powershell, le fait que quand tu n'utilises pas WSL ça ne consomme rien car ce n'est pas une VM etc va perdre en intérêt avec ce WSL2.
Avatar de esperanto
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 11:22
Citation Envoyé par darklinux Voir le message
Il y a vingt ans , je ne l ' aurais pas cru et oui tel que c 'est partie Windows va devenir une distrib linux banale
Hélas j'ai peur que ce soit l'inverse: dès lors que tout ce que linux sait faire va arriver sous Windows, les décideurs en entreprise, qui ne sont généralement pas des informaticiens, y verront un prétexte pour passer même les serveurs sous Windows. Du coup linux deviendra un sous-système de Windows.

Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
C'est sans intérêt.
[...]
Je ne vois pas l'intérêt de faire le développement Linux sur son poste de travail Windows 10, c'est déjà bien assez compliqué de passer toutes les étapes ci-dessus sans avoir à faire un rollback, à moins d'utiliser exclusivement les services cloud de MS. Encore une prison technologique.
Vu que les DSI continuent d'imposer un poste client sous Windows, moi si. Depuis longtemps je travaille avec Cygwin pour avoir quand même quelque chose qui ressemble à Linux, et si on passe un jour à Windows 10, alors passer de Cygwin à WSL est peut-être le seul point positif que j'arriverai à y voir. Et pour développer un petit script que je vais modifier des centaines de fois avant le passage en production, j'apprécie d'économiser le trafic réseau nécessaire au transfert entre mon PC et le serveur de dev, même si je vais quand même le faire au moins une fois pour tester dans un environnement proche de la prod avant la livraison.
Avatar de Steinvikel
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 11:39
"dès lors que tout ce que linux sait faire va arriver sous Windows, (...) un prétexte pour passer même les serveurs sous Windows."
Il y a un détail majeur qui en freinera certains --> la sécurité par le secret, ça marche pas de manière optimum, même pour les "secrets industriels", l'ouverture est bien plus performante/fiable.
Les contre-coups financiers d'une sous-estimation de l’aspect sécuritaire fait couler de l'encre sur des enseignes de renoms depuis quelques années maintenant. Les chiffres impliqués sont colossaux (en regards des bénéfices, et de l'intégrité de l'image que diffusent ces enseignes). C'est ce qui me conforte dans l'idée que les décideurs ne décident jamais vraiment seuls, dès lors qu'il y a un gros paquet en jeu ...mais ils auront toujours le dernier mot.
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 12:07
Citation Envoyé par ztor1 Voir le message
Microsoft va finir par sortir sa propre distribution de Linux ... La Micronux
Quand je pourrais virer NTFS de mon pc Windows et le remplacer par ext4, reiserfs ou xfs et booter directement Windows dessus, j'y croirais....
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/05/2019 à 12:12
Citation Envoyé par esperanto Voir le message
Hélas j'ai peur que ce soit l'inverse: dès lors que tout ce que linux sait faire va arriver sous Windows, les décideurs en entreprise, qui ne sont généralement pas des informaticiens, y verront un prétexte pour passer même les serveurs sous Windows. Du coup linux deviendra un sous-système de Windows.
C'est une possibilité pour préserver sa place dominante dans l'entreprise M$ est prêt à tout... Si c'était pas pour développement des clients, y'a longtemps qu'on seraient tous sous Linux dans ma boite, déjà qu'il ne me reste qu'un seul serveur Windows (pour la gestion co et la compta)... Tout le reste est sous Linux depuis bien longtemps, y'a que les postes de travail encore sous Windows... Mais je désespère pas... (Même si j'aime bien l'api Win32)
Responsable bénévole de la rubrique Windows : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web